Peur d'une révolte Kim Il-sung ?

Kim_Jong_Il_1652024c.jpg 
La Corée du Nord a fermé ses universités pour les 10 prochains mois et envoyé aux étudiants de travailler dans les usines, l'agriculture et le secteur de la construction, qui lutte pour reconstruire son économie. 

Pyongyang a dit au peuple nord-coréen que la nation aura atteint son objectif de devenir "une grande nation prospère et puissante" en 2012, qui marque le 100e anniversaire du fondateur de l'Etat reclus, Kim Il-sung. De plus, Kim Jong-il  espère être capable de transférer son pouvoir avec une nation économiquement forte à son fils et héritier présomptif, Kim Jong-un. Un rapport a indiqué que le gouvernement de Pyongyang a ordonné lundi d'annuler les cours de l'ensemble des universités jusqu'au mois d'avril de l'année prochaine. Les seules exceptions sont pour les étudiants qui obtiendront leur diplôme dans les prochains mois et les étudiants étrangers. Les rapports ont suggéré que les étudiants seront mis à travailler sur des projets de construction dans les grandes villes alors qu'il y a aussi des indications que les travaux de réparation peuvent être nécessaires dans les régions agricoles qui ont été touchées par un typhon majeur récemment. Des analystes au Japon prétendent qu'il peut y avoir d'autres raisons derrière la décision de disperser les étudiants à travers le pays. "Une des raisons est qu'il y a une possibilité de manifestations sur les campus universitaires», a déclaré Toshimitsu Shigemura, un professeur à l'Université Waseda de Tokyo et auteur de plusieurs livres sur le leadership nord-coréen. "La direction a vu la« révolution de jasmin »en Afrique et il a très peur que la même chose se produise en Corée du Nord", at-il dit. «Ils craignent qu'elle pourrait commencer dans les universités." Le Professeur Shigemura a également a déclaré que la Corée du Nord a acheté des équipements anti-émeutes à la Chine ces derniers mois, y compris des gaz lacrymogènes et des matraques. Une présence policière s'est accrue aux points clés de Pyongyang ces derniers mois. 
Tag(s) : #Politique internationale
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog