Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Journée internationale de la Paix est utilisée pour promouvoir la distribution de vaccins dans les pays pauvres

Publié par wikistrike.com sur 2 Août 2013, 07:12am

Catégories : #Santé - psychologie

La Journée internationale de la Paix est utilisée pour promouvoir la distribution de vaccins dans les pays pauvres 

 


 

international_peace_vaccinatio


La Journée internationale de la Paix est manipulée et utilisée pour promouvoir la distribution de vaccins dans les pays en voie de développement.


La Journée Internationale de la Paix ne serait-elle pas la célébration d'un Espoir de Paix pour tous ? Cela fut vrai à un moment donné. Aujourd'hui, cette Journée a été usurpée par le lobby de la vaccination et la collaboration de vedettes. Comment le fait de planter des aiguilles dans les bras d'enfants désespérés, et dont la vie a été déchirée par la guerre, peut-il contribuer à célébrer La Journée de la Paix ? 

La Journée internationale de la Paix a été manipulée et utilisée pour promouvoir la distribution de vaccins dans les pays en voie de développement. 

Le 21 septembre de chaque année, les Nations Unies célèbrent la Journée internationale de la Paix. Cette Journée veut faire reconnaître les efforts de ceux qui ont travaillé sans relâche pour mettre fin aux conflits, ainsi qu'à promouvoir la paix dans le monde. La Journée Internationale de la Paix est un jour de cessez-le-feu sur le plan personnel comme sur le plan politique. [1] 

La chose ne semble-t-elle pas idyllique ? Ne devrions-nous pas nous efforcer tous à atteindre pareil but ? Il semble cependant que la Journée internationale de la Paix de 2012 n'ait pas présenté un caractère aussi idéal qu'on aurait pu espérer. En fait, l'année dernière, cette Journée a été « piégée » et utilisée pour la promotion et la distribution de vaccins aux enfants des pays en voie de développement. 

A quoi ressemblait la paix en 2012 ? 

L'acteur et lauréat Jude Law ambassadeur de la Journée de la Paix a expliqué dans une vidéo comment lui et son équipe ont utilisé la Journée Internationale de la Paix de l'année dernière comme prétexte pour promouvoir la vaccination de millions d'enfants en Afganistan. Dans une vidéo, Mr. Law raconte comment lui et son équipe ont entrepris le voyage d'Afghanistan pour se rendre compte par eux-mêmes comment se déroule la Journée de la Paix. Il explique : 

A la suite des accords sur la Journée de la Paix en Afganistan, des millions d'enfants ont été vaccinés. Pour toutes les campagnes ayant trait à la Journée de la Paix, grâce à la participation de nombreuses associations dans le monde, on estime à 280 millions, le nombre de personnes qui ont été informées de « La Journée de la Paix 2012 ». On estime qu'il en résulte que 5,6 millions de personnes se sont comportées d'une manière plus pacifique. [2] 

En d'autres mots, ce groupe de personnes a décidé d'utiliser la Journée internationale de la Paix, non pas pour montrer comment cette journée avait fait une différence pour des millions de personnes confrontées à des conflits, à la douleur, à la souffrance dans les régions d'Afghanistan touchées par la guerre, mais plutôt comme une opportunité de promouvoir des programmes de vaccination dans les pays en voie de développement. 

Je trouve cela absolument scandaleux. 

Le 24 juillet, La voix de l'Amériquea donné une description poignante de la vie en Afganistan et ce n'est pas du tout brillant. Sharon Behn écrit :

« Nilab Mobarez, porte-parole des Nations Unies pour la mission d'assistance en Afganistan a déclaré que le pays avait désespérément besoin d'une aide ininterrompue. »

Elle a précisé :

« Un service hospitalier italien à but non lucratif se bat pour venir en aide aux victimes de la guerre, alors même que l'aide internationale commence à décliner. Les médecins ont été obligés d'amputer la jambe d'un petit enfant après qu'un balle l'ait atteint et ait rendu l'opération impossible. La coordinatrice médicale Luca Radaelli de l'équipe hospitalière italienne a déclaré que le cas de ce petit enfant n'était qu'un parmi des centaines d'autres.[3]  »

Telle est la vie quotidienne de ces peuples. Et, pour cette Journée Internationale de la Paix 2012, la meilleure chose que cette journée puisse, en guise de Paix, offrir à ces pauvres enfants, c'était la vaccination ! 

Honte à ces gens ! 

Ce que les pacifistes ont à dire 

Choquée par tout ce que j'apprenais, j'ai demandé au Dr Rebecca Carley si elle pensait que la Journée internationale de la Paix avait été utilisée comme excuse pour promouvoir la vaccination. Elle m'a répondu :

« C'est un nouvel exemple évident des efforts dont sont capables les psychopathes qui contrôlent le monde pour augmenter les taux d'inoculations de «  vaccins-armes biologiques ».

Attirer les jeunes dans des groupes, en utilisant des vedettes, des célébrités ( pour les accrocher) qui défendent la cause de la paix... mais dont le véritable programme est LA VACCINATION DES ENFANTS, comme la chose a été révélée à 0:23 dans la vidéo avec Jude Law, dans laquelle il déclare que « à la suite des accords pour la Journée de la Paix en Afganistan, des millions d'enfants ont été vaccinés. » 

Qu'est-ce que tout cela a à voir avec le rétablissement de la PAIX ? La question qu'il convient cependant de poser est la suivante : avec qui allez-vous faire la paix ? Apparemment avec les vaccinateurs qui ont endommagé la santé des enfants ou les ont tués avec des « vaccins-armes biologiques » ?.. » 

Des mots durs, mais je partage les sentiments du Dr Carley. A mon avis, l'interprétation de cette Journée Internationale de la Paix était vraiment de mauvais goût, et je ne suis pas la seule à voir les choses de cette manière. 

Madame Sallie O.Elkordy, militante passionnée et défenseur de la paix, était tout à fait d'accord. Après avoir vu la vidéo, elle a déclaré que le comportement de certains qui ont participe à la Journée internationale de la Paix «  était une atrocité ! » 

En 2010, Madame Elkordy a postulé le poste de gouverneur de New York pour le Parti de la Paix. Aujourd'hui, elle préconise D'INTERDIRE LES VACCINS en 2013, en raison de leurs ingrédients toxiques, des maladies qui en résultent. [4] Elle explique que les Nations Unies ont vacciné 1,6 millions d'enfants au cours de la Journée de la Paix en 2011 et « des millions » en 2012. Elle explique que la chose va se reproduire le 21//2013, à moins que nous criions tous ensemble : ARRETEZ ! 

Elle aimerait que tous ceux qui ont conscience de « la mascarade que représente la Journée de la Paix (Peace One Day) puissent contacter les organisateurs de cette journée pour leur faire parvenir ce lien sur les 47.5000 enfants paralysés qui ont été vaccinés en Inde avec le vaccin polio, en précisant que le Dr Jonas Salk lui-même avait admis que « les vaccinations de masse contre la polio étaient la cause de la plupart des cas de poliomyélite aux Etats-Unis depuis 1961. » [5,6,7] 

Elle a ajouté :

« Il y a beaucoup d'autres liens et sites informatifs qu'il vous est possible d'envoyer car les preuves se sont tellement accumulées contre les vaccins. »

Ce sont des paroles dures prononcées par Madame Elkordy et le Dr Rebecca Carley. Cependant, ces deux professionnels sont en droit de ressentir de la colère par rapport à ce que certains ont voulu faire de cette Journée Internationale de la Paix. J'ai parcouru Internet pour voir ce que les journaux et les sites avaient publié sur la vaccination au cours de ces tout derniers jours. 

Ce dont le monde a besoin aujourd'hui c'est d'une paix véritable par rapport aux effets secondaires des vaccins. 

