La maison écolo qui se chauffe pour 50 € par an

 

les-constructeurs-domabois-et-la-proprietaire-de-la-maison_.jpgDans le cadre de la Semaine de la construction saine, la Capeb 30 ouvre les portes de constructions exemplaires.

Discrètement posée sur les collines de Nîmes, cette petite maison en bois réalise de sacrées performances énergétiques. Elle obéit à bon nombre de préceptes écologiques et le coût pour la chauffer est dérisoire. Pour l’exemple, la Capeb 30 y organisait hier une visite, ouverte aux professionnels et au grand public, dans le cadre de la sixième édition de la Semaine de la construction saine.

La construction de cette maison de 72 m2 il y a deux ans sur une jolie parcelle de 2 000 m 2 n’a coûté que 80 000 € à sa propriétaire, Catherine Serre. Enseignante en arts appliqués au lycée des métiers Mistral, celle-ci a tout de même assuré à peu près 40 % de la réalisation en autoconstruction, ce qui, évidemment, permet de belles économies.

"Je me suis occupée du gros œuvre, des enduits intérieurs, de l’électricité, de la plomberie", détaille-t-elle. Le reste, c’est l’entreprise spécialisée Domabois qui l’a exécuté : la structure, la toiture et les bardages en bois (du pin douglas du centre de la France), les murs constitués de caissons de bois garnis de ouate de cellulose soufflée, les panneaux de fibres de bois en isolation extérieure.

Chauffée pour l'hiver avec une stère de bois

"Je me suis chauffée l’hiver dernier avec un stère de bois, soit à peu près 50 €. Un feu tous les quatre jours suffit. Faire des économies d’énergie, c’est en soit une démarche écologique", revendique la propriétaire face aux baies vitrées qui font le plein des rayons du soleil bas de l’hiver.

Une démarche parfaitement globale, puisque, outre le chauffage au bois (un poêle en situation centrale dans un logement ouvert favorisant la circulation de la chaleur), l’habitation, posée sur des pilotis habillés de pierre sèche, est équipée de panneaux solaires thermiques pour l’eau chaude sanitaire, de toilettes sèches, d’un système de récupération de l’eau de pluie (pour le jardin)...

Et bientôt d’un système de phyto épuration pour traiter les eaux usées (hors WC). La totale quoi.

Une maison bioclimatique, en pierre du Pont du Gard et paille, à Saint-Bonnet-du-Gard, sera ouverte à la visite vendredi, à 14 heures. Réservations au 04 66 28 87 87. Covoiturage possible depuis Nîmes.

 

Source: Midi-Libre

Tag(s) : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog