Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La formation des étudiants en journalisme confiée... au CRIF

Publié par wikistrike.com sur 7 Novembre 2012, 21:31pm

Catégories : #Politique intérieure

La formation des étudiants en journalisme confiée... au CRIF


crif_logo_01_5.jpgLe « directeur des études » de l'Ecole Supérieure de Journalisme (ESJ) de Lille vient de faire fort, en matière d'indépendance de la presse, en confiant au CRIF la formation de ses élèves. 

Le site Rue89 a en effet révélé mardi, sous le titre « Le CRIF envoie des étudiants en journalisme en Israël », le prochain départ, financé et organisé par le lobby israélien en France, d'une soixantaine des élèves de l'école, pour un séjour de 9 jours en Israël. 

Dans leurs déclarations à Rue89, les représentants du CRIF ne cachent pas (pourquoi se gêneraient-ils, d'ailleurs ?) qu'ils ont bien l'intention de bourrer le crâne des futurs « journalistes » avec un programme à leur sauce, dont la Palestine occupée et le peuple palestinien seront bien évidemment absents. 

Mais cela ne gêne pas notre « directeur des études », M. Pierre Savary. De fait, nous apprend Rue89, la première réaction d'un certain nombre d'étudiants, quand le projet a été connu, a été une saine réaction de méfiance et de rejet, face à une entreprise aussi flagrante de propagande. Le directeur des études veillait cependant au grain, et il a « fini par les convaincre que le voyage serait équilibré », poursuit Rue89. 

Pour ce qui est de l'équilibre, M. Savary est apparemment un expert : ainsi, dit-il , un journaliste ne doit pas forcément parler des « colonies », il peut tout aussi bien reprendre le terme « implantations », exigé par le CRIF et les différents services israéliens. Les termes de « colonies » et « colonisation » sont pourtant ceux employés officiellement dans le monde entier, y compris par le gouvernement français, peu suspect de sévérité vis-à-vis d'Israël comme on le sait. 

De même, il n'est pas sûr, selon M. Savary, que la ville de Hébron soit palestinienne, « tout dépend où l'on place le curseur historique » ! 

Un peu gêné quand même aux entournures, Pierre Savary annonce que le voyage n'est pas concocté à 100 % par le CRIF, et qu'il a lui-même pris des contacts avec Breaking the Silence, une organisation d'anciens soldats devenus contestataires. M. Savary ne précise pas si un rendez-vous effectif a été fixé et encore moins si ses chaperons israéliens permettront une éventuelle rencontre. 

Rappelons tout de même à M. Savary, qui ambitionne de devenir le patron de l'école dans quelques mois, que l'ESJ vit des deniers publics, sous la forme d'une subvention annuelle du ministère de l'Enseignement supérieur. Et nous disons aux élèves de l'école que leur premier réflexe, celui de la méfiance face à une tentative de formatage de leur esprit critique, était le bon : ils n'ont pas à cautionner par leur participation l'étranglement du peuple palestinien, qui se poursuit jour après jour, à l'abri des regards. 

Enfin, nous invitons nos lecteurs à interpeller la direction de l'ESJ à propos de sa scandaleuse initiative, en écrivant à : esj@esj-lille.fr ou bien : M. Pierre Savary, Ecole Supérieure de Journalisme, 50 rue Gauthier de Chatillon 59000 Lille (tel 03 20 30 44 00)

 

CAPJPO-EuroPalestine

Commenter cet article

Liberté 09/11/2012 14:14


@israel

Alin SORAL ? cet imposteur ?
Il peut bien rester "chomeur", mais quand même écrire des livres, qui lui rapportent de l'argent, diriger un mouvement d'extrème droite, etc.. mais il travail pas ça non.
Il a fait foiré la transformation de son mouvement en parti par son ego, la majorité des gens qui le soutenais dans son mouvement on claqué la porte.

Comme le reseau voltaire et autres pseudo-informant, tous manipulateurs. 

israel 09/11/2012 13:42


Je suis d'origine JUIVE et soralien (alain Soral - EGALITE ET RECONCILIATION- COmprendre l'Empire), et je suis aussi choqué.


Comme dirait Soral : un journaliste honnête est un CHOMEUR, un journaliste qui travaille est une P****.

Laurent Franssen 08/11/2012 20:48


Je suis presque surpris, en fait
de ne pas être surpris des propos encadré "".

Et je suis heureux de ne pas être surpris du courage fait preuve par certain(&e)s.


 

Laurent Franssen 08/11/2012 20:35


Merci aux étudiant(&e)s

pierre 08/11/2012 19:50


Je suis d'origine juive mais là... même moi, ca me choque!

Boumbadaboum 08/11/2012 12:10


 Mazel tov !


http://www.youtube.com/watch?v=bVFBNhrWGqo


Pour rire un peu à l'heure du crime perpétuel contre la république, contre-poids du souvenir éternel de la pénurie d'anannas.

Valmont 08/11/2012 09:54


Avez vous déjà vu ou lu , un journaliste vraiment objectif?


Faut pas rêver !

Nenuphar 08/11/2012 09:23


Ah ! ok, c'est ça les merdias.


Le CRIF est le ver de la Ripoublique et ses serviteurs n'ont aucne dignité ni courage.

Docteur Lapurge 08/11/2012 09:05


Voici un extrait du  livre de Moncomble - Du viol des foules à la synarchie ou le complot permanent page 87-88


Comme quoi, il mette en place leur plan. L'important étant de la connaitre pour anticiper leurs actions contre la Nation.


_______________


Le deuxième homme n’était autre que le père Teilhard de Chardin (1), membre du C. E. P.H. et auteur, entre autres, de La
Planétarisation Humaine, en 1947.


« Cet homme (Coutrot), écrit Raymond Abellio dans Les Militants, p. 103, était le symbole, le support vivant, l’instrument de tout l’activisme intellectuel de l’époque. Certains voyaient en lui un
''démiurge de laboratoire'', d’autres un homme ''génial et hors du temps''... Ce qui jaillissait de Coutrot, c’étaient des idées, des schémas, des principes. »


De 1930 à 1932, il donne son adhésion à la Compagnie de l’Organisation Rationnelle de Georges Valois.


En 1934, il participe au fameux Plan du 9 juillet, document essentiellement d’inspiration synarchique et qui fut présenté comme une tentative de rapprochement des jeunes de toutes tendances et de
donner à la France une nouvelle constitution. Les grandes phases du Plan du 9 juillet étaient :


« Les fonctionnaires : le recrutement du personnel supérieur sera exclusivement assuré par une École polytechnique d’Administration »,


« Pour faire des hommes nouveaux, il faut agir sur les enfants qui sont encore plastiques. L’éducation, à partir de la première année de l’école, est donc le facteur essentiel de la transformation
morale que nous souhaitons »,


« Les journalistes exerçant sur la nation une influence importante, leur formation intellectuelle et morale doit être particulièrement surveillée »,


« Les ministères économiques devront être regroupés en un ministère très important qui sera celui de l’Économie nationale. Il sera pourvu d’organes homologues à ceux du Conseil national économique,
et qui permettront à l’Exécutif d’exercer efficacement sur celui-ci son contrôle »,


« L’école unique », etc.


Toutes propositions et idées chères à Coutrot et à Tchakhotine...

Archives

Articles récents