Le 22 juillet, Firstpost India a affiché ce titre - « L'OMS a-t-elle, en Inde, promu des vaccins qui ont conduit à des décès d'enfants ? » 

Cet article percutant a précisé qu'un journal médical de premier plan a récemment accusé l'OMS d'avoir fait la promotion d'un vaccin qui avait cependant été arrêté en Inde ; chose qui a finalement conduit à la mort prématurée de nombreux enfants. Firstpost India précisait : 

Le Journal Indien d'Ethique Médicale (IJME) a accusé l'OMS de « promouvoir un vaccin pentavalent en déclarant faussement qu'aucun effet indésirable faisant suite à la vaccination (ESSI) n'avait jamais été rapporté pour ce vaccin. » [8] 

Firstpostpoursuit :

« Le journal affirme que cela est contraire aux faits. »

L'auteur de Firstpost India a indiqué que l'éditorial de la revue avait été écrit par Jacob Pulyiel, chef de l'hôpital Saint-Etienne de Delhi qui avait basé son travail sur l'étude détaillée d'un certain nombre de décès d'enfants qui avaient été signalés à travers l'Inde. Les enfants qui avaient été examinés étaient tous morts après avoir reçu le vaccin pentavalent Quinvaxem, un vaccin destiné à protéger les enfants contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, l'hépatite B et le Hib. 

Selon Firstpost India, ces décès se sont produits au Buthan, au Sri lanka, en Inde et au Vietnam.Firstpost India indiquait que l'éditorial précisait que la FDA américaine n'avait pas donné son autorisation pour l'utilisation de ce vaccin qui n'avait d'ailleurs pas été utilisé dans d'autres pays en voie de développement. 

Selon le rapport, 21 enfants sont morts après avoir été inclus dans une expérience limitée en Inde en 2011. The Business Standardqui a également rapporté l'histoire a repris le titre : L'OMS accusée d'avoir fait la promotion d'un vaccin meurtrier. Ils écrivaient :

« On a pu, chez la plupart des enfants qui avaient reçu le vaccin pentavalent, observer de fortes fièvres, des pleurs excessifs et chez certains des convulsions avant que l'enfant ne décède. » (Editorial

« Le journal a également remis en question la raison même d'être de l'introduction de la vaccination Hib en Inde où l'incidence de la maladie est très faible. L'éditorial estime que la vaccination de 25 millions de bébés pourrait au mieux sauver 350 enfants de la méningite à Hib ou de la pneumonie à Hib, alors que 3.125 enfants mourront des effets secondaires du vaccin. » [9]

Un autre rapport de presse sur une affaire analogue de bébés qui sont morts après la vaccination contre l'hépatite B a signalé que le 21 juillet 2013, trois bébés sont morts au Vietnam après avoir reçu le vaccin contre l'hépatite B 

Le Sai Gon Giai Phong Daily, (édition anglaise) a rapporté que les trois nouveau-nés sont morts le 20 juillet après avoir reçu le vaccin contre l'hépatite B à l'hôpital général de Huong Hoa District. 

Le journal a précisé :

« C'est peu de temps après que les bébés aient été vaccinés que leur état s'est détérioré [10]  »

Dans un rapport séparé du 22 juillet, The Sai Gon Phong Dailya signalé :

« Le 21 juillet, les autorités de Santé ont rendu visite aux familles des enfants décédés et leur ont donné la valeur de 377 dollars. Les mères de ces bébés pouvant désormais bénéficier de soins hospitaliers gratuits. »

Enfin, dans un article de Leslie C.Botha écrit le 15 juillet 2013 et intitulé « Les inquiétudes au sujet de l'efficacité du vaccin contre le HPV ne cessent de croître », l'auteur précisait :

