Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'Iran prépare un plan d'urgence visant à fermer le détroit d'Ormuz

Publié par wikistrike.com sur 3 Juillet 2012, 07:50am

Catégories : #Politique internationale

 

L'Iran ne supportera pas de nouvelles sanctions

 

250px-Stra-e_von_Hormuz.jpgLe Majlis , le parlement iranien prépare un plan d’urgence visant à fermer le détroit d’Ormuz aux pétroliers des pays ( comme l’EU ) qui participent au blocus contre l’Iran…
Le législateur dit affirmer sa souveraineté dans les eaux côtières et domestiques qui est la mesure minimale qui peut être prise par l’Iran en réponse à des sanctions occidentales injustes contre Téhéran….

 

Commentaire Liesi


http://www.presstv.ir/detail/2012/07/02/249022/iran-majlis-mulls-closing-hormuz-strait/

L'Iran a tiré des missiles contre la réplique d'une base étrangère

 

TEHERAN - L'Iran a tiré une série de missiles balistiques, dont certains capables de frapper Israël, lors d'exercices dans le centre du pays simulant l'attaque d'une base étrangère dans la région, ont annoncé mardi les médias.

Des missiles Shahab 1, 2 et 3, Qiam, Fateh et Tondar ont été tirés dans le cadre des manoeuvres Grand Prophète 7, a annoncé la chaîne de télévision en arabe Al Alam.

Le Shahab 3, d'une portée de 2.000 km, est l'un des missiles balistiques de la panoplie iranienne capable d'atteindre Israël ou les bases américaines au Moyen-Orient. Les autres missiles utilisés dans cet exercice ont des portées variant entre 200 et 750 km.

Ces manoeuvres de trois jours, menées par les Gardiens de la révolution, la garde prétorienne du régime, sont destinées à envoyer un message aux nations aventureuses qui seraient tentées d'attaquer l'Iran, selon le général Amir Ali Hajizadeh, commandant des forces missilières iraniennes.

Organisées dans le Dasht-e-Kavir, désert du centre de l'Iran où a été construite une réplique d'une base aérienne appartenant à une force extérieure à la région, elle doivent permettre de vérifier la précision et l'efficacité des tirs de ces missiles, a précisé Téhéran.

Les dirigeants iraniens menacent régulièrement de frapper non seulement Israël mais également les bases américaines dans le Golfe et au Moyen-Orient si l'Iran est attaqué.

Israël et les Etats-Unis ont évoqué à plusieurs reprises ces derniers mois l'éventualité de frappes contre les sites nucléaires iraniens en cas d'échec des efforts diplomatiques des grandes puissances pour convaincre Téhéran de réduire son programme nucléaire controversé.

Les négociations ont repris en avril après 15 mois de blocage, mais trois rounds de négociations à Istanbul, Bagdad et Moscou n'ont pas permis de sortir de l'impasse, accroissant les risques d'une confrontation militaire.

Les missiles constituent le seul armement de l'Iran capable de frapper des objectifs hors de ses frontières en l'absence d'une aviation moderne ou d'une marine de haute mer assez puissante.

Les missiles visant la base ont été tirés avec 100% de succès depuis plusieurs régions différentes du pays, a indiqué le général Hossein Salami, numéro 2 des Gardiens de la révolution cité par l'agence Fars.

Cet exercice manifeste la détermination, la volonté et la capacité du peuple iranien à défendre ses intérêts nationaux, a-t-il ajouté.

Les manoeuvres doivent durer jusqu'à mercredi, et incluront des attaques de drones-bombardiers, a indiqué de son côté l'agence Isna.

Cette démonstration de force est intervenue alors qu'une nouvelle réunion, au niveau des experts, est prévue mardi à Istanbul entre l'Iran et le groupe des 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne) pour essayer de faire avancer le dossier.

Elle a également coïncidé avec la commémoration de l'anniversaire de la catastrophe de l'Airbus d'Iranair abattu par erreur par un navire de guerre américain au dessus du Golfe le 3 juillet 1988. Cette catastrophe avait fait 290 morts.

Il n'existe aucune information fiable et précise sur le nombre de missiles que l'Iran possède. Téhéran affirme que sa panoplie comprend une cinquantaine de modèles différents, pour la plupart dérivés d'engins russes, chinois ou nord-coréens.

Selon des experts occidentaux, l'Iran disposerait au moins de plusieurs dizaines de missiles balistiques Shahab 3 et Sejil 2, capables de frapper Israël ou des objectifs américains.

Source: Romandie

 

Pourquoi évoquer Israël ? Et pendant que l'on parle d'un petit essai iranien, rien au sujet des russes, et pourtan, les militaires russes tiendront plus de 1000 excercices entre juin et octobre.


http://en.rian.ru/mlitary_news/20120601/173782096.html

 

Commenter cet article

zarmagh 04/07/2012


Abu Dhabi, l'un des sept Etats membres des Emirats arabes unis, a fait des préparatifs qui rendent possible la fermeture iranienne du détroit d'Ormuz, la voie navigable essentielle par laquelle
passent environ 17 pour cent de l'énergie dans le monde; aujourd'hui il a procédé à l'ouverture de l'oléoduc Habshan-Fujairah qui transporte son brut vers un autre Etat des
Emirats Arabes Unis.

L'oléoduc Habshan-Fujairah en cours de construction.
Commencé en 2008, le pipeline long de 370 kms a 1m 20 de diamètre, il a coûté environ 2,7 milliards de dollars américains et il transporte 600-700 mille barils par jour avec pour but d'augmenter
et d'atteindre 1,4 million ou même 1,8 million de barils par jour . Pour accompagner le pipeline, le gouvernement d'Abu Dhabi construit une raffinerie de 200.000 barils par jour qui a coûté 3
milliards de dollars américains, à la sortie de l'oléoduc, à Fujairah dans le golfe d'Oman.

Commentaire: Non seulement le pipeline assure l'exportation de pétrole brut mélangé (de Murban) d'Abu Dhabi, mais il protège aussi contre l'augmentation des primes d'assurance en cas
d'hostilités. Cet article sur une nouvelle peu remarquée présente des implications pour l'avenir du marché de l'énergie et pour les relations du Conseil de coopération [des Etats arabes du Golfe
(NDLT)]avec l'Iran.


http://fr.danielpipes.org/blog/2012/06/oleoduc-contourne-detroit-ormuz

Cloire 04/07/2012


Chine, Russie, Iran et Syrie soutenue par les autres pays BRIC feront plier les Etats-Unis et Israël car à forcer de jouer avec le feu, ils finir par se brûler. Une bonne leçon politique,
économique et morale sera salutaire.

Blog archives

Recent posts