Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La découverte de plus en plus fréquente de homards aux couleurs farfelues intrigue...

Publié par wikistrike.com sur 25 Juillet 2012, 18:41pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

La découverte de plus en plus fréquente de homards aux couleurs farfelues intrigue...

 

colorlobster.jpgAux USA, dans le secteur de la pêche, la prise de homards aux couleurs inattendues devient de plus en plus commune,ils sont bleus, roses ou oranges voir même bariolés, ils se retrouvent dans les casiers, et personne ne sait vraiment pourquoi.
 
Michael Tlusty, directeur de recherche à l'Aquarium de la Nouvelle-Angleterre à Boston, a déclaré à l'Associated Press. 

"il existe beaucoup d'explications, mais aucune de réellement scientifique"

Il existe effectivement un ancien rapport d'étude de la NOAA qui souligne que le homard peut changer de couleur en fonction de sa nourriture consommée, mais ce phénomène n'a été observé qu'en laboratoire.

Bien sûr nous connaissions l'existence de homard bleus observés à l'état naturel, mais pour nous la présence de  homard bleu dans l’océan est la conséquence d'une anomalie génétique inexpliquée. 

Alors, on se pose une question, la recrudescence de ces observations es-elle liée à l'explosion de la communication sur internet ? Je ne saurais vous la dire, mais de toute évidence les témoignages se multiplient.

Mais le plus surprenant est que les témoignages de nouvelles couleurs comme le rose fluo ou encore la multiplication d' individus bariolés sont de plus en plus rapportés 

Nous estimons qu'il existe 2 chances sur 1 Millions de tomber sur un homard bleu, 1 sur dix millions de tomber sur un orange, 1 sur 30 millions de tomber sur des bariolés noir jaune et orange et 1 sur 100 millions de tomber sur le plus rare un blanc.

Mais le plus incompréhensible est que cette anomalie les rend forcement beaucoup plus visibles face à leur prédateurs.

Est ce la chute de ces populations de prédateurs, et en particulier la morue, qui pourrait leur laisser plus de chance de survie, se demande le Dr Diana Cowan directeur exécutif de l'Institut de Conservation de la langouste?  En tous cas, c'est actuellement l'interrogation principale de ses recherches.
 
Et elle confirme:

J'ai reçu de nombreux spécimens de homards aux couleurs farfelues ces derniers temps, le plus joli était rose et violet, de quoi rester pantois!

Source: Nature alerte


 



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents