Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'UNICEF surveille et diffame des sites consacrés à la santé traitant du problème des vaccins

Publié par wikistrike.com sur 1 Septembre 2013, 18:52pm

Catégories : #Santé - psychologie

L'UNICEF surveille et diffame des sites consacrés à la santé traitant du problème des vaccins

 

 

screen-shot-2013-08-27-at-5.14.16-pm-copie-1.png

 

 

 

Un nouveau rapport très étonnant révèle que le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF) a surveillé les sites consacrés à la santé, ainsi que leurs utilisateurs dans le but d'identifier les « personnes d'influence anti-vaccins », ainsi que leur impact sur les faibles taux de vaccinations. 

Un nouveau document du Fonds des Nations Unies pour l'Enfance(UNICEF) et destiné à surveiller « la montée des sentiments anti-vaccination en ligne en Europe Centrale et Orientale » identifie des sites consacrés à la santé comme GreenMedInfo.com,Mercola.com, NaturalNews.com et Vactruth parce qu'ils contribueraient à de trop faibles taux de vaccination. 

Le rapport de l'UNICEF intitulé «  Surveillance du sentiment anti-vaccination dans les médias sociaux en Europe Centrale et Orientale » a confirmé que les parents utilisent les réseaux sociaux pour prendre la décision de faire ou non vacciner leurs enfants. 

Le rapport de 47 pages tente de répondre aux questions suivantes :

  • Pourquoi les parents refusent-ils la vaccination ?
  • Quelles sont les inquiétudes au sujet des vaccins ?
  • Quels sont leurs perceptions, leurs idéaux ?
  • Qui influence la discussion ?
  • Quels sont les réseaux utilisés ?
  • Où sont-ils situés ?
  • Comment répondre ?

En commençant par reprendre une citation de Mark Twain : « un mensonge aura déjà fait la moitié du tour du monde alors que la vérité a seulement commencé à mettre ses chaussures », le rapport cite les mouvements anti-vaccinations qui influencent l'information en ligne, comme : 

GreenMedInfo.com 

Mercola.com 

Vactruth.com 

Mothering.com 

Dr. Tenpenny on Vaccines 

Thinking Moms' Revolution 

The Refusers 

Natural News 

Worldtruth.tv 

Cafemom.com 

VaccineInjury.info 

EverydayHealth.org 

LeftBrain/RightBrain 

Zen Gardner - Just Wondering 

La référence de l'UNICEF au "mensonge" (désinformation) qui serait répandu par les sites web repris ci-dessus indique que, même si le document est censé être analytique et descriptif, il semble bien être empreint de nuances normatives et ostracisantes et ne dissimule que difficilement un programme visant à discréditer les points de vues opposés. 

La position désobligeante de l'UNICEF est d'autant plus surprenante que des sites comme GreenMedinfo.com diffusent et fournissent un accès à la recherche évaluée par les pairs sur les effets secondaires des vaccins, les problèmes de sécurité, autant d'informations qui proviennent directement de l' « US National Library of Medicine » et dont une grande partie provient de revues très importantes. [see data set here: vaccine research ]. En outre, des sites comme Mercola.com et Natural News ne font souvent que citer les mêmes données et faire rapport sur leurs implications. 

Etiqueter d' « anti-vaccin » la recherche qui contredit ou s'interroge sur la vision unilatérale qui considère que les vaccins sont toujours sûrs et efficaces, que leurs bénéfices l'emportent toujours sur leurs risques, ou que les sites qui hébergent ou traitent des informations ayant trait « au mouvement anti-vaccinal » est tout simplement polémique et malhonnête. 

En effet, dans la mesure où bon nombre de sites que l'UNICEF qualifie d' « anti-vaccins » n'hésitent pas à citer systématiquement des recherches publiées et évaluées par les pairs, n'est-on pas en droit de se demander si l'UNICEF ne risque pas de mettre en cause la crédibilité de son propre programme de vaccination à l'échelle mondiale qui est lui aussi apparemment basé sur les mêmes ensembles de preuves. 

