Lundi 28 mai 2012 1 28 /05 /Mai /2012 18:15

Saxo bank verrait bien une petite guerre en Grèce


avis-saxo-bank-600x300.jpg

 

Pour les économistes de marché, la sortie de la Grèce de l’euro est déjà largement anticipée et a  même déjà un nom , le Grexit. Steen Jakobsen, le chief economist de la banque danoise Saxo Bank –connue pour sponsoriser une équipe cycliste- est sans doute celui qui va le plus loin : dans une note sur le Grexit il disserte carrément sur un scénario de guerre civile en Grèce pour recommander d’acheter de l’or.

Bien sûr il estime que la probabilité d’un bain de sang n’est que de 5%, mais le fait même de l’évoquer prouve qu’il n’y a plus beaucoup de tabous, non seulement pour étudier la sortie de  la Grèce de l’euro, mais aussi ses conséquences les plus dramatiques.

 Morgan Stanley, ne parle pas de guerre, mais n’est pas très rassurant non plus. La banque américaine qui a publié une étude de 15 pages intitulée "Eurodivorce" estime à 40% la  probabilité d’un scénario de  Grexit, suivi d’une forte contagion à l’Italie, à l’Espagne, au Portugal et à l’Irlande.

 Quant aux banques françaises, elles préfèrent rester discrètes et ne pas faire trop de commentaires sur le sujet. Elles sont sur la même ligne que les dirigeants de la zone euro: Tout le monde prépare le Grexit, mais personne n’ose en parler ouvertement. 

Source: Challenge

Par wikistrike.com - Publié dans : Economie
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés