Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La "femme de Jésus": nouveau rebondissement dans le débat sur le mariage du Christ par la Harvard Review

Publié par wikistrike.com sur 8 Janvier 2013, 07:34am

Catégories : #Religion - pensées

La "femme de Jésus": nouveau rebondissement dans le débat sur le mariage du Christ par la Harvard Review

 

 

r-JESUS-WIFE-PAPYRUS-large570.jpg

 

CHRISTIANISME - Jésus avait-il une épouse? Il faudra encore patienter pour avoir la réponse. La découverte d’un fragment d'évangile du IVe siècle relance ce vieux débat de plus de 2000 ans. Sur cet ancien papyrus, de la taille d’une carte de crédit (3,8 cm sur 7,6 cm) sont écrits en copte les mots suivant: "Jésus leur a dit, ma femme". C’est un professeur de l'université américaine de Harvard, Karen King, qui en a révélé l’existence lors du 10e congres international des études coptes qui se tient actuellement à Rome depuis le 17 septembre, rapporte la Harvard Gazette. En septembre 2012, l’agence d’information Reuters annonçait que le fragment appartenait à un collectionneur privé qui avait contacté Karen King afin qu'elle l'aide à le traduire et l'analyser. Il aurait été découvert en Égypte ou peut-être en Syrie.

L’authenticité du papyrus semblait être confirmée par plusieurs professeurs de Harvard mais il restait des tests à faire, “notamment sur la composition de l'encre", précise Karen King. Il faudra finalement encore patienter pour savoir si ce morceau de papyrus est ou non apocryphe, d'après les dernières déclarations de la Harvard Theological Review. L'article rédigé par le professeur Karen King, prévu au départ dans leur numéro de janvier de la prestigieuse revue, a en effet été reporté. En cause: de nouvelle questions soulevées à propos du fameux document.

Karen King a précisé à CNN, que les tests sur le fragment de papyrus ne sont pas encore terminés. Un porte-parole de la Harvard Divinity School, Kathryn Dodgson, a quant à elle indiqué que le propriétaire du document a donné son accord pour des tests et des analyses plus poussés du fragment, y compris par des laboratoires indépendants ayant l'expertise nécessaire pour produit et interpréter des résultats fiables. Encore un peu de patience, donc.

Just married ?

Si le papyrus était bien authentique, il ne résoudrait pas la question, mais relancerait du moins fortement le débat scientifique sur le mariage de Jésus. "La tradition chrétienne a considéré comme acquis le fait que Jésus n'était pas marié, bien qu'aucune preuve historique n'existe pour soutenir cette assertion", a-t-elle déclaré. Cependant, "cette nouvelle phrase ne prouve pas que Jésus était marié":

Le statut marital ou non de Jésus-Christ a fait l’objet de nombreux questionnements dès le début du christianisme. C’est seulement deux-cent ans après sa mort que des théologiens, tels que Clément d'Alexandrie, ont commencé à affirmer que Jésus n'était pas marié. "Ce n'est que plus d'un siècle plus tard, bien après la mort de Jésus, qu'ils (les chrétiens) commencent à se référer à la position maritale de Jésus pour soutenir leur positions", selon la scientifique. Selon Reuters, l'analyse du document sera publiée dans la révue théologique d'Harvard en janvier 2013.



Le devant du papyrus avec la traduction en anglais


 


  • Traduction en français (proposition du Huffington Post France):

 

  1. "...pas à moi. Ma mère m'a donné la vie..."
  2. Les disciples ont dit à Jésus...
  3. récuser. Marie le vaut bien...
  4. Jésus leur a dit : "Ma femme"...
  5. elle sera capable d'être mon disciple...
  6. Laissez les méchants bomber le torse...
  7. Quand à moi, j'habite avec elle pour...



L'arrière du papyrus avec la traduction en anglais


 


  • Traduction en français (proposition du Huffington Post France):

 

  1. ma mère
  2. trois
  3. ...
  4. dorénavant..
  5. traces illisibles d'encre
  6. traces illisibles d'encre

Source: Le huffingyon Post

Commenter cet article

Sensei 08/01/2013 22:53


@Bigbrother: bien qu'athée, je respecte les croyances de chacun. Le choix de vénérer un Dieu, une entité, une force/énergie régissant l'univers, les astres, la nature,... quel que soit le nom
qu'on lui donne me semble être le droit le plus basique car le plus ancien. Ce que je réfute, c'est la récupération mercantile que des hommes en ont fait en trompant leurs semblables car selon
moi, une croyance, quelle qu'elle soit est personnelle, intime et ne se partage qu'entre le croyant et sa "divinité". Enfermer ses croyances dans une église, un temple,... et s'en remettre à un
quelconque prêcheur pour les interpréter ou les expliquer est une aberration. Quant aux écrits sur lesquels la croyance qui nous occupe se base sont, à n'en pas douter, bourrés d'erreurs de
traductions, de retranscriptions, d'omissions et d'ajouts volontaires uniquement destinés à diriger et amener la pensée des croyants là où l'Eglise Catholique voulait l'amener, à savoir que elle
seule "sait"... alors qu'en réalité, quoi qu'elle ait su, elle a tout oublié depuis sa fondation, ne retenant que le nombre de zéros mentionné sur le relevé de leurs comptes en banque et combien
leur business peut leur rapporter en plus à chaque année qui passe. 

OTOOSAN 08/01/2013 18:42


Réellement incroyable cette énergie mise à tenter de rendre crédible un mythe !


Comment sait on que ce morceau de papier provient d'une "évangile" ?


Comment sait on que le jésus en question est bien : une personne réelle ?, qu'il s'agit du jésus cité dans la bible etc...


 


Même si l'encre et le papier étaient authentiques, rien là dedans ne répond aux deux questions posées (sur n que nous pourrions concevoir par ailleurs) J'aimerais bien savoir ce qu'en aurait dit
le pape Léon X , lui qui prenait l'histoire de jésus pour une "fable profitable" ! Histoire, selon Voltaire , créée par des fourbes pour exploiter des imbéciles ...

Hercobulus 08/01/2013 18:12


Jésus était un prénom répandu en Palestine dans l'antiquité. Ce bout de parchemin


ne constituera jamais la preuve que ce Jésus était celui du nouveau Testament.


Même si le christ était réellement marié, ce qui était la norme locale.

feu sacréeeeeeeeeeeeeeee 08/01/2013 16:51


pour moi c'est un faux,l'écriture est parlante a elle seule.tu touche un point important big brother sur lequel beaucoup oubli le "discernement".


tu fait bien de rappeller le célibat volontaire ou demandé par le très haut comme a Jérémie le prophète par exemple.

Big brother 08/01/2013 15:50


Et bien vois tu, je ne suis pas de ce "bon nombre de personnes" qui se disent de Christ par cooptation avec une institution humaine. Je ne reconnais aucune institution humaine pouvant se
prévaloir du nom d'Eglise au sens spirituel de la Parole qui soit dit en passant rappelle partout que l'Eglise est un édifice strictement spirituel.


Pour ce qui est des arguments prétenduement scientifiques les remarques que je fais dans mon précédent com sont tout à fait légitimes et si tu peux les réfuter je t'y invite.


Ensuite quand tu dis que le célibat était proscrit, tu oublies le célibat de nombreux prophètes de l'ancien testament tel Elie, Elizé, Jérémie et j'en passe...


De facto ta théorie est fausse.


Nota bene : je sais fort bien que la bible a été l'objet de trafics, notament afin de capter un héritage et d'avaliser une prétendue race supérieure en droits comme en constitution... tout cela
ne vient pas de Dieu.


(Christ était noir de peau, et moi qui en témoigne je suis blanc.)


Néanmoins la Parole de Dieu s'y trouve et quelqu'un de réelement mu par l'amour de la vérité peut a terme discerner ce qui vient de Dieu de ce qui ne l'est pas.


A ce sujet un gros problème de version faussée de ce verset :


"Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner,(...)" 2 Timothée 3:16


Ce verset pose un dogme que les sois disant chrétiens honorent en tout et qui les fait croire que la bible = Parole de Dieu.


Mais la bonne version est " Toute écriture inspirée de Dieu est utile"


Ici c'est l'invitation au contraire du dogme, c'est à dire au discernement.


Et qu'est ce qui me permet de l'affirmer et bien c'est l'unité de la parole car Paul dit par ailleurs.


"Ne méprisez pas les prophéties mais retenez ce qui est bon" il s'agit encore d'une invitation à discerner ce qui dans l'ecriture est bon de ce qui ne l'est pas et ne
vient donc pas de Dieu.


Démonstration irréfutable concernant Timothé 3.16. (j'invite qui veut à, essayer de le réfuter)


Si Paul, le demande c'est qu'il sait que ceux qui sont mues par l'Esprit de vérité, pour prix de leur obéïssance amoureuse, sont capable de ce discernement.


(Et je peux te dire qu'ils ne sont pas nombreux)



Jérémie
8.8
" C'est bien en vain que s'est mise à l'oeuvre La plume mensongère des scribes."








 


 


 


 

Sensei 08/01/2013 15:01


@Bigbrother: effectivement, le problème de bon nombre de chrétiens est qu'ils s'en tiennent à ce que la toute puissante Eglise veut bien leur enseigner sans chercher plus loin ni confronter la
doctrine aux faits scientifiques ou historiques. Combien d'entre-eux se sont posé des questions quant au statut des célibataires en Judée, aux raisons pour lesquelles de tels prodiges que les
miracles soi-disant réalisés par Jésus ne sont mentionnés nulle part dans les chroniques de l'époque, à quel type de personnes le supplice de la crucifixion était réservé, à quoi correspondent
les termes "Sicaire" ou "Zélote" utilsés pour certains des proches du Christ? Trop peu, je le crains...

Big brother 08/01/2013 13:46


Le meilleur moyen de lutte contre une idéologie quelconque est de falcifer son histoire, sa doctrine et donc sa quidité.


Les premiers chrétiens avaient de nombreux opposants des plus farouches pour certains.


Qu'avons nous r'éellement?


Au 4 siècle après la supposée date de venue de Yehoshua, une personne inconnue dans ses motifs, ses origines, ses aspirations, sa moralité écrit quelquechose dont il ne peut rien savoir en tant
que témoin occulaire.


 


Les scientifiques qui n'ont même pas achevé l'expertise s'empressant de faire connaître au monde ce tissus(de mensonge?) dont en fait, on ne sait pratiquement rien.


Bien sûr l'"information" est rapidement relayée par nos médias dont la déontologie est notoirement impéccable.(lol)


 


Hum Hum...

Sensei 08/01/2013 10:51


S'il a existé, Jésus ne pouvait pas être célibataire, et ça, c'st un fait historique, pas une fable chrétienne ou une erreur de retranscription: le célibat était proscrit, même pour les prêtres
et essentiellement réservé aux homosexuels... L'Eglise en estimant que Jésus était célibataire va donc à l'encontre d'un de ses principes de base...

Stanislas Bauer 08/01/2013 08:46


Pourquoi tout ce foin ? Le papier se laisse écrire. Déjà à cette époque on écrivait des conneries.

Archives

Articles récents