La méthodologie de collecte des données du rapport est décrite comme suit :

« Les chercheurs ont sélectionné les canaux des médias sociaux, les langues, ainsi que des mots-clés pour effectuer les recherches en ligne du 1er mai au 30 juin 2012. Les messages provenant de 22.300 participants utilisant l'anglais, le russe, le roumain et le polonais ont été suivis en fonction du volume (mentions, messages, vues), des canaux par lesquels s'opèrent les échanges, de l'engagement (manière dont les utilisateurs réagissent, apprécient et partagent l'information) et de l'analyse des sentiments (pour pouvoir détecter les attitudes positives et négatives). »

Les auteurs du rapport évoquent les « considérations éthiques » par rapport à la collecte et à l'analyse des comportements et des données du web concernant 22.300 utilisateurs pistés. Mais ils prétendent que le fait de ne pas publier les données IP spécifiques dans leur rapport ne viole aucune loi, même si le rapport peut se permettre de violer les codes « moraux » par rapport à ceux qui font l'objet d'une surveillance alors qu'ils n'en ont jamais été avertis. 

Les principales conclusions présentées :

-Dans les quatre langues, les blogs constituent le moyen le plus fréquemment utilisé, suivi par Facebook. Twitter est la deuxième plus grande chaîne en russe. 

-La plupart des interactions se font dans les forums. Le public féminin a tendance à se focaliser sur des questions comme les troubles du développement, les produits chimiques, les toxines et les effets secondaires. Les hommes se concentrent davantage sur les arguments ayant trait aux théories du complot, aux croyances religieuses, aux problèmes éthiques. En ce qui concerne les échanges sur le thème de l'anti-vaccination, 56% étaient des femmes et 44% des hommes. 

-Au cours de la période d'étude, un nombre plus important de messages en anglais ont utilisé des mots-clés ayant trait aux théories du complot, de la méfiance envers les gouvernements et l'industrie pharmaceutique. En langue russe on relève surtout les thèmes suivants : croyance religieuses et problèmes d'éthique, méfiance envers les gouvernements américains et occidentaux. 

-Les leaders d'opinion des mouvements anti-vaccins dans le monde en ligne présentent des caractéristiques différentes. Certains ne possèdent pas de véritable formation universitaire, tandis que d'autres font partie du monde médical (comme par exemple les infirmières). Ces personnes paraissent souvent bien informées dans le domaine des médecines alternatives. Elles s'abonnent à des canaux sociaux d'homéopathes et de défenseurs des médecines alternative

Selon le rapport : « L'étude révèle la nécessité urgente d'investir davantage dans l'analyse des hésitations qui se manifestent par rapport à la vaccination... pour pouvoir élaborer des stratégies conjointes en vue de lutter contre cette tendance. » 

Le rapport fait également les recommandations suivantes :

"Les organisations internationales et les autres partenaires devront unir leurs forces et aider les gouvernements à inverser cette tendance contre-productive, et élaborer des stratégies communes pour promouvoir la vaccination comme l'une des interventions sanitaires les plus efficaces et rentables connues dans le monde." [Souligné par l'auteur de l'article]

Bien que ce rapport semble présenter l'objectivité et la crédibilité associées depuis longtemps aux Agences de Santé gouvernementales mondiales, L'UNICEF ne fait pas grand-chose pour camoufler sa volonté de collaborer et d'accepter de l'argent de sociétés qui peuvent avoir intérêt à discréditer des informations scientifiquement établies au sujet des effets secondaires inattendus des vaccins, à leur manque d'efficacité.. 

Ils annoncent ouvertement leur volonté de soutenir les sociétés multinationaleshttp://www.unicef.org/corporate_partners/index.html, un système de marketing largement critiqué par les groupes d'intérêt public... 

A titre d'exemple du manque de neutralité de l'UNICEF par rapport aux conflits d'intérêts, il est à rappeler qu'en juin de cette année, l'UNICEF s'est associée avec l'un des plus importants fabricants de vaccins, Merck & Co.http://en.wikipedia.org/wiki/Merck_%26_Co. qui a promis 500 millions de dollars « pour diminuer la mortalité des mères, le VIH et la prévalence de la tuberculose en Afrique du Sud. 

Président et chef de la direction du Fonds Américain pour l'UNICEF, Caryl Stern a été cité en juin 2012 dans un article duVaccine New Daily. Il disait : «  Merck est un partenaire précieux qui contribue à nous rapprocher du jour où plus aucun enfant (ZERO enfant) ne mourra d'une maladie évitable (de causes évitables). » [1] 

Merck, tout en étant considéré par l'UNICEF comme « un partenaire important » peut difficilement être considéré comme étant une source crédible d'information sur la sécurité et l'efficacité de ses produits, comme en témoigne la décision (2011) du Ministère de la Justice Américain qui aurait contraint Merck à payer 950 millions de dollars pour régler les accusations criminelles et clôturer les poursuites civiles fédérales liées à la commercialisation frauduleuse de son médicament meurtrier, le Viox. Ceci ne constitue en fait que la pointe émergée de l'iceberg des nombreux problèmes juridiques de Merck. Pour en savoir plus :http://www.corp-research.org/merck 

Une autre organisation a établi un partenariat avec l'UNICEF et accepté des contributions financières importantes de la fondation Bill & Melinda Gates qui a soutenu activement la surveillance en ligne de groupes soi-disant « anti-vaccins », comme nous l'avons documenté dans un document du 29 août 2012 : « La Fondation Gates finance la surveillance des groupes anti-vaccins »

Une subvention de $100K a été récemment versée à Seth C. Kalichman, professeur au département de psychologie de l'université du Connecticut pour « établir un système de surveillance et d'alerte par rapport aux mouvements anti-vaccins » qui aurait pour objectif « d'établir un système rapide d'alerte internet mondiale pour trouver, analyser et contrer les campagnes de désinformation en ce qui concerne les vaccins et ce dans le but ultime de soutenir les efforts destinés à promouvoir la vaccination sur un plan mondial. »

La Fondation Gates est connue pour concentrer ses dons de charité sur le plan d'éradication mondial de la polio, alors qu'elle néglige de mettre l'accent sur des solutions durables pour prévenir la morbidité et la mortalité associées aux vecteurs de maladies infectieuses, à savoir l'amélioration de la nutrition, de l'assainissement et de l'hygiène. 

Ironiquement, les programmes de l'UNICEF basés sur les vaccinations pour combattre la mortalité infantile en Afrique de l'Ouest semblent réduire la survie dans certaines régions qui sont hors de portée de leurs programmes. 

Selon un rapport de 2010 de la BBC http://news.bbc.co.uk/2/hi/africa/8455444.stm

« L'UNICEF aurait dépensé 27 millions de dollars (£17m) pour le déploiement de campagnes de vaccination, de pilules de vitamine A et de moustiquaires pour protéger contre le paludisme, et ce, de 2001 à 2005 dans les régions de 11 pays. Il semble intéressant de noter que les chercheurs qui ont étudié des régions du Ghana, du Mali et du Bénin auraient déclaré que les enfants avaient souvent plus de chances de survivre à l'extérieur du système établi par les Nations Unies. »

 

En effet, la critique la plus connue de l'UNICEF, c'est qu'elle semble avoir fait très peu pour réduire la mortalité infantile (dans certaines régions Sub-Sahariennes d'Afrique, la mortalité a en fait augmenté), attestant ainsi que la priorité accordée à la vaccination, et aujourd'hui à la surveillance et au ciblage des associations « anti-vaccins » constitue une profonde erreur. 

En fin de compte, le nouveau rapport de l'UNICEF représente davantage qu'une analyse objective des organisations soi-disant « anti-vaccins ». Il ressemble plutôt à un bout de propagande visant à dissuader des millions de personnes de consulter journellement des sites alternatifs pour obtenir de l'information qui n'a pu être validée par ces industries qui ont tout à gagner en camouflant les effets secondaires pourtant bien connus de leurs produits et qui ont réussi à transformer de nombreuses agences gouvernementales de Santé - y compris des agences mondiales - en divisions de meneurs pour le marketing, la protection en matière de responsabilité et pour la surveillance 

Notes : 

[1Vaccine News Daily, Merck for Mothers contributes to UNICEF's South African efforts, June 4th, 2013. 

Avertissement : Cet article n'est pas destiné à fournir des conseils sur le plan médical, un diagnostic ou un traitement. Les vues exprimées ci-dessus ne reflètent pas nécessairement celles de Greenmedinfo ou de son personnel.

 

Traduction: Initiative Citoyenne 

 

Source:

http://www.greenmedinfo.com/blog/unicef-surveils-defames-health-sites-over-vaccines-greenmedinfo-motheringcom?utm_source=The+Vaccine+Truth+Newsletter&utm_campaign=8c724b94ca-08_30_2013_speak&utm_medium=email&utm_term=0_ce7860ee83-8c724b94ca-384563062

Commenter cet article

Franck 02/09/2013 16:03


+1 Dalek, la variole comme d'autres maladies ont disparu QUE GRACE A UN PROGRAMME DE VACCINATION DE MASSE DANS NOS PAYS ET AILLEURS, ainsi que par des mesures de prophilaxie et de restriction des
deplacements.


