Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’Islande continue le ménage: interdiction du porno, du strip-tease et des jeux de hasard sur internet

Publié par wikistrike.com sur 27 Février 2013, 11:27am

Catégories : #Politique internationale

L’Islande bannit le porno, le strip-tease et les jeux de hasard

 

 

is234872487_418867cfe1_z.jpgL’Islande a commencé par interdire la prostitution, puis le strip-tease et les jeux de hasard sur Internet. A présent l’île des volcans se prépare à proscrire la pornographie sur Internet. Le ministre de l’Intérieur du pays Ögmundur Jónasson a annoncé que son département préparait déjà un projet de loi approprié. S’il acquiert force de loi, l’un des plus pays les plus froids, sera le premier Etat d’Europe à pratiquer la censure sur le web.

La loi pourrait être votée dès ce printemps. Un groupe spécial formé à cet effet travaille activement sur le projet. Les contenus pornographiques seront interdits, et leur accès bloqué. Il ne sera plus possible de payer via les cartes de crédit émises par les banques islandaises les services des fournisseurs de contenus pornos.

L’Islande donne exemple au monde avec son approche progressiste du problème de la diffusion de la pornographie, est persuadée Gail Dines, professeure au Collège Wheelock de Boston.

« Le chiffre d’affaires de l’industrie porno dans le monde est évalué actuellement à 97 milliards d’USD. Rien qu’aux Etats-Unis on produit chaque année plus de 13 mille films pornos. Une page sur trois sur Internet contient du porno. On peut dire que la pornographie domine sur Internet. Certains chercheurs considèrent même que bien des innovations technologiques sont venues sur la toile de l’industrie porno, qu’elle a été le moteur de l’essor technologique sur Internet ».

Ironie du sort la pornographie a commencé à inonder l’Europe depuis la Scandinavie, des pays apparentés à l’Islande, comme le Danemark et la Suède. Cela s’est produit dès les années 60 du siècle dernier. Mais au cours des 15 dernières années le porno a changé foncièrement, selon Gail Dines.

« Nous ne parlons plus depuis longtemps des femmes nues du magazine Playboy. Il est question de vidéos hard, traumatisantes. A cause de l’Internet la pornographie est devenue d’un accès facile. Elle est regardée par toujours plus d’internautes, sur lesquels elle exerce une influence dégradante. Elle affecte leur sexualité et leur comportement envers la femme en général ».

Selon les données des sources statistiques européennes, l’Islande reste l’un des pays les plus développés pour l’usage d’Internet. 95-98 % de la population a accès à la toile mondiale. Suivant les données statistiques de l’Islande, les adolescents de 14-16 ans passent plus de temps sur les portails pornos que ceux d’autres pays européens. T

 

Source

Commenter cet article

Damstounet 01/03/2013 15:11


Quant à l'attrait des ados pour la pornographie sur le net, no comment! Quant on sait à quel point il est difficile de vivre sa sexualité étant mineur et à quel point ce type
de sexualité est tabou et réprouvé à notre époque et dans la sphère culturelle dans laquelle nous évoluons, ça n'a rien d'étonnant : Youporn, pour ne citer que lui, représente, à
cet égard, un exutoire bienvenu, notamment à l'adolescence où les hormones sont en pleine effervescense !


Personnellement, ce qui m'étonne, c'est que des gens n'ont encore tiré aucune leçon de deux siècles de répression sexuelle qui ont donné la preuve flagrante de leur
inefficacité : les Occidentaux ont encore une sexualité ! lol


Rappelez-vous cette époque, pas si lointaine, où on racontait que la masturbation rendait sourd ou mieux qu'elle nécrosait l'engin des garçons ! lol


Ou alors se renseigner sur les discours sur la masturbation au XIXe, on croirait entendre ceux sur la pornographie aujourd'hui (en particuliers des mineurs) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Masturbation#Condamnation_et_r.C3.A9pression


Ou encore : http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/f/fiche-article-la-masturbation-reprimee-20392.php


Ou bien encore : http://droitcultures.revues.org/1301


Quel dommage qu'on ne puisse pas voir les réactions de nos descendants dans deux siècles à la lecture des débats actuels sur ce qu'on doive interdire en matière de sexualité !  Ca, ça serait bien plus convaincant que tout autre chose à l'heure où on nous rappelle sans cesse qu'il faut veiller à
l'avenir de nos enfants ! lol

Damstounet 01/03/2013 15:09


L'Australie et le Royaume-uni ont aussi envisagé d'interdire la pornographie en leur temps il me semble...


Sinon l'argumentaire de Dines sur les femmes est typique de celui des féministes américaines actuelles qui ont une audience forte auprès du gouvernement suédois et partant des autres pays
nordiques (étant donné l'influence qu'à la Suède sur la Scandinavie élargie).


A mon avis, si le porno est tellement présent sur la toile aujourd'hui, c'est probablement parce qu'il est relativement tabou dans la vie sociale alors même qu'il est une préocupation
importante de l'être humain. Et si tout ce qui avait un rapport avec la sexualité n'avait pas été aussi réprimé en société au cours des XIXe et XXe siècle, ça n'aurait probablement
pas autant d'attrait aujourd'hui...


De toutes manières, les interdits ça ne dure qu'un temps, en supposant que la loi soit adoptée, il faudrait qu'elle soit appliquée... Sans compter que faire voter une loi dans
un cadre national (en particulier pour un aussi petit pays que l'Islande) alors qu'aujourd'hui les frontières sont internationales (tout particulièrement sur le net), ça n'a pas grand sens
(je pense notamment à l'usage des proxies et vpn).


Et puis, il faudrait aussi que ça soit durable : si la loi est maintenue pendant disons dix ans mais qu'après elle est abolie, la pornographie ne représentera plus un tiers du net
en Islande mais les 2/3 !


M'enfin, le gouvernement islandais sera sûrement ravi d'apprendre qu'avec le vote de cette loi, le pays s'est enfin trouvé des affinités avec des pays comme l'Egypte, l'Iran, la Chine
ou l'Arabie Saoudite ! ;) Et justement au nom de la dignité de la femme qui plus est ! Salafistes arabes, féministes occidentaux, même combat ? ^^

billboule 28/02/2013 11:13


@ laurent:


En supprimant l'un (la pornographie sur le web) on supprime aussi la possibilité pour certains tarés d'accèder à des sites pédophile. Et donc interdire l'accès aux snuff movies et
consort. C'est pour ça que je suis pour l'interdiction du porno sur le web. C'est clair que lemec qui veut mater son petit porno classique du dimanche soir va être emmerdé. Mais à la limite
s'il veut du sexe, au lieu de l'acheter sur internet, il n'a juste qu'à sortir, rencontrer des gens, faire des connaissances amoureuses. Le sexe n'est pas une finalité, c'est un aspect de la
relation sociale.


C'est pas plus mal finalement. Je ne suis pas pour le flicage, mais le PORNO est très malsain  et le milieu du porno l'est aussi (notamment l'espérance de vie raccourci des acteurs actrices,
à travers les suicides, drogue, cancers etc).


Interdisons les films PORNO et autorisons les films érotiques. :) :)


 

billboule 28/02/2013 11:05


A la limite je suis pour: parce que ça obligera les hommes à sortir de chez eux et aller vers les femmes quitte à se faire violence psychologiquement.

J'ai personnelllement beaucoup regardé de films porno étant jeune (plutôt des films érotiques en fait) et ça ne pas aidé des masses. Ce n'est qu'un enfermement dans un fantasme qu'on essaye
de reproduire (un peu comme des prises répètées d'héroïne). Cela s'est même aggravé lors de la vision de mon premier film porno où je pensais trouver ça excitant et en réalité c'était
absolument dégoûtant et répugnant.

Maintenant en tant qu'adulte, pour trouver quelques films porno sains sur le web c'est la croix et la bannière: en 10 ans ça s'est dégradé totalement: double prénétration , gang bang ,
triolisme, recours au sado maso, au bondage, aux humiliations , caudalisme, bukkake, zoophilie, jets de pisse et de merde.... c'est absolument horrible. Bienvenue dans le musée des
horreurs.... PLus moyen de retrouver l'érotisme qui me faisait et me fait toujours vibrer. Dans ces films, les femmes sont considérées comme des choses (cf les films de
Roccosifredi que je suis incapable de revisionner). Je suis pour l'interdiction pure et simple de la pornographie sur le WEB.
Ensuite redécouvrir le corps de la femme n'en sera que 10 fois plus excitant.

Laurent Franssen 28/02/2013 08:10


On voit ce qu'on veut voir,

c'est aussi un travail a faire que de lutter quand il y a des exces.

Interdire purement l'acces a tout le monde c'est vraiment de l'infentilisation.

C'est aussi dire que porno soft et Extreme SM avec viol et pourquoi pas tant qu'on y est snuff , le tout sur un mineur

Ce serait pareil.

*

Y a un truc comme ça dans la Bible, 
genre
si vous jugez le monde vous ne serez pas capable de jugez les cas particuliers et vice versa.

Je pense que c'est pareille pour les lois.

Les lois sont toujours générales et jamais spésifique 
normal d'ailleurs
et donc + on a de loi + il y a de probleme d'appréciations à l'égard de tous.

*

En résumé ,

Regarder ce qui se passe sur le Darknet , client Thor pour ça , 
juste 2 minutes.

Allez vomir , et puis si vous avez un pb ac le porn,
soyez honnete et commencez par le pire ,
cad le darknet avec ses reseaux de ventes pour viol/torture et companieplutot que de vuoloir faire fermer youporn.

-

On est encore dans la logique " tappons bien fort sur le type qui roule trop vite en bagnole , mais surtout foutons la paix aux mafieux , trop dangereux. " 

Big brother 27/02/2013 18:25


@ XAAL


L'Etat a vocation à réguler la sphère publique.


Le porno extirpe ce qui se produit dans sphère privé(en le dénaturant), pour le placarder dans la sphère publique.


Donc l'Etat a toute légitimité pour interdire sa diffusion. (Même si la volonté politique fonce dans le sens contraire)


(Internet est loin dêtre le seul problème, car cela a d'obord été banalisé par la TV, sans compter les publications dont les maisons de presse font l'affiche à l'extérieur de leur magasin,
l'imposant à la vue de tous)


Si non je t'interpellais sur les prétendues vertus thérapeutiques que tu prêtais au porno, non sur l'intervention de l'Etat.


 

XAAL 27/02/2013 17:22


@ big brother


 


Merci de ne pas me mélanger aux idéologues de 68 dont je ne partage pas leurs idées.


Par contre, je crois que lrosqu'on commence à interdire, c'est un peu comme la main qui se fait prendre dans un engrenage, le bras y passe et ensuite tout le corp. Le moins de loi possible est le
meilleur càd ne pas amener l'intervention  de l'Etat autant que possible.


Si des gens responsables et adultes veulent tourner des films de cul, c'est LEUR problème. Et si d'autres adultes et responsable veulent regarder ces films, c'est également LEUR problème. Je me
demande en quoi l'état se déclare avoir un droit de regard sur ce que font des gens majeurs et qui n'obligent personne à être filmé ou à regarder leur fim.


Le seul problème actuel c'est que tout ces films sont beacoup trop facilement accèssible sur le net pour des gens qui ne sont pas prêts à voir ces images.

Big brother 27/02/2013 17:05


Et pour te répondre XAAl : j'ai l'analyse radicalement opposée concernant les prétendues " vertus thérapeutique " du porno empêchant de passer à l'acte (des violeurs j'imagine)


Pour moi, le porno fait l'apologie de la violence, et fait croire que tout ce qu'elles attendent, c'est de se faire "violer", ou défoncer dans des gang bang.


Le conditionnement du porno quand au thème du viol est évident : le viol c'est ce qu'elle veulent.


Donc le porno ne fait qu'accroître les rangs des femmes (êtres humains) qui portent le deuil de cette expérience souvent tue du fait de la honte ressentie en plus du traumatisme.


Je ne parlerai pas de la destruction de l'innocence chez l'enfant ni de l'infâme business sous tendu par la mafia, principal bénéficiaire.


Le porno est simplement une tare fabriquant et nourrissant des tarrés.


 


 

Big brother 27/02/2013 16:08


Franchement, il y ferait plus chaud, je n'hésiterais pas  à m'y installer.


ça me fait rire , les discours du genre : "c'est pas bien d'interdire"


Opinion certainement conditionné par la culture dont le slogan résume tout "il est interdit d'interdire", lui même dérivé du fameux :


"fais ce que tu veux sera le tout de la loi" que nous devons à Aleister Crowlay sous la dictée de son esprtit tuteur...


Le mal se déracine ou prolifère telle la mauvaise herbe.

XAAL 27/02/2013 15:38


c'est toujours comme ça, quand ça va trop loin la réponse s'exerce de l'autre côté de manière tout aussi exagérée.


Plutôt que d'interdire il faudrait plutôt mettre en place qui limite fortement l'usage et qui s'assure que les mineurs n'y ont pas accès. Car quelque part je me demande si le remède ne sera pas
pire que le mal, je pense que de regarder du porno ca soulage certain qui sont frustrés et les empêche de passer à l'acte et de comettre des viols.

Laurent Franssen 27/02/2013 12:38


Excusez moi mais ca ne me parait pas moins totalitaire que les autres "pays" .

d'acc avec porno = pognon

ca a aussi sauver canal+ à l'époque.
Et d'acc hardcore = trauma .

Mais ce n'est pas en empechant les gens d'y accéder que ca résorbe les pbs liés.

Quand l'air est pollué , ce n'est pas utile d'interdire de respirer, il faut extraire les toxines. 

Et surtout ceux qui les produisent... 

Archives

Articles récents