« On estime que seuls 1 à 10% des effets secondaires du vaccin sont rapportés. Il suffit donc d'ajouter des zéros aux rapports de ces 140 décès et de se poser la question : ces vaccins ne seraient-ils pas meurtriers ? Ils le sont en toute certitude pour ces 140 familles.  »

Conclusion 

J'ai fait écho à trois histoires qui se sont produites un peu partout dans le monde. Ces histoires concernaient toutes, soit des décès, soit de graves réactions à la suite de vaccinations y compris celles qui faisaient partie du calendrier officiel de vaccinations. Pourtant en dépit de nombreuses histoires semblables à ces dernières, les gouvernements de par le monde, et main dans la main avec les agences médicales, continuent de vacciner des petits enfants au moyen de vaccins dangereux et pré-autorisés. 

Ils permettent en outre à des organisations d'utiliser la Journée Internationale de la Paix pour assurer la promotion des vaccins. Selon moi, l'exploitation des enfants en bas âge dans les pays en voie de développement pour assurer la publicité pour les vaccinations au cours de la Journée internationale pour la Paix, est littéralement méprisable et le fait de faire intervenir des célébrités pour soutenir les mêmes objectifs est pire encore. 

Assurément, quelles que soient vos convictions personnelles en ce qui concerne les vaccinations, vous serez probablement d'accord avec le fait que la Paix mondiale aurait pu être représentée d'une manière beaucoup plus appropriée que les tournages qui ont montré des files d'enfants attendant de se faire vacciner ; Après tout, qu'est-ce que les vaccinations ont à voir avec la paix ? Absolument rien du tout ! 

Il semble bien que de nos jours, n'importe quel prétexte soit bon pour faire passer l'idée que les vaccins sont vraiment merveilleux. Cependant quand des enfants souffrent d'effets indésirables graves de ces vaccinations, tout le monde s'encourt et on laisse les enfants touchés et leurs familles tirer leur plan. Pourrait-on alors trouver des acteurs et des célébrités pour parler au nom de ces pauvres enfants ? Ces familles continuent de souffrir en silence quand le monde autour d'elles continue à saluer le succès de ces programmes de vaccination de masse dans les pays en voie de développement. 

Je crois vraiment et honnêtement que le comportement de ceux qui ont ainsi profité de la Journée de la Paix est irrécupérable. 

Notes 

1. http://www.timeanddate.com/holidays/un/international-peace-day 
2. http://peaceoneday.org/ 
3. http://www.voanews.com/media/video/1709226.html 
4. http://BillionToddlerMarchForSurvival.blogspot.com 

5. http://www.facebook.com/peaceoneday 
6. http://therefusers.com/refusers-newsroom/rise-in-paralysis-cases-after-polio-vaccine-deccan-chronicle/ 
7. http://www.naturalnews.com/026940_vaccine_vaccines_children.html 

8. http://www.firstpost.com/india/did-who-promote-vaccines-in-india-that-led-to-deaths-of-children-976909.html 

9. http://www.business-standard.com/article/news-ians/who-accused-of-promoting-deadly-vaccine-113072300282_1.html 
10. http://fr.sott.net/article/16063-La-Journee-internationale-de-la-Paix-manipulee-pour-promouvoir-les-vaccinations-dans-les-pays-en-voie-de-developpement
11. http://www.saigon-gpdaily.com.vn/Health/2013/7/105692/

 

lu ici

Commenter cet article

X 03/08/2013 09:35


un mouvement "internationale" est synonime de "juif".


bien qu'ils ne soient pas les seuls à prôner le maltusianisme.


 

Hercobulus 02/08/2013 22:02


Le tiers monde, débouché naturel des poisons occidentaux. Avec la complicité des autorités locales.


L'homme blanc va être perçu dans ce type de pays comme l'empoisonneur de l'humanité. De grâce,


les commentateurs de Wikistrike, ne cédez pas aux raisonnements racistes typiques


de la gauche. Ce sont des groupes d'intérêt sans scrupules qui font cela, pas les


peuples du Nord.

Archives

Articles récents