Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La face cachée du Brésil : un Indien d’Amazonie s’insurge contre le trophée de la Coupe du monde

Publié par wikistrike.com sur 18 Mars 2014, 15:22pm

Catégories : #peuples du monde

La face cachée du Brésil : un Indien d’Amazonie s’insurge contre le trophée de la Coupe du monde

 

 

 

 

uk-nixiwaka-trophy-1_article_column.jpgNixiwaka Yawanawa, un Indien d'Amazonie brésilienne, a accueilli le trophée de la Coupe du monde à son arrivée à Londres vêtu d'un T-shirt portant le slogan 'Brésil : arrêtez le massacre des Indiens'. Arborant la coiffe de sa tribu et des peintures faciales, Nixiwaka a attiré l'attention sur l'offensive brésilienne contre les droits indigènes. 

Coca-Cola et la FIFA ont empêché Nixiwaka d'afficher le slogan sur son T-shirt tout en posant à côté du trophée. 

Dans la perspective de la Coupe du monde de la FIFA en juin prochain, Nixiwaka et Survival International veulent attirer l'attention sur le fait que cinq cents ans après la colonisation, on tue encore les Indiens du Brésil pour leurs terres et leurs ressources. Alors que le Brésil se présente comme une démocratie multi-culturelle et prétend accueillir une Coupe du monde 'pour tous', le gouvernement et les propriétaires terriens envisagent d'ouvrir les territoires indigènes à des projets industriels majeurs. 

La proposition d'un amendement constitutionnel offrirait au Congrès brésilien - fortement influencé par le lobby agricole anti-indigène - une voix dans le processus de démarcation des territoires indigènes. Ce qui signifierait un retard considérable dans le processus de reconnaissance et de protection des terres ancestrales des Indiens. 

© Sarah Shenker/Survival
Nixiwaka Yawanawá a manifesté contre l'offensive du Brésil sur les droits territoriaux âprement conquis par les Indiens.

Un autre projet de loi controversé ouvrirait les territoires indigènes à l'exploitation minière, aux barrages, aux bases militaires et autres projets industriels. A travers tout le Brésil, les Indiens protestent avec véhémence contre ces plans. 

L'impact de ces lois serait désastreux pour les Indiens isolés qui vivent dans la forêt amazonienne du Brésil. La délimitation et la protection de leurs terres sont vitales pour eux car ils n'ont aucune immunité face aux maladies infectieuses transmises par les étrangers et tout type de contact risque de les conduire à l'extinction. De nombreux Indiens isolés sont confrontés aux attaques brutales des bûcherons et des orpailleurs clandestins qui envahissent leurs territoires. 

Nixiwaka a déclaré : 'Les yeux du monde entier sont tournés vers ​​le Brésil qui se prépare à la Coupe du monde de la FIFA - une excellente opportunité qui nous est offerte pour informer la communauté internationale des luttes que nous menons pour nos droits territoriaux. Nous avons besoin du soutien du monde entier pour sauver notre forêt, nous dépendons d'elle pour notre survie. J'espère que le gouvernement brésilien agira dans le respect des droits des Indiens sur les terres, et que d'autres suivront. 

© Paul Borhaug/Survival
Après avoir été dépossédés de la plupart de leurs terres par les éleveurs de bétail et par les plantations de canne à sucre, de nombreux Guarani sont contraints de vivre au bord des routes.

Les Indiens brésiliens comme les Guarani attendent la démarcation de leurs terres depuis des décennies. Après avoir été spoliés de la plupart de leurs terres ancestrales pour faire place à l'élevage de bétail et aux plantations de canne à sucre, ils sont contraints de vivre dans l'insalubrité et dans des conditions dégradantes au bord des routes ou dans des réserves surpeuplées. Ils sont confrontés à la malnutrition, aux maladies et à l'alcoolisme. Leurs leaders sont souvent pris pour cibles et assassinés par les hommes de mainlourdement armés des éleveurs. 

Coca-Cola, le promoteur de la tournée du trophée et l'un des plus grands sponsors de la Coupe du monde, a récemment été mêlé à la lutte territoriale que mènent les Guarani, un rapport ayant révélé qu'il s'approvisionnait en sucre auprès du géant de l'alimentaire américain Bunge, qui à son tour achète la canne à sucre aux fermiers qui occupent les terres guarani. 

Un porte-parole guarani a déclaré à Survival International : 'Coca-Cola doit cesser d'acheter le sucre de Bunge. Tandis que ces compagnies prospèrent, nous endurons la faim, la misère et la mort'. 

Stephen Corry, directeur de Survival, a déclaré aujourd'hui : 'Le Brésil est souvent loué comme un exemple de réussite économique et plus que jamais depuis qu'il est engagé dans la course de la Coupe du monde. Malheureusement cette croissance économique se produit au prix d'un immense coût humain : la mort de centaines de milliers d'Indiens au cours du siècle dernier, et la disparition de tribus entières. Il est temps de dévoiler la face cachée du Brésil'. 

Notes aux rédactions: 

- Nixiwaka Yawanawa est disponible pour des interviews. 

- Dans la perspective de la Coupe du monde de la FIFA, Survival International dévoile 'La face cachée du Brésil' en dénonçant la situation des Indiens du Brésil et l'offensive du gouvernement sur ​​leurs droits territoriaux.

 

http://www.survivalfrance.org/actu/10069

Commenter cet article

Archives

Articles récents