Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'otage belge enlevé par les rebelles témoigne: "Ce n'est pas le gouvernement Assad qui a utilisé le gaz sarin"

Publié par wikistrike.com sur 9 Septembre 2013, 17:17pm

Catégories : #Politique internationale

L'otage belge enlevé par les rebelles témoigne: "Ce n'est pas le gouvernement Assad qui a utilisé le gaz sarin"

 


Commenter cet article

meduze 10/09/2013 09:24


"Un jour, depuis la pièce dans laquelle nous étions retenus prisonniers, à travers une porte entrouverte, nous avons entendu une conversation en anglais via Skype entre trois hommes", raconte-t-il. "Lors de cette conversation, les hommes disaient que l'opération au gaz dans les deux quartiers de Damas
avait été commise par les rebelles comme provocation, pour pousser l'Occident à agir."


 


==> Si la conversation s'est faite sur SKYPE, alors la NSA DOIT avoir les enregistrements ?....

Panicroom 10/09/2013 08:47


Ouais mais l'info ne vient pas de wiki (y en a jamais eu) mais d'une chaine on ne peut plus officielle.

propa 10/09/2013 08:04


ouais ....    avec sa tete de taliban il m'inspire pas confiance de plus avec son passé mitigé on pourrait se passer de son discours sans souci je pense   mais on est sur
wikiki....site numero 1 de la desinformation ;-)

Master Yoda 09/09/2013 21:26


@Pan pan : exactement, il passe meme pour un mytho dans le milieu ..

Arlette 09/09/2013 21:23


Le Dr. KOUCHNER ex-Ministre et Sioniste a parlé à la TV ce soir ! Sa solution ce sont indéniablement les
FRAPPES sur la SYRIE, (20 millions d'habitants env.) ! Temporairement, pour débuter !  La
SYRIE est fichue face à l'Amérique et la France à moins que les deux autres grandes Puissances RUSSIE et CHINE ne s'en mêlent ! Alors, on a
la Mondiale. Je suis de type pacifiste. Tout détruire dans un pays et faire d'innombrables victimes civiles, c'est dégueulasse. 

Arlette 09/09/2013 20:38


BFM TV : ils exigent que Bachar détruise son stock d'armes chimiques et gaz sarin et autres ! C'est son seul moyen de défense face aux
agresseurs que nous sommes pour le GAZ syrien dans leur sous-sol, nous détenons le NUCLEAIRE et Uranium enrichi et
Phosphore blanc et Missiles sur MER ! Bachar est perdu combattivement mais instruit, il ne va pas désarmer son peuple pour le livrer aux Envahisseurs. ISRAEL à côté de la SYRIE,
(plateau du GOLAN), a 400 missiles Nucléaires pointés, non-déclarés officiellement, depuis le nombre d'années !  La parole de l'un vaut celle adverse !
Le KGB POUTINE se forgera son opinion - il avait quand même sa Base Maritime TARTOUS en SYRIE ! Le Pdt.
HOLLANDE doit aussi s'exprimer à la TV aux Français après la décision Américaine... Bachar avait un frère qui s'était tué accidentellement et qui devait être Président, conséquence que la Succession lui
revint fatalement. Wikipédia affiche pas mal de Renseignements. QUI est honnête dans ce merdier ? C'est à qui b. l'autre, plus crédule.


 

Pan pan 09/09/2013 19:51


Je résume le c-c de Master Yoda :
Le Belge donne une version différente de la VO donc c'est forcément un homme devenu fou par ses conditions de détention. Bref, par ses propos il vient de signer son autorisation à être interné et
mis sous camisole chimique pour être certain qu'il ferme sa gueule.

Franck - MLFB 09/09/2013 19:51



Yemen: Rawan, 8 ans, morte d’une déchirure des
organes génitaux pendant sa nuit de noce avec un homme de cinq fois son âge






Image d’archive



Une famille du Yémen a donné sa fille de huit ans en mariage à un homme de plus de cinq fois son âge, et elle est morte d’hémorragies internes pendant la première nuit de son mariage arrangé.


Rawan est morte dans la ville de Hardh, dans le gouvernorat de Hajjah au nord-ouest du Yémen près de l’Arabie Saoudite, rapporte le quotidien Al Watan, citant des médias yéménites.


La petite fille a subi une déchirure des organes génitaux alors qu’elle a été pénétrée de force par un mari particulièrement bestial qui lui a déchiqueté le vagin,
ont déclaré des militants yéménites des droits de l’homme qui ont exhorté la police locale à arrêter l’”époux bestial” ainsi que la famille de la jeune fille, et de les traîner devant un
tribunal où justice sera rendue, ce qui permettra de freiner ces pratiques de mariage de très jeunes filles.


Plus d’un quart des femmes du Yemen sont mariées de force avant l’âge de 15 ans, selon un rapport du ministère des affaires sociales yemenite de 2010.


Cet article vous a intéressé ?
Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.


