Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’utilisation massive de pesticides met l’humanité en danger selon le cancérologue D. Belpomme

Publié par wikistrike.com sur 26 Mars 2013, 22:12pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

 

 

L’utilisation massive de pesticides met l’humanité en danger selon le cancérologue D. Belpomme


Dominique Belpomme

Pour le cancérologue français Dominique Belpomme, l’utilisation massive de pesticides dans l’agriculture met l’espèce humaine en danger.

 

Cancer, diabète, obésité, leucémie ou autisme chez l’enfant: pour résoudre ces problèmes de santé publique, il n’y a qu’une réponse possible selon lui, c’est de réduire l’utilisation des produits chimiques, et notamment les pesticides.

Pour Dominique Belpomme, professeur en cancérologie à l’université de Paris,trois quarts des cancers sont évitables puisqu’ils sont dus à la dégradation physique, chimique et biologique de notre environnement, « à condition que nous ayons une politique environnementale à la hauteur des enjeux de santé publique. Autrement dit, que nous réduisions à leur source les polluants chimiques que nous dispensons dans l’environnement ».

Il indique au micro de Bertrand Henne que la communauté scientifique est d’accord pour constater le « lien causal entre l’utilisation à outrance des pesticides telle que nous le faisons aujourd’hui en Europe et l’apparition des fléaux de santé publique tels que cancer, diabète, obésité, leucémie chez l’enfant ou autisme chez l’enfant. La seule réponse possible à ce problème majeur de santé publique est de réduire l’utilisation des produits chimiques mis sur le marché, et notamment les pesticides utilisés dans l’agriculture ».

Le professeur Belpomme insiste pour dire que « ce n’est pas la dose qui fait le poison, mais la répétition des doses » même infimes. Et qu’il y a des « effets cocktails : plusieurs substances peuvent s’associer pour créer des effets qui n’existent pas lorsqu’on étudie ces substances isolément ».

 

Cercle vicieux

« Mais aujourd’hui, on n’est pas suivi au niveau politique » regrette-t-il : le règlement européen de 2009 concernant l’utilisation des pesticides est « scandaleux » selon de nombreux scientifiques puisqu’il dit qu’il faut une utilisation durable des pesticides.

Si le cancérologue affirme qu’il « y a aujourd’hui des alternatives à l’utilisation massive de pesticides », il admet que « la transition vers une agriculture respectueuse de l’environnement ne pourra se faire que progressivement. Nous sommes dans un cercle vicieux dans lequel, pour des raisons purement économiques, nous utilisons des pesticides à outrance. Il y a 50 ans on n’utilisait pas de pesticides, on avait une agriculture moins rentable mais plus respectueuse de la santé ».

« Le véritable moyen pour arriver à guérir l’ensemble des cancers c’est d’ajouter à la prévention secondaire, c’est-à-dire le dépistage, la prévention primaire qui consiste à réduire à leur source les polluants environnementaux, dont font partie les pesticides » poursuit le professeur Belpomme.

« Si nous continuons à polluer l’environnement comme nous le faisons, l’espèce humaine se met en danger. Réchauffement climatique, problèmes de santé, destruction de la nature : nous sommes en train de scier la branche sur laquelle nous sommes assis. Par la dégradation de la planète, nous risquons tout simplement de faire en sorte que l’humanité disparaisse ».

Sources : RTBF / Le Journal du Siècle

 

Commenter cet article

bernard 27/03/2013 10:25


Il a un nom prédestiné pour lutter contre les insecticides !

Cristal 27/03/2013 07:26


En tout cas, je peux vous dire que les commerciaux de produits "phytosanitaires" gagnent très très bien leur vie - alors pas question pour eux de se poser la question : "Est ce que je mets
en danger la terre et ses habitants ? bon.... on verra plus tard la réponse - pour le moment, je dois gérer un train de vie qui ne m'autorise pas à me poser ce type de question surtout
en ce moment !"

zara 27/03/2013 06:51


Exact Grrr,


Pour exemple les pays de l'amérique du sud, qui produisent plus avec une agriculture traditionnel, regarde l'Inde Xaal, plus de 100 suicides par jour ! d'agricuteurs qui ont utilisés pesticides
et  graines ogm, ils sont en train de faire marche arrière.


oui c'est la fin de cette  civilisation, ce que tu n'a pas encore compris c'est que c'est nous qui allons disparaitre, sterilisé, malade, obliger d'importer les générations futur... ici 70%
de plus de 55 ans dans ces pays dit en voie de devlt 70% de moin de 30 ans et bientot une espérance de vie supérieur à la notre qui commence à reculer chaque année sauf pour les riches.


oui il y a encore une lutte de classe et une guerre Nord/Sud... nous avons regnés maintenant nous allons devoir passer la main. fini le monde bipolaire.

Grrrrr 27/03/2013 06:25


Faux Xaal, des techniques de bio intensif et des techniques comme la permaculture donnent jusqu'à 160, 170% de rendement par rapport à l'agriculture phytosanitaire. De nos jours, on arrive à
faire vivre professionellement un paysan célibataire avec 1 seul hectare mais toute intervention mécanisée est proscrite donc pas de tracteur, plus d'achat de carburant, plus de mécanique
coûteuse car c'est l'achat de ce matériel qui a poussé bien des paysans à agrandir leur exploitation pour rentabiliser leur tracteur. Comme quoi les idées reçues sont une ressource précieuse pour
Monsanto et Cie.

XAAL 27/03/2013 00:29


oui mais voilà, il y a 50 ans nous n'étions "que" 3 milliards sur Terre.


 


Nous sommes 7 milliards d'habitant, et 10 milliards en 2050, je crois que le bio n'arrivera pas à nourrir tout ce monde.


A parti de là, que chacun en tire ses propres conclusions.

Archives

Articles récents