C'est pas avec des infusions de thé vert qu'on va enrayer les maladies mortelles...

Dalek 02/09/2013 15:38


Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire comme tas de conneries quand même...


Il faut croire que dans la tête de certains, la variole a disparue de la planète par l'opération du saint esprit.

Arlette 02/09/2013 15:14


... SUITE :
Extrait article alterinfo.net    Les dizaines de médecins
qui ont dénoncé les méfaits des vaccinations, au fil de nombreux livres et articles, n'ont eu aucun procès en diffamation ou calomnie. Même s'ils ont pu commettre, comme moi ce jour peut-être,
quelques excès ou de menues erreurs ou approximations, le plus gros de leur argumentation étant très solide et imparable, il était toujours plus simple pour les pharmas de leur couper simplement
le plus possible l'accès aux grands medias. Un procès aurait été trop de pub pour le point de vue critique contre les vaccins. Par contre, certains, comme le Professeur Marcel Ferru, Prof de
pédiatrie en France, ont vu leur carrière tourner court, après la publication de " La faillite du BCG " (vaccin
contre la tuberculose)....
Merci de votre Attention et de ce que vous pourrez faire.
Dr Philippe
Corajod 1635 La Tour-de-Trême - Suisse. 
http://www.initiativecitoyenne.be/article-epidemies-autoritarisme-a-la-suisse-des-medecins-aussi-s-inquietent-119787513.html  


Dimanche, 1er Septembre 2013. 


 

Arlette 02/09/2013 15:05


C'est un peu long mais ça peut rendre service : ....  Extrait d'un article
alterinfo.net Faites un copier-coller des références dans votre moteur de recherche,
et vous verrez !
http://loi-epidemies-attention.ch/fr/depliant
http://www.nein-zum-impfzwang.ch/fr   (français)
http://epidemiengesetz-achtung.ch/sites/default/files/LEp-NON-depliant.pdf   (français)
http://epidemiengesetz-achtung.ch/fr/en-resume   (français)
http://epidemiengesetz-achtung.ch/sites/default/files/LEp-NON-tract.pdf   (français)
Il y a 4 ans, (c'est déjà loin, on compte sur notre oubli ???), le spectre de la grippe H1N1 était brandi dans tous les medias,
l'Organisation Mondiale de la Santé (financée pour moitié environ par les producteurs de vaccins) déclarait une pandémie mondiale, tous les gouvernements achetaient des millions de doses de
vaccins, et de remèdes antiviraux chimiques prétendument efficaces, puis essayaient de les fourguer à tout le monde. Les 2/3 des infirmiers et infirmières, tout de même méfiants, refusaient de se
faire vacciner. Surtout après les 1ères victimes chez les infirmières suédoises....  
En Suisse, un médecin sur 2 était contre cette vaccination.... pour lui-même et sa famille. Mais parfois la pratiquait sur ses patients. Des millions de francs de vaccins et de médicaments jetés
à la poubelle finalement...? Non, les produits seulement. Les francs, eux, sont partis sur les comptes en banque des pharmas... et de quelques autres intervenants probablement.
Et, ce dont on ne parle quasi jamais, mais dont un médecin comme moi sait que cela existe, des victimes d'effets secondaires parfois graves de ce vaccin (comme d'autres), et qui frappent à ma
porte 1, 2, 3, voire 4 ans après, parfois au bord du suicide à force de souffrances non reconnues et non soulagées. Parfois, les médecines naturelles parviennent, non sans efforts coûteux, à
"récupérer" ces personnes, à leur redonner une santé acceptable. Mais parfois non, ou pas assez. Restent les yeux pour pleurer, et des consciences à réveiller. Pour que ça ne se reproduise pas.
Or, c'est ce qu'on nous prépare, avec cette nouvelle loi, et en pire ! Grâce à l'aventure H1N1, une partie importante des citoyens, surtout grâce à internet, a pu prendre la mesure du problème
des vaccinations, prétendues efficaces et sans danger. Si elles l'étaient, il n'y aurait pas de problème, et aucun besoin de contrainte ou de menace pour que les gens courent se faire
vacciner.  Bien conditionnés, certains courent de toute façon. Mais, en rendant une vaccination obligatoire, on rend toute comparaison scientifique entre vaccinés et non-vaccinés impossible,
pour cause d'inexistence des non-vaccinés !!! Or, l'histoire a montré clairement ceci (2 exemples parmi de nombreux autres) :
Aux Philippines au début du 20ème siècle, on a fait de multiples campagnes de vaccinations contre la variole. Résultats : le taux de variole a été multiplié par 6 à 10 (!!!) dans les îles
vaccinées, et en particulier à Manille où tout le monde était survacciné, alors que sur l'île philippine de Mindanao, où les habitants avaient refusé d'être vaccinés, l'incidence de la variole
était resté identique au point de départ.
En France, "avec la vaccination", la tuberculose a régressé et quasi disparu. Oui mais, ce qu'on ne dit ni ne montre, comme d'habitude :
1/ cette régression avait démarré bien avant l'introduction du vaccin, et était déjà très avancée lors de l'introduction du vaccin.
2/ aux Pays-Bas, où le vaccin n'était pas obligatoire, et où seuls 5 à 10 % de la population s'est fait vacciner volontairement : la régression s'est produite non seulement à la même vitesse
qu'en France, mais a abouti à une disparition finalement plus rapide, car il n'y a pas eu les petites remontées momentanées (gommées dans les statistiques usuelles) liées aux campagnes de
vaccination telles que pratiquées en France....
Par ailleurs, on nous bassine, malgré les faits ci-dessus et bien d'autres, avec une prétendue protection collective ! Si un vaccin était vraiment efficace et sans danger, le vacciné n'aurait
rien à craindre d'un non-vacciné ! Pourquoi alors ce conformisme imposé, cette "chasse aux sorcières", cette suspicion jetée comme par hasard sur les réticents à l'industrie du médicament ?? Une
personne, vaccinée ou pas, peut être un porteur sain de microbes. Ils se développent, ou pas, chez d'autres selon leur terrain biologique, leur santé, qui ne saurait pas tenir qu'à la question
vacciné ou pas : tant de facteurs de santé interviennent ! Mais la majorité ne sont pas brevetables, donc peu rentables !   Combien de personnes savent que les vaccins contiennent pour
la plupart des métaux lourds (Mercure, Aluminium), toxiques pour le cerveau, le foie, les reins, la thyroïde etc. ? Et aussi des impuretés génétiques issus des milieux de cultures (pour tous les
vaccins viraux) : fragments d'ADN issus d'oeufs, de reins de singes, de foie de singes, de cellules cancéreuses humaines, etc, (tout ceci étant ou ayant été des milieux de culture des virus
vaccinaux historiquement)... Etc, etc... Se référer notamment au livre du Prof agrégé de biologie Michel Georget : " Vaccinations, les vérités indésirables ", éditions Dangles. Et aux sites
internet suivants  :
http://www.wikistrike.com/article-la-puce-rfid-dans-les-vaccins-86646465.html
http://www.youtube.com/watch?v=qyryg2Jckyc
http://www.youtube.com/watch?v=MUNa7SJxEp4
http://www.youtube.com/watch?v=26SSKYG6iWk
http://accord-nature.over-blog.com/article-le-vaccin-pour-la-sterilisation-definitive-de-l-humain-a-ete-teste-et-s-est-revele-efficace-sur-tous-117582270.html
http://www.sylviesimonrevelations.com
http://www.editions-jouvence.com/fr/ouvrages/fiche.cfm?ouvrage=K1443
http://artdevivresain.over-blog.com/article-la-cour-d-appel-de-rennes-reconnait-le-lien-entre-vaccination-et-une-sclerose-en-plaques-115835695.html
http://artdevivresain.over-blog.com/article-la-vaccination-tue-des-millions-d-enfants-dans-le-monde-116776767.html
http://www.bickel.fr/nouveausite/index.php
http://www.infovaccins.ch
http://www.santeglobale.info/category/sante/vaccins
http://www.micheldogna.fr/index.html
http://www.infomicheldogna.net
http://www.lesmotsontunsens.com
Les dizaines de médecins qui ont dénoncé les méfaits des vaccinations, au fil de nombreux livres et articles, n'ont eu aucun procès en diffamation ou calomnie. Même s'ils ont pu commettre, comme
moi ce jour peut-être, quelques excès ou de menues erreurs ou approximations, le plus gros de leur argumenta

Laurent Franssen 02/09/2013 14:34


Le blème de la synthese "optimisatrice" c'est la pollution industrielle à gèrer.

Franck 02/09/2013 10:02


Sauf que les plantes ne donneront jamais un vaccin contre la grippe, ni un vaccin contre la coqueluche.


Si ca continue, on va entendre que les plantes ca n'est pas dangereux car c'est naturel. Dans ce cas, la cigue c'est pas dangereux, la digitale aussi (digitaline), et plein d'autres...


Si certains medicaments doivent etre synthetisés, c'est pour eviter de trainer des saloperies qui sont dans les produits extraits naturellement. Exemple, l'hormone de synthese est sans danger de
MCJ quand elle est synthetique, alors que prelevee NATURELLEMENT sur les cadavres, on sait ce que ca donne... Les anticoagulants (comment font les dialysés islamiste), sont issus d'une culture
avec de l'intestin de PORC pour la grande majorité (avec tous les risques viraux qui sont inherents aux produits naturels), et seuls un ou deux anticoag sont synthetiques...


Bref, un medicament n'est pas mauvais parcequ'il est synthetique, mais bien parcequ'il:


- contient certains composés qui n'ont rien a voir dans son action (adjuvants par exemple)


- d'origine naturelle non synthetique pouyvant etre contaminé par les maladies transmissibles (MCJ pour l'hormone de croissance par exemple) ou par des bacteries / virus originaires du support
ayant servi a extraire lesdits principes actifs...


 


Concernant les coups de bite, certains hommes politiques dont un certain TRON (UMP) est passé maitre lors de ses seances de relaxation avec ses collaboratrices. A bon entendeur...


Et pour les medecins qui prescrivent tout et n'importe quoi, on oblige pas les malades a etre obligatoirement debiles et cons (c'est pourtant cumulatif). Il appartient aussi aux patients de se
renseigner sur ce que l'on va leur faire (Article 1 de la charte du patient disponible dans tous les lieux de santé tels que hopitaux et cabinets medicaux).


Apres, si les patients sont abrutis au point de se laisser injecter sans reflechir n'importe quelle saloperie, on n'y peut rien, c'est incurable... Qu'ils se plaignent pas apres...

Laurent Franssen 01/09/2013 23:41


TOUT


ABSOLUMENT TOUT ce que fonctionne en pharmacologie est issu du règne VEGETAL
ABSOLUMENT TOUT !

Alors, jsais pas... au lieu de chipoter en labo, occupons nous de ce que les plantes qu'on à essayé de synthétiser aille un envirronement viable et cessons de jouer a fantasia...

juste une idée... 

Laurent Franssen 01/09/2013 23:40


Medecin 1/ " Bonjour , je vais vous vacinner contre la rubéole avec ce vaccin mis au point , testé et controlé depuis + de 40 ans. "
 
"médecin" 2/ "Bonjour, je vais vous vacciner contre le sida avec ma bite et une injection de mercure. "

Un peu d'esprit critique ça aide... 

Franck 01/09/2013 23:26


Certains vaccins sont fabriqués sans adjuvant, et sans les toxiques qu'on trouve dans nombre de vaccins "classiques", nombre de vaccins fabriqués en incluant de l'aluminium, et certains sont
garantis sans aluminium... Mais etrangement, ceux la sont indisponibles en pharmacie...


Exemple aussi pour le vaccin anti-grippal, il existe diverses versions qui sont:


- vaccin avec virus attenué


- vaccin avec virus tué


- vaccin avec virus tué tamponné.


Le dernier vaccin est le plus a meme d'etre utilisé des trois pour les personnes sensibles...


Pour les autres, se reporter a la liste des adjuvants utilisés, chaque type de vaccin ayant ses specificités...

grr 01/09/2013 21:07


Il existe d'autres vaccins equivalents fabriqués de maniere non toxique, alors utilisons les...


Ah bon ? Lesquels ?

Franck 01/09/2013 21:04


Eh oui, Les vaccins ont un effet benefique EN THEORIE, sauf que les produits et la maniere de le fabriquer rend ces vaccins hautement mortels a plus ou moins breve echeance...


Et OUI, ces vaccins, il faut les refuser.


Tant que des vaccins ne seront pas fait de maniere a sauver des vies plutot qu'a les supprimer, il faudra refuser de les utiliser. Il existe d'autres vaccins equivalents fabriqués de maniere non
toxique, alors utilisons les...

Archives

Articles récents