Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La catastrophe dont vous entendez rarement parler: les conséquences désastreuses pour l'Europe de l'énorme déficit d'abeilles

Publié par wikistrike.com sur 12 Janvier 2014, 15:28pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

La catastrophe dont vous entendez rarement parler: les conséquences désastreuses pour l'Europe de l'énorme déficit d'abeilles

 

 

 

bees.jpgLe problème de la mortalité des abeilles aux États-Unis et en Europe est connu depuis un certain temps : le manque d’abeilles menace certaines cultures qui dépendent d’elles pour la pollinisation. Selon une enquête menée dans 41 pays par des scientifiques de l'Université de Reading qui s’est intéressée à la population des ruches au cours de la seconde moitié de la dernière décennie, leur déclin est alarmant. Les chercheurs ont constaté qu’entre 2005 et 2010, la demande pour les services dits de pollinisateur a augmenté 5 fois plus rapidement que la population des abeilles. Près de la moitié des pays étudiés manquent d’abeilles.

En Grande-Bretagne, les ruches ne permettent de répondre qu’à un quart de la demande totale de services de pollinisation. Au niveau européen, elles ne satisfont qu’entre 25 et 50% des besoins. « Nous courrons à la catastrophe si des mesures ne sont pas prises rapidement », alerte Simon Potts chercheur, professeur de la biodiversité et des écosystèmes à l'Université de Reading. Jusqu’à présent, ce manque à gagner a été partiellement compensé par d’autres insectes, tels que des abeilles sauvages et des bourdons. Mais les scientifiques ne connaissent pas les habitudes des abeilles sauvages et leurs habitudes de pollinisation. En outre, elles pourraient être elles-mêmes menacées.

« Des recherches récentes ont mis en évidence une baisse spectaculaire de la population d'abeilles sauvages dans toute l’Europe en raison de la combinaison de l'agriculture intensive, de la dégradation des habitats, de la propagation de la propagation de maladies et de parasites, et du réchauffement climatique», expliquent les chercheurs.

Le déclin des populations d’abeilles n’est pas le seul facteur de ce déficit d'abeilles : l’augmentation du nombre de terres mises en culture est également en cause. Depuis 1961, la surface consacrée aux cultures qui dépendent des abeilles a augmenté de 300%. Cette hausse s’explique partiellement par l’essor des biocarburants. De plus en plus d’agriculteurs se sont mis à cultiver du maïs, du canola et d’autres cultures utilisées pour la production de biocarburants. Ce faisant, ils ont éliminé les fleurs sauvages et d’autres plantes dont se nourrissent les abeilles sauvages. Le manque de nourriture les a rendues plus vulnérables aux maladies et à la toxicité des pesticides. C’est ainsi que l’on explique notamment le phénomène appelé « syndrome d'effondrement des colonies », la destruction totale et soudaine d’une ruche.

 

Les chercheurs concluent que la capacité de survie d’un nombre suffisant d’abeilles pour polliniser les cultures dépend pour partie de la quantité de terres qui seront consacrées aux cultures destinées à la production de biocarburants.

 

Source

Commenter cet article

Antoine 14/01/2014 13:46


http://www.lepoint.fr/economie/l-exorbitante-retraite-d-ayrault-14-01-2014-1780011_28.php


Charles Gave qui voit bien ce qui se passe autour de lui à Paris enfonce un peu plus le clou : "Arrondissons à trente pour tenir compte des voitures de fonction, des voyages gratuits et des
autres menus avantages qui adouciront la dure vie de notre héros"... Autrement dit, si "notre Ayrault" était un entrepreneur du privé, vivant des revenus de ses affaires, la valeur actualisée de
sa fortune devrait tourner autour de 30 millions d'euros, alors que pour notre élu et fonctionnaire, "ce sont les payeurs d'impôts qui vont lui assurer le niveau de vie auquel il a droit". Et
tout cela, clairement, sans compter la énième retraite supplémentaire de conseiller général d'Ayrault non prévue dans notre calcul et surtout celle d'ex-Premier ministre, impossible à calculer
actuellement. Un total qui finirait par dépasser largement les 200 000 euros.


"Les gens au pouvoir s'enrichissent de façon éhontée"


Gave, désabusé, constate que "ce calcul vaut pour messieurs Fabius, Jospin, Emmanuelli, etc., et bien entendu pour tous les dirigeants de l'ancienne majorité dont les talents incontestables n'ont
pas été reconnus par les Français alors qu'ils nous ont amenés dans la situation florissante dans laquelle nous nous trouvons". L'économiste observe que les fonctionnaires/élus bénéficient de
privilèges exorbitants et il estime que leur système de cumul de retraites payées par des impôts et des taxes, c'est-à-dire via le budget général de l'État, est non seulement anormal, mais
abusif. Il lui paraît indispensable, et ce serait, selon lui, "un minimum absolu", que les bénéficiaires de ce système, pour commencer, payent au moins l'ISF sur ces sommes.

Antoine 13/01/2014 13:05


3,1 Millions de Vues pour la Vidéo de Dieudonné
en 12 jours... :
http://www.youtube.com/watch?v=0r4YQ54PazA&feature=youtu.be&bpctr=1389615978

2,6 Millions de Vues pour la dernière vidéo de
Dieudonné en... 3 Jours... :-)))
http://www.youtube.com/watch?v=B6TW7iKqZwc

bee 13/01/2014 09:46


on est tous responsable ,regardez qui vous financez tout les jours et le parcourt que cela a, et vous verez que cela nuit surement aux insecte et a la nature dans son ensemble,quand ovus achetez
votez nautre ,voter propre et consomez moin

cedric 13/01/2014 08:43


de plus en plus d'article de Wiki sont repris par Yahoo ( a la sauce differente bien sur ) avec quelque jour de retard !!


Wiki source d'info ?

idnaze 13/01/2014 08:07


A mon avis, il n'y a pas que les abeilles qui sont decimées .


D'autres insectes, oiseaux, mamiferes, plantes ,arbres ,sont impactés defavorablement par nos rapports avec la nature .


La destruction de notre environement est au moins autour de moi trés profond a cause des methodes de culture .


Le pire , c'est que les dealers de l'agrochimie s'arqueboutent contre la culture bio et les methodes naturelles .


 

Archives

Articles récents