Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La faillite c’est maintenant ? 42,3 % : le vrai chiffre du déficit de l’Etat depuis le début 2013

Publié par wikistrike.com sur 14 Juin 2013, 06:15am

Catégories : #Economie

 

La faillite c’est maintenant ? 42,3 % : le vrai chiffre du déficit de l’Etat depuis le début 2013

 


pot-pyggy-cartouche.jpgLe déficit budgétaire s’est réduit en 2012, mais pas autant que le gouvernement le prévoyait. La dette a quant à elle explosé, dépassant le seuil de 90% du PIB.

 

Depuis le début 2013, sur quatre mois, les recettes fiscales se sont élevées à 90,8 milliards d’euros et le déficit à 66,8 milliards.  Crédit flickr

1 – La Faillite, nous voilà !

Alors que le gouvernement, sous la houlette de l’Enfumeur en chef, sis au palais de l’Elysée à Paris, nous montre du doigt un hypothétique résultat de 3,8 %, censé figurer le déficit prévisible en 2013 par rapport au produit intérieur brut, ne faisons pas comme l’imbécile du dicton, regardons plutôt la vieille lune de ses promesses et les tristes réalités d’un déséquilibre astronomique.

 

Résumons-nous. Depuis le début 2013, sur quatre mois, les recettes fiscales se sont élevées à 90,8 milliards d’euros et le déficit à 66,8 milliards. Le premier collégien venu peut se livrer à deux petits calculs. D’une part, le déficit représente 42,3 % de la masse totale des dépenses lesquelles sont par construction égales aux recettes augmentées dudit déficit. D’autre part, ce fameux déficit s’élève à 73,56 % des recettes ! Curieusement, il apparaît que ce genre de rapprochement n’intéresse pas le gouvernement et les médias.

 

 Autant dire que nous sommes d’ores et déjà en faillite. Imaginez que, sans espoir réel d’amélioration de vos revenus, vous dépensiez chaque mois 7 880 euros avec des rentrées s’élevant à 4 900 euros. Puis allez voir vos banquiers Mario et Angela. Un conseil : soyez poli !

 

D’où vient ce désastre ? Sur les quatre premiers mois de l’année, les recettes sont quasiment stables par rapport à la même période de 2012 malgré une hausse sensible du produit de l’impôt sur le revenu. Le coup de massue fiscal donné à la plupart des contribuables et non aux seuls « riches » produit ses effets. L’impact du gel du barème et de la suppression du régime antérieur de fiscalisation des heures supplémentaires joue à plein, au détriment des petits revenus.

 

À l’inverse, les rentrées de TVA, qui représentent la moitié des recettes de l’État, reculent de 2,3% du fait du ralentissement de la consommation des ménages. La collecte de l’impôt sur les sociétés baisse quant à elle de 5,8% et celle de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques de 6,1%.

 

Deux facteurs récessifs se liguent pour nous faire boire la tasse : la conjoncture européenne, toujours tirée vers le bas par un euro surévalué et la hausse de la fiscalité doublée d’un discours anti-riches, qui produit indubitablement un effet de Laffer. Bref, le serpent socialiste se mord la queue et blesse gravement au passage l’économie française.

 

Combien de temps cette saignée va-t-elle pouvoir durer ?

 

Quand les marchés financiers, aujourd’hui les meilleurs soutiens de François Hollande, nonobstant ses déclamations de campagne, commenceront à s’inquiéter, la pression d’une hausse des taux d’intérêt se fera à nouveau sentir.

 

Soit Mou-Président prend alors des mesures drastiques de baisse des dépenses publiques qui feront passer le projet hypocrite de réforme des retraites pour un conte de fée, soit il va rapidement à la crise diplomatique avec l’Allemagne, Bruxelles et nos partenaires nord-européens. Quand on parle de réduction des dépenses, il faut par exemple avoir en tête, qu’au rythme actuel, le déficit public annuel représente plus des deux-tiers de l’ensemble des traitements et pensions versés aux fonctionnaires actifs et retraités. Pour simplement rétablir l’équilibre budgétaire, il faudrait suspendre la rémunération de la quasi-totalité des fonctionnaires !

 

 

Sourc Atlantico.fr

Commenter cet article

Arlette 16/06/2013 11:12


MinuitMoinsUne : "L’économie mondiale tutoie la zone de krach" :


http://t.co/4fTwqQiblm


6 days ago

Arlette 16/06/2013 11:07


MinuitMoinsUne : Vidéo : Nicolas DOZE - La faillite des Elites : 


http://t.co/lNjJ8qElyS


10 days ago

Arlette 15/06/2013 15:09


MinuitMoinsUne : Les 3'090 milliards de dette cachée de la France :  http://t.co/sML9WxPoV2   -  11 days
ago


 


 

isatis 14/06/2013 22:48


J'ai trouvé 10 milliards


http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/enjeux-internationaux/aide-au-developpement-et/dispositifs-et-enjeux-de-l-aide-au/l-aide-publique-au-developpement/

Arlette 14/06/2013 20:28


Blog : SPREAD THE TRUTH 777
La Faillite, nous voilà ! Les vrais chiffres du déficit et de la dette : http://spread-the-truth777.blogspot.com/2013/06/la-faillite-nous-voila-les-vrais.html
http://www.brujitafr.fr/article-du-mariage-pour-tous-aux-retraites-pour-personne-118493301.html

Laurent Franssen 14/06/2013 13:40


En plus ça sert à quoi ?

