La Chine omet de déclarer 20 % de ses émissions de CO2


 China372x192.jpgLes émissions de carbone de la Chine pourraient être 20 % plus élevées que ce qui avait été auparavant évalué, selon une nouvelle analyse de données chinoises officielles. 


Le changement climatique mondial pourrait ainsi être plus rapide que ce qui a été préalablement estimé. 

La Chine représente à elle seule le quart de la pollution carbone de la planète.


 Obtenir un bilan objectif de ces émissions de gaz à effet de serre est toutefois difficile puisque de nouvelles recherches scientifiques démontrent l’inexactitude des données officielles fournies par la Chine. 

Une équipe de scientifiques chinois, britanniques et américains ont réalisé une étude publiée dans la revue Nature Climate Change, dans laquelle ils ont comparé deux jeux de données du Bureau national des statistiques chinois : l’usage énergétique du pays et l’usage énergétique province par province entre 1997 et 2010. 

En cumulant les données des provinces, les scientifiques ont démontré que 1.4 milliard de tonnes d’émissions de gaz avait été omis dans le résultat national fourni par le bureau des statistiques en 2010. Ce chiffre représente 5% des émissions actuelles de tous les pays du globe, ou l’ensemble des émissions du Japon, quatrième pays émetteur de gaz à effet de serre. 

Toujours selon le quotidien, les autorités chinoises n’auraient pas "délibérément triché, les données étant publiques et l’étude ayant été en partie financées par les autorités chinoises". Reste que ces nouvelles données auront un véritable impact sur l’avenir climatique mondial, déjà fortement menacé. 

 

"Si on se trompe sur les émissions à ce point, beaucoup de choses sont remises en cause. Les scénarios pour le futur qui sont avancés actuellement doivent avoir un décalage de plusieurs années", explique Hervé Le Treut de l’Institut Pierre-Simon Laplace. 


Source Le Vif.be 

Tag(s) : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog