Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La divulgation d'un appel téléphonique au sujet de l'Ukraine dévoile le banditisme de Washington

Publié par wikistrike.com sur 12 Février 2014, 07:01am

Catégories : #Politique internationale

 La divulgation d'un appel téléphonique au sujet de l'Ukraine dévoile le banditisme de Washington

 

 

 

 

Ukraine_USA_400x271.jpgLes médias américains ont manifesté un manque d'intérêt remarquable pour la bande-son de l'appel téléphonique entre Victoria Nuland, haut responsable du secrétariat d'Etat en charge des affaires européennes et eurasiennes, et l'ambassadeur américain en Ukraine, Geoffrey Pyatt, qui a été mis en ligne sur YouTube et est devenu le sujet d'une polémique internationale depuis jeudi dernier. 

La couverture médiatique qui en est faite porte essentiellement sur l'emploi de la phrase pas vraiment diplomatique « Fuck the EU » [que l'UE aille se faire foutre] en ce qui concerne l'attitude de Washington sur le rôle joué par ses partenaires dans la crise qui affecte l'Ukraine depuis près de trois mois. L'autre présentation qui est faite de l'affaire reprend loyalement la propre tentative du Département d'Etat de minimiser toute controverse en qualifiant la diffusion publique d'une conversation privée de « nouveau point bas atteint par le savoir-faire russe. » 

Le gouvernement russe a vigoureusement nié les accusations américaines selon lesquelles Moscou serait responsable de la divulgation. L'accusation est en tout cas plutôt osée de la part d'un gouvernement qui a été démasqué pour espionner les conversations téléphoniques de centaines de millions de personnes aux Etats-Unis et partout dans le monde. 

La véritable signification politique de la conversation téléphonique entre Nuland et Pyatt est laissée en grande partie dans l'ombre. Ce n'est pas un hasard vu que cet appel représente une révélation dévastatrice du caractère criminel et impérialiste de la politique américaine pratiquée en Ukraine et démolit les fausses prétentions « démocratiques » du gouvernement Obama. 

Dans son discours sur l'état de l'Union le mois dernier, Obama avait déclaré : « En Ukraine, nous soutenons le principe que chacun a le droit de s'exprimer librement et pacifiquement, et d'avoir son mot à dire dans l'avenir de son pays. » 

Ce que la bande-son montre toutefois clairement c'est que Washington emploie des méthodes de banditisme international, y compris la violence, pour faire un coup d'Etat politique visant à mettre en place un régime qui soit totalement subordonné aux intérêts géostratégiques américains. Cette opération est aussi éloignée de la démocratie que l'étaient les coups d'Etat orchestrés par les Etats-Unis dans des pays comme le Chili et l'Argentine, il y a une quarantaine d'années. 

L'objectif précis des efforts des Etats-Unis est de faire passer le pouvoir politique entre les mains d'un assortiment d'oligarques ukrainiens qui sont alignés sur l'Occident et qui se sont enrichis grâce à l'appropriation privée, c'est à dire le vol, de biens publics dans le cadre de la dissolution de l'Union soviétique en 1991 par la bureaucratie stalinienne. Ce faisant, ils visent à transformer l'Ukraine en une tête de pont à la frontière même de la Russie, et dont ils veulent aussi partager le territoire et le réduire à un statut néo-colonial. Cela fait partie intégrante de leur détermination à établir l'hégémonie américaine sur tout le continent stratégique de l'Eurasie. 

La conversation entre Nuland et Pyatt tourne autour des détails pratiques de ce projet. Cela consiste à attiser les sentiments anti-russes du nationalisme ukrainien et à aider les forces politiques droitières qui servent de bélier contre le gouvernement du président Viktor Ianoukovitch. L'évolution du président ukrainien en faveur d'un accord avec la Russie plutôt que d'une intégration à l'Union européenne a été l'étincelle qui a mis le feu à l'actuelle campagne en vue d'un changement de régime. 

Nuland met en évidence qu'en coulisses, Washington est en train de dicter lesquels des dirigeants de l'opposition - décrits comme « les trois grands » - devraient entrer au gouvernement pour le faire basculer derrière Washington et quel rôle joueraient les autres. Arseny Iatseniouk, du parti Patrie et qui fut ministre de l'Economie et des Affaires étrangères dans le gouvernement tristement célèbre porté au pouvoir par la soi-disant Révolution orange orchestrée par Washington en 2004, est caractérisé par la secrétaire d'Etat adjointe comme « le gars qui a une expérience de l'économie et l'expérience de gouverner. » 

Nuland propose que les deux autres dirigeants droitiers ayant de l'influence sur les protestations contre Ianoukovitch, l'ancien boxeur Vitali Klitschko, chef de l'Alliance ukrainienne démocratique pour la réforme ou UDAR (une abréviation signifiant « coup ») et Oleg Tyagnibok, chef du parti néofasciste Svoboda, restent « sur la touche » en continuant à attiser les foules. Iatseniouk, a-t-elle ajouté, aura « besoin de leur parler quatre fois par semaine. » 

L'ambassadeur et elle parlent de deux de ces personnes en les appelant « Yats » et « Klitsch », le genre de noms habituellement réservés à des caniches. 

Durant sa dernière visite à Kiev, qui a coïncidé avec la divulgation de l'appel téléphonique, Nuland a rencontré et s'est affichée publiquement avec les trois dirigeants de l'opposition mentionnés dans la conversation enregistrée - « Yats », « Klitsch » et l'homme qui est en train de jouer le rôle crucial dans l'organisation des violentes manifestations sur la place Maidan, le dirigeant de Svoboda, Tyagnibok. 

Tyagnibok aurait fait l'objet l'année dernière d'une interdiction d'entrée aux Etats-Unis en raison de ses discours antisémites virulents qui félicitaient ses partisans d'intimider « la mafia judéo moscovite qui dirige l'Ukraine, » et chantaient les louanges des fascistes ukrainiens de la Seconde Guerre mondiale pour s'être battus contre les « youpins » russes, allemands « et autres racailles ». Ceci n'a toutefois pas stoppé Nuland. 

En décembre 2013, au cours de sa visite précédente en Ukraine, Nuland, qui est la petite-fille d'immigrants juifs réfugiés en Amérique pour échapper aux pogroms de la Russie tsariste, avait donné un spectacle exceptionnellement répugnant en offrant, sur la place Maidan, des biscuits à des nervis de Svovoda qui vénèrent les meurtriers de masse des SS de Hitler. 

Nuland incarne la continuité de la politique étrangère américaine allant des crimes commis par le gouvernement Bush à l'intensification de ces crimes sous Obama. Elle a occupé les fonctions de principale conseillère en politique étrangère de Dick Cheney lorsque le vice-président de l'époque était le fer de lance de la politique de guerre agressive, des restitutions et de la torture pratiquée à l'étranger ainsi que de la mise en place de l'infrastructure d'un Etat policier à l'intérieur du pays. 

Son mari est Robert Kagan, expert en politique étrangère droitière qui a été le président fondateur du Projet pour le Nouveau Siècle américain (Project for a New American Century), le groupe de réflexion néoconservateur de Washington qui a joué un rôle clé dans la préparation politique et idéologique des guerres contre l'Irak et l'Afghanistan. 

Aujourd'hui elle promeut une politique similaire aux frontières même de la Russie qui est dotée de l'arme nucléaire. Les tensions que ceci a engendré se reflètent dans la remarque « Fuck the EU. » Dans les efforts déployés pour la poursuite de ses intérêts géostratégiques, Washington manifeste une impatience croissante au sujet du refus de l'Allemagne, à ce stade du moins, d'entrer dans une confrontation frontale avec Moscou. 

Cette fois-ci, la politique agressive de l'impérialisme américain jouit du soutien de différents éléments de pseudo-gauche qui gobent totalement les slogans démocratiques et humanitaires qui vont du charlatan postmoderne Slavoj Zizek à l'International Socialist Organization (ISO) et qui réussit à publier un long rapport sur les événements qui se produisent en Ukraine sans mentionner une seule fois les manigances de Washington. 

La politique incendiaire de Washington constitue une menace de guerre civile en Ukraine et accroît le danger d'une conflagration mondiale. La classe ouvrière ukrainienne est incapable de s'extirper elle-même de cette crise, en restant sous la tutelle soit d'Ianoukobitch ou de ses adversaires droitiers qui représentent des factions rivales d'oligarques et qui sont d'accord pour détruire le niveau de vie et les droits de la population laborieuse. Les travailleurs ne trouveront une voie pour aller de l'avant qu'en construisant leur propre mouvement socialiste de masse indépendant et qui soit implacablement opposé à l'impérialisme et déterminé à unir leurs luttes à celles des travailleurs de Russie, d'Europe et du reste du monde. 

 

 

http://www.mondialisation.ca/la-divulgation-dun-appel-telephonique-au-sujet-de-lukraine-devoile-le-banditisme-de-washington/5368407

Commenter cet article

Wend Waoga 12/02/2014 15:14


Le psychique n'est pas à écarter aussi!Il n'est pas donné à tout le monde d'accepter la triste réalité après avoir vécu toute sa vie dans un certain fleuve de mensonges et de propagandes!Dans le
cas de ceux qui ont surtout entendu leurs parents,victimes eux aussi de ces mensonges,répéter les même critiques vis-à-vis des même pays vilipendés à outrance,il est difficile de se dire "mon
père m'a menti,ma mère m'a menti!".Alors,on préfère jouer au sourd et à l'aveugle pour ne pas devoir faire face à la réalité!


On parle de projet pour un futûr Gouvernement mondial,d'où les guerres et les invasions tous azimuts dans les pays qui refusent de s'alligner à cette folie des grandeurs!Que ce Gouvernement
mondial n'est pas en mesure de contrôler 7milliards d'individus d'où les chemtrails,les vaccins qui n'ont de sens que de nuir à notre santé et les saloperies qu'on nous faits ingurgiter à chacun
de nos répas!


Partant du principe que les rumeurs ne sortent pas du néant,on n'a pas besoin d'être complotiste pour se poser les questions suivantes:si les rumeurs devaient être vraies,y'a-t-il un critère de
sélection pour composer ces 500millions d'individus?Quelles sont mes chances ou celles de ma descendence de faire partie de ces 500millions qui sortiront des 7milliards de personnes?Est-il
possible que des membres de familles de nos dirgeants fassent partie des sacrifiés en faveur des 5oomillions selectionnés?Les chemtrails qui sont sensés empoisonner l'air que nous
respirons,comment nos dirigeants qui en sont les auteurs font-ils pour ne pas subir le même sort que nous?Auraient-ils un antidote qui les protège des méfaits de l'air qu'ils respirent avec nous
et de manger la même nourriture que nous?En me dressant contre ce projet,suis-je contre l'évolution du monde,ou bien est-ce que je me défends et défends mon espèce contre
l'extermination?Avons-nous vraiment besoin de la diminution de la population mondiale pour que la vie soit facile à vivre?N'y a-t-il rien d'autre qu'on puisse éliminer à la place de la vie
humaine?Combien de temps reste-t-il pour la mise en oeuvre d'un projet aussi funeste?


À partir du moment où je me suis posé cette question et que,étant donné que je sais d'où peut venir le danger(il est clair que seule la soif de la vérité peut pousser à se dresser contre plus
fort que soi!),mon instinct me recommande forcément de me mettre du côté qui fait retarder la sentence qui s'apprête à s'abattre sur moi(c'est ce que je retiens de la politique;se mettre du côté
qui nous favorise!)!Et pour celà,on peut mettre tout ce qu'on reproche à Poutine,Ianoukowitch,Xing Ping,Bachar Al-Hassad,Kim Jong-Un et celui qu'on veut,là où je pense,parce que,tant que ceux-ci
ne sont pas écartés,l'échéance de mon extermination ou celui de ma descendence se fera attendre!


Les jeux de chance,c'est pas mon truc!Et je démeure convaincu que,défendre le mondialisme sans être issu d'une famille régnante,est égal à jouer à de la lotterie,et les cadavres de certains
inconditionels du mondialisme vont se retourner dans leur tombes un jour!Ceux qui montent sur leurs grands chevaux à chaque fois que Wikistrike fait des révélations,comme si ce site arrachait le
nombril de leur enfant,je n'arrête pas de me demander d'où ils sortent!


Mais,bon!L'homme,c'est fait pour s'auto-détruire!Noir,c'est noir,pas d'espoir!

Iconoclaste 12/02/2014 13:52


Ni seul, ni isolé, ni âgé, en pleine forme et curieux de tout, ne t'en fais pas pour moi.

Iconoclaste 12/02/2014 13:49


Cathomytho n'a rien révélé de ses positions, à partir desquelles il se permet de


mépriser les internautes et de m'accuser de trollage. Il a le dédain


arrogant et semble incapable de réaliser la vraie nature du site. Son dégoût


hautain ne sera pas justifié, pas expliqué. Il nous assure de notre insignifiance,


ce personnage pétri de si hautes qualités. On se demande ce que pareil esprit


vient faire dans un lieu si mal famé.


Moi, je retiens que les internautes ont envie de savoir et qu'on ne peut


nullement compter sur nos élites perverses pour y parvenir. Je retiens que les


internautes sont attachés à la liberté d'expression, sauf les commissaires


politiques, genre Dalek ; je retiens qu'on a le droit de ne pas être d'accord


avec ce qu'on lit des articles ou des commentaires ; je retiens aussi qu'on a


le devoir de respecter l'opinion d'autrui dans un minimum de courtoisie. Les


insultes sans arguments et les procès d'intention relèvent de la censure. Les


gens perçoivent très bien les guerres qui leur sont faites, dont la guerre des


idées. Les totalitaires s'opposeront toujours à ce que des débats courtois


puissent se dérouler, c'est leur nature. Désormais, il faut choisir son camp.


