Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Joconde envoyée vers la Lune par laser (Vidéo)

Publié par wikistrike.com sur 19 Janvier 2013, 12:34pm

Catégories : #Astronomie - Espace

 

 

 

La Joconde envoyée vers la Lune par laser (Vidéo)


Mona-Lisa-LRO

Depuis 2009, la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO), comme son nom l’indique, fait le tour de la lune. Comme son nom le suggère également, le petit satellite, dans ses deux ans et demi d’orbite lunaire à une distance de 50 km, a créé deprécieuses cartes de gravitation de la lune, documenté les épaves et autres poubelles humaines laissées sur la surface lunaire, et a par ailleurs augmenté notre connaissance de notre plus proche voisine planétaire.

Le satellite lunaire a récemment pratiqué une nouvelle activité : il a servi de support pour l’art. Plus précisément, pour la pièce la plus emblématique de l’art que nous ayons : la Joconde.

Des chercheurs de la NASA ont voulu tester la capacité des lasers comme moyens de communication interplanétaire et la sonde LRO était le seul satellite en orbite autour d’un corps autre que la Terre qui est actuellement suivi par laser. (Pour la plupart, les satellites en orbite autour de la Terre utilisent les ondes radio pour le suivi et d’autres communications.) Et la Joconde, pour sa part, était à la fois facilement reconnaissable et appropriée pour une œuvre d’art interplanétaire.

Comme le note la NASA :

Un timing précis est la clé de la transmission de l’image.

Les scientifiques ont d’abord converti l’image de Mona Lisa dans un tableau en 152 x 200 pixels, en convertissant chaque pixel dans une nuance de gris, chaque nuance, à leur tour, était représentée par un nombre compris entre 0 et 4095. Chacun de ces pixels ont ensuite été transmis à partir de la Terre ( par le Next Generation Satellite Laser Ranging, ou NGSLR de la NASA) par une impulsion laser et cette impulsion a été tiré dans l’un des 4 096 intervalles de temps possibles pendant dans un très un court moment imparti pour le suivi laser. Tout cela signifie que l’image complète a été transmise à un débit de données d’environ 300 bits par seconde.

L’instrument LOLA (Lunar Orbiter Laser Altimeter ), l’altimètre laser de la sonde LRO, a utilisé l’heure d’arrivée des pixels de la Terre comme points de données, les reconstruisant sur la base de ces temps de retour en ce familier demi-froncement de sourcils de la Joconde.

Ci-dessous : afin de corriger les erreurs de transmission générées par l’atmosphère terrestre, les scientifiques de la NASA ont appliqué une technique de correction d’erreurs (code de Reed-Solomon), qui est utilisée généralement dans les CD et les DVD. Les erreurs typiques incluent des pixels absents (blancs) et des faux signaux (noir). La rayure blanche indique une brève période où la transmission a été stoppée.

Joconde-laser-LRO

L’image emblématique a parcouru près de 385 000 km sous forme numérique et ce n’est pas seulement une prouesse artistique.

Pour la NASA :

En transmettant l’image par des impulsions laser qui sont régulièrement envoyées pour suivre la position de l’instrument LOLA, l’équipe a achevé une communication et le suivi simultané par laser.

Cette réalisation pourrait signifier que, dans un avenir pas trop lointain, des communications laser similaires pourraient servir de moyens supplémentaires (ou d’urgence) de transmission avec les communications radio que les satellites utilisent habituellement. Plus tard, il pourrait même permettre la communication à des débits plus élevés face à ce que permettent actuellement les liaisons radio.

Pour le moment, cependant, cela signifie que nous venons d’envoyer la version numérique de la Joconde vers la lune.

A partir de la NASA : NASA Beams Mona Lisa to Lunar Reconnaissance Orbiter at the Moon.

 

Source: Gurumed

Commenter cet article

Ouvrier 20/01/2013 16:31


mdr john

john 19/01/2013 21:24


franchement trop bien, est ce quil fon des truc utiles aussi ?

Archives

Articles récents