Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La fonte des glaces record au Groenland en 2012 est bien d'origine naturelle

Publié par wikistrike.com sur 23 Juin 2013, 16:30pm

Catégories : #Terre et climat

 

 

La fonte des glaces record au Groenland en 2012 est d'origine naturelle


 

 

61714f1873_calotte-polaire-groenland.jpg

 

 

Le Groenland a eu chaud en 2012. Presque toute sa glace de surface a fondu, et le retrait de la banquise a été historique. Aussi dramatique soit-elle, cette fonte exceptionnelle n’est pas directement liée au changement climatique, mais à une modification atmosphérique engendrée par une anomalie dans la variabilité naturelle du climat.

 

 En juillet 2012, la Nasa évaluait à partir d’images satellitaires que 97 % de la couche de surface de glace de la calotte groenlandaise présentait de l’eau de fonte. Quant à la banquise, à la fin de l’été, elle affichait un taux de fonte record, reculant de 3,41 millions de km2. Cela représente 70.000 km2 de plus que le précédent record de fonte, enregistré durant l’été 2007. La fonte de la glace de mer aurait été amplifiée par le développement d’une dépression née en Sibérie en août et désignée comme la supertempête de l’Arctique d’août 2012, classée 13e plus forte tempête depuis plus de 30 ans.

La présence d’eau de fonte sur presque toute la surface de la calotte était un événement inattendu. Le dernier record observé date de 2010, et les satellites notaient alors la présence d’eau de fonte sur 52 % de la superficie. La question actuelle est de déterminer si l’occurrence est exceptionnelle (résultant d’une anomalie climatique) ou si elle deviendra la nouvelle norme pour la calotte en raison du changement climatique.

 

Une équipe de recherche internationale explique dans un article de l’International Journal of Climatology que l’événement est lié à des modifications du courant-jet, cette circulation de hauteatmosphère« Cet événement est sans précédent dans les archives d’observation satellite remontant jusqu’aux années 1970. Il est peu probable qu’il se soit produit au siècle dernier », commente Edward Hanna, principal auteur de l’article. Le caractère inhabituel de cette fonte est lié à des anomalies atmosphériques, soit à la variabilité naturelle du climat.


Dôme de chaleur sur le Groenland


Dès juin 2012, un changement dans le courant-jet a entraîné un blocage des conditions anticycloniques sur l’Arctique. Les hautes pressions en moyenne troposphère ont entraîné l’apparition de vents du sud, donc relativement chauds, sur le flanc ouest de la calotte. Ces derniers ont alors formé un « dôme de chaleur » sur le Groenland. Dans l’étude, l’équipe montre que c’est précisément cette configuration atmosphérique qui a engendré l’apparition d’eau de fonte sur la quasi-totalité de la calotte groenlandaise.

Les anomalies de température de l’océan et de la couverture de glace ont un rôle minime dans l’événement de fonte exceptionnel. « Le forçage principal de la fonte de surface extrême était atmosphérique, lié à des changements durant l'été de l’oscillation nord-atlantique (NAO), de l’indice de blocage du Groenland [le GBI, qui caractérise le système de hautes pressions centrées sur le Groenland, NDLR] et le courant-jet polaire qui a favorisé l’advection d'air chaud le long de la côte ouest. »


Températures positives sur toute la calotte


Dans un premier temps, l’équipe s’est servie du modèle climatique SnowModel et de 50 ans de données satellitaires pour confirmer que l’eau de fonte apparaissait sur plus de 90 % de la surface de la calotte. Par ailleurs, les chercheurs ont examiné les données issues de deux stations météobasées sur les côtes groenlandaises et de stations aux extrémités de la calotte. Des records de températures ont été relevés dans chacune d’elles pour les mois de mai, juin et juillet 2012. Au sommet de la calotte (au Summit Camp), le 11 juillet 2012, la température moyenne a atteint la valeur exceptionnelle de 2,2 °C.

 

Un été comme celui de 2012 n’est pas directement une conséquence du changement climatique et ne doit pas être vu comme représentatif des étés futurs. « Notre recherche a révélé que le "dôme de chaleur", lié aux vents chauds du sud centrés sur la calotte glaciaire, a conduit à la fonte de surface généralisée. Ces changements du courant-jet au-dessus du Groenland sont mal traités par les modèles climatiques du Giec. La circulation atmosphérique inhabituelle et les conditions chaudes découlant de l'été 2012 ne semblent pas être climatiquement représentatives des étés "moyens" à venir, prédits pour la fin du siècle », conclut Edward Hanna.

 

Source: F-S


Commenter cet article

Laurent Franssen 24/06/2013 18:39


Hé , pour une fois je suis totalement raccord avec marie.
et à part ça, on pourrait utiliser toute cette eau pour fertiliser les déserts . C'est pas une super idée ça? 

marie 24/06/2013 08:06


m'enfin carotte , ce ne sont pas les smigards chomeurs etc qui sont responsables de la destruction de la planête ; les plus riches y participent grandement ; vous savez , ces riches pour
qui ont détruit les plus beaux endroits de la planêtes pour y construire des complêxes de luxe  , ces riches qui laissent leurs ordures derrière eux quand ils grimpent aux sommet des
montagnes ,  ces riches qui s'accaparent les choses les plus précieuses de la planête , métaux précieux , bois précieux , fourrures animales , ces riches pour qui on creuse des mines sans
fond pour les diamants , et j'en passe et des meilleures ......alors arrétez donc de cracher votre venin contre les moins aisés  , tout les humains sont responsables  , vous , moi ,
mais les plus riches sont ceux qui font le plus de dégats alors qu'ils sont moins nombreux , heureusement d'ailleurs ;

Laurent Franssen 24/06/2013 01:53


Il s'offusque parce qu'au lieu de me tuer au travail et d'organiser cette guerre je me soigne.

lesage 23/06/2013 22:36


quoi qu'il en soit je serai le gestionnaire du site il aurait de mes nouvelles ce gros connard

reficul 23/06/2013 20:38


tu n'a pas compris c'est son travail de poster des comentaires haineux


http://www.20minutes.fr/monde/1101639-lue-finance-patrouille-trolls-contrer-eurosceptiques-reseaux-sociaux

Le smicar 23/06/2013 20:26


A mon avis, mon voisin du dessous, qui poste sans arret des attaques envers les smicar sous divers pseudo, doit avoir une vie bien pathétique ... A t'il été violé dans sa tendre enfance par un
(ou plusieurs??) ouvrier smicar pour leur vouer tant de haine ? ( je l'espère !!)


je penche plutôt pour un gros mythomane, n'ayant rien trouver de mieux pour se faire passer pour un "richard" et meubler ses journées sans interets.Je doute qu'une personne ayant un travail, même
au smic, ai le temps de poster autant de commentaires haineux a chaque article publié sur ce site. remercions l'anonymat internet permettant aux lâches comme lui de provoquer des gens qui lui
mettraient une bonne branlée non virtuelle dans la vie réelle.

Carotte 23/06/2013 18:41


Merci aux chômeurs/assistés/smicards de détruire la planète

Archives

Articles récents