Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'orbite de 1.400 astéroïdes qui nous menacent

Publié par wikistrike.com sur 18 Août 2013, 18:55pm

Catégories : #Astronomie - Espace

L'orbite de 1.400 astéroïdes qui nous menacent

 

À elle seule, une image publiée par la Nasa résume la menace que font peser sur la Terre plusieurs centaines d'astéroïdes dont l'orbite coupe celle de la planète. Et c'est autant de risques de collision capables de provoquer des dégâts significatifs, car il s'agit d'astéroïdes de plus de 140 mètres.

 

6277607aff74a0a797d4a7bb262d02.png


Orbites d’environ 1.400 astéroïdes de plus de 140 mètres, qui s'approchent à moins de 7,5 millions de kilomètres de la Terre. Selon la Nasa, le risque de collision d’un objet de plus de 50 mètres de diamètre avec la Terre est nul pour le siècle à venir. © Nasa, JPL, DP

 

La Nasa vient de rendre publique la carte de la trajectoire de quelque 1.400 astéroïdes potentiellement dangereux, en raison du fait que leur orbite coupe celle de la Terre. Et à la lecture de cette carte, on se rend compte que les risques de collision ne manquent pas ! Pire, seuls les objets de plus de 140 mètres ont été pris en considération. Ceux de plus petite taille, bien plus nombreux, n'y figurent pas, car il est très difficile de déterminer leur orbite sur une longue période. 

Cette carte a été tracée à partir des paramètres orbitaux de ces objets dont dispose la Nasa. Obtenues depuis le sol ou l'espace, ces données ne sont toutefois pas suffisamment précises pour calculer l'orbite de ces objets sur plusieurs décennies. À chaque passage près d'une planète ou d'un satellite naturel, leur trajectoire est légèrement modifiée en raison des forces de gravitation. On attend donc beaucoup de Gaia, le satellite d'astrométrie de l'Europe, qui doit affiner d'un facteur 100 les paramètres orbitaux des objets les plus dangereux pour la planète. 

Cela dit, les risques de collision sont très faibles. D'après la Nasa, ces cent prochaines années, le ciel ne nous tombera pas dessus. Cependant, si le risque est nul pour les objets de plus d'une cinquantaine de mètres, on n'est pas du tout à l'abri pour la chute d'objets de quelques mètres, indétectables à l'avance et donc imprévisibles. On l'a vu récemment avec l'explosion de la météorite de l'Oural près de Tcheliabinsk, en février dernier, l'objet n'a pas besoin d'être de grande taille pour provoquer des dégâts humains et économiques significatifs. Une dizaine de mètres de diamètre suffisent.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents