Samedi 5 janvier 2013 6 05 /01 /Jan /2013 07:21

La couleur d’un récipient influence la perception du goût de son contenu



1197859.jpgDes chercheurs britanniques et espagnols ont mis en évidence le fait que la couleur d’un récipient influence la perception du goût de son contenu. Ainsi, le chocolat dans une tasse orange aurait meilleur goût.

Une étude publiée cette semaine dans la revue Journal of Sensory Studies établit un lien entre la couleur du contenant et la perception gustative. Au cours de ces travaux, des chercheurs de l’université d’Oxford (Grande-Bretagne) et de l’école polytechnique de Valence (Espagne), ont en effet réalisé une expérience intéressante.

Ils ont donné à boire un même chocolat chaud à 57 volontaires. Seule différence entre ces chocolats, leur contenant. Les tasses étaient soit blanche, couleur crème, rouge ou orange. Puis ils ont interrogé les sujets sur les sensations ressenties lors de leur dégustation.

Les chercheurs ont ainsi pu constater que le chocolat paraissait meilleur lorsqu’il était servi dans un récipient de couleur orange ou de couleur crème. Le résultat suggère ainsi que la couleur du contenant pourrait augmenter la perception gustative.

« La couleur du contenant dans lequel la nourriture ou la boisson sont servies peut améliorer certaines caractéristiques, comme le goût ou l’arôme« , résume Betina Piqueras-Fiszman cité par le Figaro.fr. « Il n’y a pas de règle fixe dictant qu’une tasse d’une certaine forme ou couleur augmente le goût ou le parfum. En réalité, cela dépend du type d’aliment« , précise-t-elle.

De la mousse au fraise plus sucrée dans une assiette blanche

D’autres associations que le chocolat chaud dans une tasse orange ont ainsi déjà été mises en avant. Par exemple, la mousse à la fraise parait plus sucrée et plus savoureuse servie sur une assiette blanche que noire. De même, une boisson paraissait plus rafraichissante dans un récipient de couleur bleue ou verte (couleurs froides) tandis que dans un contenant rose elle était perçue comme plus sucrée. Ajouté à cela, les scientifiques ont également constaté que, par exemple, une confiture de fraise est quant à elle beaucoup plus difficile à identifier dans un pot qui n’est pas rouge.

Pour expliquer ce phénomène, il faut se pencher sur le fonctionnement cérébral. Une équipe de chercheurs a démontré, en mars dernier, que la vision d’un plat appétissant activait des aires cérébrales préparant les cobayes à apprécier sa dégustation. « La vue créé des attentes en termes de goût et de valeurs nutritionnelles qui préparent à accepter ou à rejeter le plat« , écrivaient les auteurs.

Ceux-ci ont ainsi conforté l’idée selon laquelle un bon plat se mange aussi avec les yeux, ce que les grands cuisiniers savent d’ailleurs depuis longtemps. La simple couleur d’un contenant influerait donc également sur cette préparation à la dégustation.

Sources : Maxisciences / Le Journal du Siècle

Par wikistrike.com - Publié dans : Santé, psychologie
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés