Mercredi 4 juillet 2012 3 04 /07 /Juil /2012 20:00

 

La cigarette chez les futurs pères pourrait affecter l'ADN des bébés

 

selon-cette-etude-les-peres-devraient-arreter-de-fumer-plus.jpg Selon une étude qui vient d’être rendue publique, les hommes devraient arrêter la cigarette des mois avant la conception d’un enfant sous peine d’endommager l'ADN de leur futur enfant.

Le tabac entraîne des modifications génétiques chez les nouveau-nés dont la mère fume, on le sait désormais. Mais ce qu’on ignorait encore c’est que, en plus de réduire la fertilité, le tabac consommé par le géniteur met lui aussi en péril la santé du futur enfant. Une étude parue dans le journal de la Federation of American Societies for Experimental Biology montre en effet que, chez les hommes, fumer peut endommager l'ADN des bébés.

Pour arriver à cette conclusion, l'équipe du Dr Julian Laubenthal, de la School of Life Sciences à l'Université de Bradford au Royaume-Uni, a recueilli le sang et le sperme des pères de 39 familles pendant la période couvrant la conception, ainsi que le sang des mères et des bébés à la naissance. Les parents ont également indiqué leur consommation de cigarettes, leur âge, leur poids, leur métier et leur style de vie (consommation d'alcool et prise de compléments alimentaires, entre autres).

Toutes ces données recueillies ont ainsi permis d’étudier les effets de l'exposition au tabac sur l'ADN des nouveau-nés, indépendamment de ces autres facteurs. L'ADN de chaque prélèvement qui a ensuite été analysé devait permettre de détecter d'éventuelles modifications au niveau de certains gènes liés à un risque de cancer accru. Les résultats ont révélé des altérations de l'ADN chez les bébés nés d'un père fumeur. Les chercheurs en concluent que les dommages provoqués par la fumée de cigarette seraient transmissibles du père à l'enfant, probablement via le sperme. En effet, de précédentes recherches avaient montré que la fumée de cigarette altère l'ADN présent dans les cellules spermatiques.

Ainsi, pour le Dr Julian Laubenthal et ses collègues, les campagnes anti-tabac ne devraient pas s’intéresser qu’aux futures mères et il serait nécessaire de sensibiliser aussi les hommes. Les scientifiques préconisent même d’inciter les hommes à arrêter la cigarette longtemps avant la conception puisqu’il faut trois mois aux cellules spermatiques pour arriver à maturité.

 

Source: Maxisciences

Par wikistrike.com - Publié dans : Santé, psychologie
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés