Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Chine aurait interdit la commercialisation de riz OGM

Publié par wikistrike.com sur 12 Décembre 2011, 09:11am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

La Chine aurait interdit la commercialisation de riz OGM

 

Selon l‘”Economist Observer”, l’un des principaux hebdomadaire financier chinois qui cite des “sources bien informées proches du ministère de l’Agriculture chinois”, la Chine aurait suspendu la commercialisation de riz génétiquement modifié.


 riceField400.jpg

 

Pour Greenpeace, cette information, si elle est vérifiée, marquerait un changement essentiel : le riz est la principale denrée alimentaire pour 1,3 milliard de Chinois, dont une majorité s’est exprimée contre les aliments transgéniques, et ce mouvement du Gouvernement chinois signifierait que la population a été entendue !

Les effets à long terme des organismes génétiquement modifiés sur la santé et sur l’environnement sont encore aujourd’hui méconnus. Greenpeace s’oppose à la dissémination d’organismes génétiquement modifiés (OGM) dans l’environnement (qu’ils soient issus de cultures ou d’animaux) au nom du principe de précaution. De plus, nous sommes contre le brevetage des plantes, des animaux, des êtres humains et des gènes. Car les brevets sur les organismes vivants permettent à des entreprises comme Monsanto d’exercer un véritable monopole et de soumettre les agriculteurs à un contrôle excessif, des semences à la production des aliments.

Afin de protéger la sécurité et la souveraineté alimentaire, Greenpeace estime que le gouvernement Chinois devrait réévaluer sa politique envers les OGM et notamment sur le volet financement et investissements. Les ressources devraient ainsi être investies dans une agriculture durable et efficace. L’objectif devrait être d’accélérer la transition de l’agriculture de la Chine vers une économie durable, assurant également la protection de l’environnement, la sécurité alimentaire, et la subsistance économique des agriculteurs.

Source : greenpeace


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents