Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La femme qui veut chasser Angela Merkel de la Chancellerie

Publié par wikistrike.com sur 1 Septembre 2012, 15:00pm

Catégories : #Politique internationale

 

La femme qui veut chasser Angela Merkel de la Chancellerie

Merkelout4kollaj_556d56fd56df56ff--1-.jpgLa publiciste Gertrud Höhler (CDU), 71 ans, fait fureur depuis hier avec la présentation de son livre « Die Patin » (« La Marraine »). Gertrud Höhler a notamment travaillé auprès de Helmut Kohl comme conseillère, qui, lui-même fut le pygmalion d'Angela Merkel.

Elle a défendu son livre devant la presse à Berlin et exige la fin du système Merkel. En représentant la vieille garde de la CDU, qui ne reconnaît plus son parti, elle brise, par la publication de ce livre, un tabou en Allemagne depuis que « cette femme sans passionla louve déguisée en agneau venue des coulisses obscures de l'Est », a pris les commandes de la CDU.

L'Allemagne devient une dictature.

Elle reproche, dans son nouveau livre, à Angela Merkel (CDU) de lapider la démocratie. « On ne sait pas, si la Chancelière est une démocrate. La République Fédérale d'Allemagne se trouve actuellement juste avant la réalisation d'un état totalitaire », dit Gertrud Höhler devant la presse.

« Toutes les lignes rouges ont été dépassées ». Gertrud Höhler a vigoureusement critiqué le sauvetage de l'euro car « Angela Merkel ne tient » pas compte des règles parlementaires et qu'« elle fait taire» ceux qui pensent autrement. « Le Parlement n'est souvent pas respecté et nous n'avons plus de différences entre les partis. Depuis qu'elle gère l'Allemagne, le pouvoir de l'état monte en puissance retirant la liberté. C'est ce qu'on peut observer dans une dictature », dit l'auteure.

Son livre est un signe pour les électeurs qui iront voter en 2013. Elle veut bouger la société afin qu'elle prenne plus d'initiatives au lieu de coller aux normes du système Merkel.

«Mon livre est un appel. Celui qui manipule les valeurs et les normes d'une société démocratique, comme Angela Merkel, sabote la démocratie ».

L'auteure n'hésitant pas à comparer Angela Merkel au National Socialisme d'Hitler et au système communiste de la RDA, indispose quelques journalistes présents dans la salle. Depuis environ 2006, Angela Merkel est d'ailleurs appelée « Die Mutter », un autre M à rajouter à la liste de Gertrud Höhler !

L'auteure n'est pas la seule à se plaindre.

« Elle est avant tout intéressée par le pouvoir et par tout le pouvoir en Europe ». Plusieurs journaux évoquent la germanisation de l'Europe. Des journaux de Pologne, d'Italie, d'Angleterre, d'Espagne, de Grèce, ou de France, montrent Angela Merkel avec une petite moustache à la Hitler ou critiquent de plus en plus de manière virulente sa manière de diriger. Des observateurs allemands partagent aussi de cet avis. Angela Merkel marginalise les autres partis et ne suit pas la procédure envers le parlement sur le point légal et de l'éthique. L'avocat Koeppel, qui a vécu enfant sous Hitler, dit déjà il y a 4 ans durant une conférence sur le droit de la famille : « je suis content d'avoir vécu en Allemagne durant sa meilleure période. Je suis vieux maintenant et je n'aimerais pas voir ce qui vient dans le pays ». L'avocat dit aussi que l'Allemagne n'est pas un état de droit.

Selon l'avis de Gertrud Höhler on doit chercher les caractéristiques de la Chancelière dans son passé qui sont issues d'un système de non droit qui fut la RDA. Angela Merkel a appris les techniques de survie dans la dictature. « On est comme dans un magasin offrant plusieurs produits. Les produits, qui ne partent pas, seraient retirés des étals. Les produits de la concurrence, qui sont le mieux vendus, seraient copiés. La Chancelière considère la société comme un marché d'opinions où c'est le client qui décide de la valeur du marché. Mais la politique n'a pas pour fonction d'offrir des marchandises, mais des réponses pour la qualité de la vie, la sécurité de la société et le respect du droit ».

 

Source: La Voix de la Russie

Commenter cet article

Archives

Articles récents