Les coutumes islamistes jouent un rôle déterminant dans ces pratiques pédocriminelles, car l’islam soutient qu’une épouse pré-pubère pourra être “modelée en femme obéissante”,
porter plus d’enfants, et être gardée à l’abri des “tentations”.


En septembre 2010, toujours au Yemen, une enfant de 12 ans est morte après avoir lutté et souffert le martyr pendant trois jours pour accoucher.


Le Yemen avait porté l’âge minium du mariage à 15 ans, mais le Parlement a annulé la loi en 1990, déclarant que “les parents doivent décider quand marier leurs filles”.


RIP petite Rawan, victime de la folie mortifère de l’islam.


Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pourwww.Dreuz.info


http://gulfnews.com/news/gulf/yemen/bride-8-dies-of-injuries-on-wedding-night-in-yemen-1.1228706


http://www.dailymail.co.uk/news/article-2415871/Yemeni-child-bride-8-dies-internal-injuries-night-forced-marriage-groom-40.html#ixzz2ePYoeA4r

Master Yoda 09/09/2013 19:40


L'enseignant sera entendu par le parquet fédéral.


 


 


 


 


L'enseignant belge de 40 ans Pierre Piccinin sera prochainement entendu par le parquet fédéral dans le cadre du dossier ouvert à la suite de son enlèvement en Syrie, a confirmé le ministre des
Affaires étrangères, Didier Reynders, à l'agence Belga. Un agent des Affaires étrangères a été en contact permanent avec la famille de M. Piccinin, précise M. Reynders. "Nous avons organisé des
réunions avec les différents services concernés (Défense, Sureté de l'Etat, ...) et mis nos moyens logistiques à disposition. Nous avons également mis la famille du détenu en relation avec les
autorités italiennes, tout en précisant à ces dernières que conformément à nos principes, nous ne participerions pas à des négociations en vue du paiement d'une rançon."


Le chef de la diplomatie belge tient à ce que l'ancien otage puisse désormais se reposer, avant d'être entendu par le parquet fédéral. Celui-ci avait repris l'enquête ouverte par le parquet de
Dinant à la suite de la plainte déposée par les parents de M. Piccinin.


L'ancien otage a indiqué à plusieurs médias, dans la foulée de son retour en Belgique, qu'il avait des révélations à faire sur l'usage d'armes chimiques en Syrie. "C'est un devoir moral de le
dire. Ce n'est pas le gouvernement de Bachar al-Assad qui a utilisé le gaz sarin ou autre gaz de combat dans la banlieue de Damas. Nous en sommes certains suite à une conversation que nous avons
surprise", a ainsi déclaré l'enseignant.


"Il faut prendre ces déclarations avec beaucoup de précaution pour l'instant, que des professionnels puissent analyser en détail les informations, puis attendre une éventuelle initiative du
parquet fédéral", réagit M. Reynders, qui rappelle que les voyages en Syrie sont fortement déconseillés.


Le journaliste de La Stampa ne détient aucune preuve


 


Le journaliste italien de La Stampa Domenico Quirico a indiqué lundi au site internet de son journal qu'il n'avait aucune preuve de la provenance de l'attaque chimique en Syrie, alors que son
compagnon d'infortune Pierre Piccinin affirme avec certitude que le gouvernement de Bachar al-Assad n'a pas utilisé de gaz sarin. "Je ne suis pas habitué à donner valeur de vérité aux discours
écoutés à travers une porte", clarifie le journaliste. Pierre Piccinin et le journaliste italien Domenico Quirico, détenus en Syrie depuis le 8 avril, ont été libérés dimanche. A son arrivée en
Belgique, l'enseignant belge a indiqué à plusieurs médias que les deux otages avaient surpris une conversation prouvant que le gouvernement syrien n'était pas à l'origine de l'attaque chimique du
21 août près de Damas.


Interrogé par le site internet de La Stampa, le journaliste italien précise cependant qu'il ne dispose d'aucune preuve qui confirme cette thèse. "Un jour, depuis la pièce dans laquelle nous
étions retenus prisonniers, à travers une porte entrouverte, nous avons entendu une conversation en anglais via Skype entre trois hommes", raconte-t-il. "Lors de cette conversation, les hommes
disaient que l'opération au gaz dans les deux quartiers de Damas avait été commise par les rebelles comme provocation, pour pousser l'Occident à agir."


Domenico Quirico souligne cependant avec insistance qu'il n'a "aucune idée ni de la fiabilité ni de l'identité des personnes. Je ne suis absolument pas en mesure d'affirmer que cette conversation
est basée sur des faits réels ou sur une rumeur. C'est une folie de dire que je sais que ce n'est pas Assad (Bachar al-Assad, le président syrien, ndlr) qui a utilisé le gaz."


 


Source: dh.be

Franck - MLFB 09/09/2013 19:26


Evidemment encore aucun lien pointant sur l'article original...


Surement pris sur RTL.BE, qui a transmis a fdesouche.com, et d'autres non?


 

Archives

Articles récents