On va essayer de nous fourguer des nazis dans le nwo maintenant ?

C'est ou que ça fait avancer le présent cette histoire ? 

Liberté 14/06/2013 13:38


@Pat

"Pour ne pas mourir Idiot !!!"

Mais continuer à vivre bien plus con qu'avant.
Le vieux stratagème du révisioniste à la con. "prouve moi que j'ai tord !"
Le mec tu lui fais remontrer le temps, tu lui présente un camps de concentration en pleine activité, comme décrit par les historiens, il trouvera le moyen de te contredire, inventera une
conspiration ou un secret, voir une vérité que tu ne peux pas voir... C'est déprimant.

Tu appels ça vérité ? j'appel ça propagande.
Pour preuve, tu es obligé de poster dans plein d'articles pour que quelqu'un s'interesse à cette histoire.

Laurent Franssen 14/06/2013 13:30


Et encore un qui reflechis par l'argent...

Laurent Franssen 14/06/2013 13:30


Et toi tu n'as pas d'identité propre, 
tu te cache en multi-post et tu seme la confusion.


 

Pat 14/06/2013 12:56


http://www.phdnm.org/index.html


Un Défi : 5000 Euros pour celui qui réussira !!!


 


Défi aux historiens, aux professeurs d'Histoire, aux élèves 


à quiconque souhaitera le relever : 


5000 € offerts à celui qui me démontrera que j'ai tort


 


Pour ne pas mourir Idiot !!!


http://www.phdnm.org/oradour.html

Faux 14/06/2013 12:18


Tu parle tu seul laurent tu commence tu a comprendre le message ?
A bon entendeur 

Laurent Franssen 14/06/2013 10:46


*suite*



cela fait une perte de 


90,8/4 à hauteur de 5.8% > 


 


J arrete parce que je viens de comprendre que ce que vous appelez déficit est en fait un emprunt destiné à combler le manque de votre " total nécessaire de dépenses ".


 


Quoi que vous fassiez à ce moment là c'est grillé.


 


*


 


Quel montant de création monétaire, au bénéfice de qui et avec quels risques inflationnistes compte tenu de l’incapacité de la France à en tirer parti du fait de sa désindustrialisation avancée



 


Il me semble que la France pourrait produire de la nourriture, le pays s'y prête parfaitement


Bien on ne peut + convoité aujourd'hui que tout autre, ce localement, donc trés rentable du aux faibles dépenses en transport.


 


Personne ne veut devenir agriculteur chez vous , ou bien vos politiciens sont trop mou pour dire " on vous préviens, on va arreter d'importer la bouffe ? "


 


Faudras aussi expliquer aux fashionita et métro-sexuels que c'est finis de bouffer des fraises en hiver,


enfin,


ça va redevenir un luxe, ce qui est normal.


 


Perso je vois pas le pb, question de volonté,


au lieu de construire des aéroports à la con à notre-Dame-des-Landes 


Alors que clairement cramer du pétrole devient de + en + cher,..


 


Ou bien des plafonds de centre commerciaux en verre alors que le même probleme du à l'importation excessives de trucs débiles et inutiles pour amuser le peuple pose le même problème.


 


Vos citoyens veulent vous crâmer la gueule parce que vous bouziller la planète mais ils refusent de coudrent eux-mêmes leurs vêtements ou de cultiver leurs bouffe ?


 


M'étonnent pas que vous en ayez rien à foutre de leurs protestation.


 


Mais je peut me tromper.


 


Peut-êre que c'est l'hyper-classe qui vis bien de ce genre de contrat qui n'en a pas envie.


 


A creuser... " 

Laurent Franssen 14/06/2013 10:25


J'écrivais , très exactement :

" R   90,8


Déf 66,8


 


D = 42,3% TDép


 


R + Déf = Tdép


90,8+66,8= 157,6


 


42,3% de 157,6 = 66,6648


 


90,8/100


*73,56


= 66,79


 


Incroyable ! Vos calculs ( arrondis ) sont justes !


 


Cela signifie que la part réelles de fond disponibles est de 24


 


24 Milliards de dispo c'est pas la faillite...


 


---


 


7880


4900


 


Je ne comprends pas,


vous voulez dire qu'au lieu de rembourser le déficit ils l'ajoutent a l'argent disponible ?


 


TVA = 1/2 de R


donc 45,4


Il faudrait savoir si le recul de 2.3% est mensuel ou annuel.


 


2,3% de 45,4 n'est jamais que de 1,0442


 


comptons par mois,


encore faudrais t'il savoir si c'est ensuite 2,3% de moins sur 45,4 ou bien sur 44,3668 .


 


soyons pessimiste et comptons sur la somme premiere , ca fait 8*1,0442


 


On perds 8,3536


 


donc les 8 derniers mois represente 181,6 - 8,3536


 


Il doit y avoir d'autres taxes, mais en comptant une part de 25 et 25 % ,


cela fait une perte de 


90,8/4 à hauteur de 5.8% > 


 

Laurent Franssen 14/06/2013 10:17


Pourquoi avez-vous supprimé puis re-posté cet article ?
Ou sont les commentaires ? 

Archives

Articles récents