Je te laisse au tien, ce n'est pas celui de la liberté de conscience.

CathoMytho 12/02/2014 12:41


Hoooo très cher, tu ne me fais point mal, il te faudrait pour cela importance et argument, mon propos tend juste à t'accuser ouvertement d'une certaine forme de trollage, qui revient à venir sur
un site comme celui-ci ou la fréquentation et le QI sont si faible qu'ils permettent de flatter ton ego en excitant les bas esprits, cas sociaux en tous genre et affamés de théories du complot
grotesques.

J'ai toujours trouvé qu'utiliser les bas esprits pour se faire mousser était digne de la pire des crétineries, et le reflet, souvent, d'une solitude aigre et malsaine (l'age peut-être... surement
même) ou d'une faiblesse non assumée.

Sur ce, les propos véhiculés par ce site, les commentateurs imbues d'eux-même, violent verbalement mais faibles intellectuellement, digne des idées qui ont donnée au moyen age ce terme de
"moyen", me dégoutent.


Si je n'était rassuré par votre insignifiance, je vous combatrait volontié mais, les luttes, les vrais, sont bien ailleurs et loin des préocupations égocentrique de vos cerveaux vides.

Adieux, sur wikistrike je ne viendrais plus (j'y suis déjà venu trop souvent), mais c'est avec plaisir que je ferais l'apologie de la bêtise sans fond qui y règne, histoire que peu de monde ne
puisse tomber dans les griffes de votre ignorance. 

Iconoclaste 12/02/2014 12:09


Ah, je n'avais pas lu "vendu au système". S'il y a un système derrière moi, il n'achète


personne et j'ai l'impression qu'il se réduit à pas grand monde. Très amusant.


Mais aussi un peu lâche de ta part puisque tu accuses masqué sans préciser


quel est "le vrai combat".

Iconoclaste 12/02/2014 12:02


Catho mytho, d'où tu parles ? Tu n'es pas le premier à m'attaquer mais comme


cela reste dans des formes civilisées, je te réponds.


Moi, au service du système ? De quel système parles-tu ?


Je m'attaque au monde de la finance internationale et aux idéologues (de gauche,


ce qui inclue le "fascisme") qui sont les meilleurs soutiens de cette finance


cosmocratique. Je m'attaque aussi à une science bornée et matérialiste.


Je m'attaque enfin au règne des égos boursouflés. Ca me fait rire de lire que je


veux flatter mon égo même si j'en ai un aussi. Mais si on me démontre que j'ai


tort, je suis prêt à changer d'avis. L'honnêteté est une valeur inestimable.


Tes critiques restent bien floues et vagues. Où donc je te fais mal ? Au


niveau des convictions religieuses ?

CathoMytho 12/02/2014 11:12


Iconoclaste, en ce qui te concerne tu utilises la désinformation pour gonfler ton égo et donner de toi l'image d'un érudie alors que tu n'es que perversion de la vérité et malhonneteté
intellectuelle. ne serais-tu pas, en fait, le véritable instrument des élites qui nous gouvernent. Ici pour donner à l'information alternative, l'image d'un jeu pour cas sociaux, et ainsi
décrédibiliser le vrai combat et les vrais combatants pour une information libre et indépendante ?

Tu n'es pas mieux que ceux que tu dénonces.
Tu utilises la vérité a des fin de flaterie. Honte à toi, vendu au système.

Iconoclaste 12/02/2014 11:06


Avec ce procédé, Dalek confirme sa vocation de troll. Ne parlons même pas de


cette chose qui se nomme Eniotna.

Iconoclaste 12/02/2014 11:04


John parle juste. Empire et sionistes emploient des méthodes de gangsters.


C'est leur culture.

Eniotna 12/02/2014 10:41


"comme une merde", "les cons sionistes"

Tu connais ça les insultes hein, petit sioniste.

John 12/02/2014 10:36


@ Eniotna qui se cache derrière des pseudos


Tu sais à quoi on les reconnait les cons sionistes? Surtout à leurs pratiques des insultes car il n'y a qu'eux qui détiennent leur vérité !

Eniotna 12/02/2014 10:26


John, t'es surtout assez con pour ne pas dicerner les gens et croire que c'est Dalek qui a spammé... Pas besoin qu'ils te décédibilisent les americano-satanico-pedo-sioniste, tu le fais si bien
tout seul crétin.

John 12/02/2014 09:42


Dès qu'on dévoile au public un projet américano sioniste, en cours de surcroit, Dalek apparait tel superman pour sauver les maitres du monde. Ne t'inquiètes pas, dès que tu ne leur serviras plus
à rien, il te jetteront  comme une merde.

dalek 12/02/2014 09:15

























































Archives

Articles récents