Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’Iran va mener dix jours de manoeuvres navales d’Ormuz au Golfe d’Aden

Publié par wikistrike.com sur 23 Décembre 2011, 08:37am

Catégories : #Politique internationale

L’Iran va mener dix jours de manoeuvres navales d’Ormuz au Golfe d’Aden


images--1-.jpg

 

TEHERAN – L’Iran va mener à partir de samedi dix jours de manoeuvres navales à l’est du détroit d’Ormuz, dans la mer d’Oman et dans le Golfe d’Aden, a annoncé jeudi le commandant de la marine, l’amiral Habibollah Sayyari.

C’est la première fois que des manoeuvres navales iraniennes couvriront une aussi large zone, a souligné l’amiral Sayyari cité par l’agence Fars.

Ces exercices permettront de tester de nouvelles torpilles et d’entraîner la coordination entre navires de surface et sous-marins pour faire face à la piraterie, au terrorisme et aux menaces environnementales, a précisé l’amiral.

La marine iranienne est responsable de la défense de haute mer de l’Iran, à l’est du détroit d’Ormuz, alors que le contrôle des eaux peu profondes et confinées du Golfe est confié aux Gardiens de la révolution.

La marine, dont les forces de haute mer sont limitées à une demi-douzaine de petites frégates ou destroyers et à trois sous-marins russes de classe Kilo, a multiplié depuis deux ans les opérations en mer d’Oman et dans le Golfe d’Aden, en particulier pour protéger les navires iraniens contre les pirates somaliens opérant dans cette zone.

Elle y a escorté plus de 1.300 navires et a enregistré une centaine d’accrochages armés avec des pirates, selon l’amiral Sayyari.

Les prochaines manoeuvres ne prévoient pas la fermeture du détroit d’Ormuz, qui relie le Golfe à la mer d’Oman et par où transite 40% du trafic maritime pétrolier mondial, a-t-il précisé.

Des rumeurs sur la possibilité d’un tel exercice avaient provoqué une brève flambée des cours du brut début décembre, alors que les relations entre l’Iran et ses voisins arabes du Golfe traversent une période de crise.

L’amiral Sayyari a toutefois réaffirmé jeudi que les forces iraniennes avaient le contrôle total du détroit d’Ormuz, et pourraient le fermer si elles en recevaient l’ordre. L’Iran a souvent affirmé qu’il pourrait bloquer cette voie d’eau stratégique s’il était attaqué ou empêché d’exporter son pétrole.

Les Etats-Unis maintiennent eux-mêmes dans le Golfe persique une présence navale puissante, la Ve flotte basée à Bahreïn.

A Washington, Mark Toner, un porte-parole du département d’Etat, a jugé jeudi que l’Iran, comme toute nation maritime, a le droit d’entraîner sa marine. C’est certainement ce que nous allons faire avec la nôtre.

Afp

Commenter cet article

Pierre 23/12/2011


Ils vont nous refaire le coup des incidents du Tonkin du 2 et 4
août 1964, déclencheurs de la guerre du Vietnam

ID naze 23/12/2011


Peut etre comme la guerre du vietnam,mais aussi celle de l'Irak avec a la clef une hausse historique du prix du petrole ,voir un manque d'aprovisionement ?


Bye.

Blog archives

Recent posts