Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Corée du Nord, marionnette des Illuminatis ? L'étrange tour en forme de pyramide de Pyongyang

Publié par wikistrike.com sur 4 Avril 2013, 20:19pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

La Corée du Nord, marionnette des Illuminatis ? L'étrange tour en forme de pyramide de Pyongyang


26 ans après le début des travaux, cette imposante pyramide illuministe a ouvert ses portes au public il y a quelques jours à peine... c

 

Ryugyeong_Hotel_at_sunset-_Pyeongyang-_North_Korea.jpg

Vue du sol, la colossale pyramide de 105 étages et 330 mètres de hauteur qui s'élève comme une fusée de verre et d'acier vers le ciel est des plus impressionnante. Par beau temps, des quatre coins de Pyongyang, on voit scintiller au soleil l'une de ses trois faces aux pentes cassées en leur partie inférieure par une sorte de pallier. Située dans le quartier de Photongang, dans le nord-est de la capitale, non loin d'un grand magasin flambant neuf de produits importés, la pyramide doit abriter l'Hôtel Ryugyong. Les abords sont encore en chantier : des grues et des camions s'activent, et des ouvriers entrent et sortent par la porte principale. 


Le monumental gratte-ciel devrait être inauguré le 15 avril pour le 100e anniversaire de la naissance du "président pour l'éternité", Kim Il-sung – soit vingt-quatre ans après le début des travaux... Il ne sera, en réalité, que partiellement terminé : l'aménagement intérieur ne dépassera pas le 25e étage. A l'origine, l'hôtel devait compter 3 000 chambres, 7 restaurants tournants, des bars, des salles de sport et un casino... 

L'Hôtel Ryugyong est le symbole des pharaoniques ambitions du régime et de ses revers au cours du quart de siècle écoulé. La construction avait commencé en 1987, époque de la préparation du Festival de la jeunesse de 1989, qui se voulait le contrepoint aux Jeux olympiques de Séoul l'année précédente. Mais, en 1992, les travaux furent arrêtés : entre-temps, l'URSS s'était effondrée et la Chine accélérait sa mutation. Pour la République populaire démocratique de Corée (RPDC), les ennuis commençaient. Trois ans plus tard, elle allait connaître une dramatique famine qui fit entre 600 000 et 1 million de morts. Et pendant près de quinze ans, le mastodonte resta une squelettique carcasse de béton habitée par les oiseaux et au sommet de laquelle était plantée une grue immobile : embarrassant rappel d'un échec dans cette ville propagande, récit de marbre et de béton à la gloire de la révolution et de ses dirigeants que le régime entendait effacer. 

AVÈNEMENT D'UNE ÈRE NOUVELLE 

Le groupe égyptien Orascom lui sauva la mise. En échange du monopole du réseau de téléphonie mobile, dans lequel il investit 400 millions de dollars (aujourd'hui 1 million de mobiles sont en service), il s'engagea à poursuivre la construction de la pyramide. Et le département cimenterie du groupe – qui devait passer par la suite sous le contrôle de Lafarge – prit une participation de 50 % dans l'entreprise Sangwon, maître d'oeuvre du projet. Les travaux ont repris en 2008. 

Aujourd'hui, l'étincelant gratte-ciel soutient la comparaison avec son homologue londonien, Shard of Glass, conçu par Renzo Piano, dont l'achèvement est prévu en mai, avance sur son blog Koryo Tours, l'une des rares agences de voyages à organiser des visites originales en RPDC depuis Pékin. Le Ryugyong se veut l'ostentatoire symbole de l'avènement d'une ère nouvelle : celle d'un "pays fort et prospère". En dépit des graves pénuries dont souffre la population, la capitale fait peau neuve : des buildings ont surgi de terre comme bambous après la pluie, notamment aux abords de la place Kim-Il-sung, coeur de la capitale. 

Que deviendra le Ryugyong ? Dans un premier temps, il devrait abriter les bureaux d'Orascom, qui occupent plusieurs étages dans un hôtel voisin, ainsi que ceux d'organismes internationaux présents en RPDC... Un jour, il accueillera des touristes.

http://www.lemonde.fr/international/article/2012/03/03/a-pyongyang-un-hotel-pharaonique-apres-vingt-quatre-ans-de-travaux_1651143_3210.html

Via les Chroniques de Rorschach

 


 


Commenter cet article

Laurent Franssen 06/04/2013 18:07


@Globtechnica 
tout sur FOXcon pour ceux qui ne peuvent pas avoir acces a l info dans Metal Gear Solid ( premier episode 3d sur Playstation ) 

Athos 05/04/2013 21:32


Les illuminatis, je connais pas, mais des illuminés , j'en vois pas mal.

En Vérité 05/04/2013 19:08


Là où il y a des élites, il y a les illuminatis car les illuminatis sont les élites des élites, un gouvernement dans le gouvernement.


Qu'est ce que les moutons situés tout en bas de la pyramide peuvent bien comprendre à cela, tout ce qui les intéressent c'est de vivoter dans leur enclos.

FX 05/04/2013 15:51


Cela me parait assez faible comme théorie. Rien à voir avec, par exemple, la ville d'Astana, capitale du Satanisme avec ses nombreuses constructions hautement symboliques.


La forme pyramidale est la plus simple et la plus stable, des fois cette explication suffit tout simplement.


La Corée du Nord semble véritablement indépendante, et vraiment en guerre contre l'empire des USA. Je ne crois pas aux propos de ceux qui veulent faire croire le contraire, que ce serait les
Illuminati ou les Rothschild les maitres de ce pays... Ceux qui diffusent ces mensonges sont des semeurs de semi-vérités, des faux résistants au NOM qui mène un
double jeu, comme Alex Jones, Benjamin Fullford, David Icke, ect.

Patrick 05/04/2013 12:10


http://www.monde-diplomatique.fr/2003/11/BOIRAL/10677

Trente ans d’une institution secrète

Pouvoirs opaques de la Trilatérale


Dirigeants des multinationales, gouvernants des pays riches et partisans du libéralisme économique ont vite compris qu’ils devaient se concerter s’ils voulaient imposer leur vision du monde. Dès
juillet 1973, dans un monde alors bipolaire, David Rockefeller lance la Commission trilatérale, qui va marquer le point de départ de la guerre idéologique moderne. Moins médiatisée que le
forum de Davos, elle demeure très active, au travers d’un réseau d’influences aux multiples ramifications.



par Olivier Boiral, novembre 2003

Sa charte fondatrice résume : « Centrée
sur l’analyse des enjeux majeurs auxquels font face l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest et le Japon, la Commission s’attache à développer des propositions pratiques pour une action conjointe.
Les membres de la Commission regroupent plus de 200 distingués citoyens provenant des trois régions et engagés dans différents domaines (2). » 

La création de cette organisation opaque, où se côtoient à huis clos et à l’abri de toute
compromission médiatique des dirigeants de multinationales, des banquiers, des hommes politiques, des experts de la politique internationale, ou encore des universitaires, coïncide à ce moment
avec une période d’incertitude et de turbulence dans la politique mondiale. La gouvernance de l’économie internationale semble échapper aux élites des pays riches, les forces de gauche paraissent
de plus en plus actives, en particulier en Europe, et l’interconnexion croissante des enjeux économiques appelle une coopération plus étroite entre les grandes puissances. La Trilatérale va
rapidement s’imposer comme un des principaux instruments de cette concertation, soucieuse à la fois de protéger les intérêts des multinationales et d’« éclairer » par
ses analyses les décisions des dirigeants politiques (3).

A l’image des rois philosophes de la cité platonicienne contemplant le monde des idées pour insuffler leur sagesse transcendante dans la
gestion des affaires terrestres, l’élite rassemblée au sein de cette institution fort peu démocratique ­— et que la démocratie inquiète dès lors que des groupes autrefois silencieux s’en
mêlent — va s’employer à définir les critères d’une « bonne gouvernance » internationale. Elle véhicule un idéal platonicien d’ordre et de supervision, assuré par une classe privilégiée de technocrates qui place son
expertise et son expérience au-dessus des revendications profanes des simples citoyens :« Un lieu
protégé, la Cité trilatérale, où la technè est loi, commente Gilbert Larochelle. Et, postées en surplomb, des sentinelles veillent, surveillent. Le
recours à l’expertise ne relève point d’un luxe, il offre la possibilité de mettre la société face à elle-même. Le mieux-être ne vient que par les meilleurs qui, en leur hauteur inspirée,
produisent des critères pour les relayer vers le bas (4).

pézeril 05/04/2013 11:37


inutile d'argumenter dans cet océan de dérision,apprenez par vous mêmes,allumez votre lanterne et rejoignez la "bande d'allumé",sinon,broutez braves gens broutez...

GlobTechnica Industrie 05/04/2013 11:17


je pense faire l acquisition d'un appartement dans cette magnifique tour de verre. Ainsi je vais avoir un pied à terre lors de mes séjours d'affaires en Corée du Nord.


OUi je pense délocaliser ma boite la bas.. car le cout de prod est nettement inférieur à ce qu on peut voir dans l UE. De plus les ouvriers travaillent avec un plaisir certain. contrairement a
ici. Je pense qu'en délocalisant je vais faire de sacrées économies-


Imaginez que la bas un ouvrier fait en une journée ce qu un ouvrier fait en une semaine dans l UE.


La chine jouissait de certains avantages auparavant mais depuis les déboires de FOXCon.. la corée du nOrd offre de meilleurs avantages pour la boite.


je vous donnerai de mes nouvelles une fois implanté


bonne chance a vous qui rester par la.. vous en aurez besoin.


 

minou 05/04/2013 09:52


ma femme ne se rase pas le minou, et il est en triangle, dois-je avoir peur wikistrike ???

illumine tati 05/04/2013 08:57


bonjour a tous ,ils faudrais tout d'abord prouver l'existence de ce soidisant groupe .j'attend vos réponce .et je ne parle pas des délires d'une bande d'allumer qui font circuler tout et sont
contraire sur le web.


bonne journée à tous

pezeril 05/04/2013 08:51


les illuminés ont infiltré chaqu'une des principales nations.


Mais je ne vois pas d'oeil au sommet de la seconde pyramide,donc,pour moi,ca discrédite l'article.

Laurent Franssen 05/04/2013 08:40


y me sembl;ait que c etait des esclaves fauches qu on paye +- en bouffe ?

Ah ouais c est vrai , j oublie de separe les classes sociales ,
les gens et les hyper-riches pro nation=hotel.

LF 05/04/2013 06:52

Il faut plus qu une forme vaguement triangulaire pour faire une pyramide... Tant qu'on y est les cuberdons sont demoniaques aussi...

tobor 05/04/2013 01:52


... oui, et le mec qui joue du triangle dans l'orchestre il est forcément aussi à la solde du NWO!


... non mais vous ne croyez tout-de-même pas que tout ce qui a une forme triangulaire a été sciemment décidé par les mêmes illuminatis derrière un même complot !

Archives

Articles récents