L'OMS (à l'origine de la grippe espagnole, et des autres...) prétend que les radiations de Fukushima ne sortent pas du Japon !

 

en-novembre-2011-une-visite-de-presse-a-ete-organisee-a-la-.jpgUn rapport de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) indique que les doses de radiations dont le Japon a été victime suite à la catastrophe de Fukushima sont très faibles. Elles se situeraient en-dessous des seuils autorisés.

Le rapport de 120 pages, diffusé hier à Genève par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), affirme que les doses de radiations provenant de Fukushima ont eu un faible impact. Pour cela, l’organisme s'appuie sur des mesures officielles et sur des simulations menées par ordinateur. Toutefois, ce document ne tient pas compte des personnes qui ont été évacuées de la zone proche de la centrale nucléaire ni des travailleurs qui nettoient le site.

En effet, les localités de Namie et Itate qui se situent dans la zone interdite (dans un rayon de 20 à 30 kilomètres autour de la centrale) ont été fortement touchées avec des doses allant de 10 à 50 millisieverts (mSv), soit beaucoup plus que les doses de 1 à 10 relevées ailleurs dans la préfecture et de 0,1 à 10 dans les régions voisines.

Sans tenir compte de ces éléments, le rapport estime donc que l'impact pour le reste du monde est estimé à 0,01 mSv, soit un niveau "très faible". "Il peut être conclu que les doses estimées à l'extérieur du Japon sont en dessous (et souvent très en dessous) de doses considérées comme très faibles par la communauté en charge de la protection radiologique", indique l'OMS.

Le groupe de travail qui a rédigé ce rapport estime également que, plus d’un an après la catastrophe (mars 2011), les doses de radiations seront certainement inférieures à celles de Tchernobyl survenue en Ukraine en avril 1986. Le document constitue une partie d’un rapport plus large qui sera prêt cet été et qui vise à déterminer les conséquences de l’accident de Fukushima dans le domaine de la santé.

 

Source: Maxisciences

 

Mais non regardez, ça reste dans le Pacifique:

 

306112_3579407455440_1580770511_2700102_2098828032-copie-1.jpg

Tag(s) : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog