Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La mémoire se transmet génétiquement !

Publié par wikistrike.com sur 3 Décembre 2013, 17:23pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

a mémoire se transmet génétiquement !

 

 

 

media_xll_6301390.jpgUne étude rapportée dimanche par la BBC évoque la possibilité que le comportement animal soit influencé par des événements vécus par des générations précédentes, suggérant donc l'existence d'une "mémoire génétique".

Des expériences menées par l'Emory University School of Medicine dans le cadre d'une étude publiée dans la revue scientifique Nature Neuroscience ont montré qu'un événement traumatisant pouvait affecter l'ADN du sperme et modifier le cerveau et le comportement de générations suivantes. Des souris entraînées à éviter une odeur auraient ainsi transmis leur aversion à leurs "petits-enfants". Aux yeux des chercheurs, ces résultats sont particulièrement importants pour les recherches concernant phobie et anxiété.

Après avoir inculqué aux souris la crainte d'une odeur similaire à celle des fleurs de cerisier, les chercheurs ont montré qu'une partie de l'ADN responsable de la sensibilité à cette odeur était devenue plus active dans le sperme des souris. La progéniture directe des premières souris ainsi que la génération suivante se sont ensuite montrées "extrêmement sensibles" à l'odeur des fleurs de cerisier au point de l'éviter sans l'avoir connue auparavant.

Les expériences d'un parent, vécues avant la procréation, influencent remarquablement à la fois la structure et la fonction du système nerveux des générations suivantes, a conclu l'étude.

Ces découvertes sont hautement pertinentes en ce qui concerne phobies, anxiété et trouble de stress post-traumatique, fournissant une preuve convaincante qu'une forme de mémoire peut être transmise entre générations, a commenté le professeur Marcus Pembrey, de l'University College London. "Il est grand temps que les chercheurs de la santé prennent sérieusement en compte les réactions intergénérationnelles humaines. Je pressens que nous ne comprendrons pas l'augmentation des troubles neuropsychiatriques ou l'obésité, le diabète et les perturbations métaboliques en général sans adopter une approche multigénérationnelle", a-t-il développé.

 

Source

Commenter cet article

Hercobulus 06/12/2013 14:11


Je constate que tu accuses sur des positions que je ne défends pas.


Un procédé récurrent, parce que tu te crois attaqué. Nullement ici.


Je dis que je ne suis pas créationniste mais que tout n'est pas clair dans


la théorie de l'évolution. La spéciation progressive est un modèle qui peut


être remis en cause demain. De la même façon qu'autrefois les géologues


croyaient à des transformations lentes de la terre. On a établi que le


catastrophisme a des arguments (Trapps du Dekkan ou bolide de Chicxulub)


Je ne vois pas pourquoi de nouvelles espèces ne pourraient pas apparaître


brusquement et ne cherche aucun prix Nobel. Rien de plus.


Es-tu capable d'avoir un seul dialogue sans moquerie ni accusation ? Sans


esqiuive non plus ?


 

Dalek 06/12/2013 13:32


Mouais... donc pour toi, l'évolution ce n'est pas l'adaptation et l'évolution des espèces pour s'adapter à leur environnement.


Tu veux du POUF ! Magique ! Une espèce qui apparait du jour au lendemain c'est ça.


Pas étonnant donc. Tu sais très bien que la spéciation se fait très lentement, et d'ailleurs, la Théorie de l'évolution l'énonce très clairement. En gros, tu va utiliser un des point de la
Théorie pour essayer de la démonter... C'est assez odacieux !


Les observation dans la nature sont exactement celles que prévoit la Théorie de l'Evolution, et pour toi cela prouve qu'elle est fausse.


Va vite chercher ton Nobel, parce que crois moi, vu comment elle est solide cette théorie, le gars qui arriverait à la démolir (vraiment la démolir, pas nous sortir des conneries de
créationnistes) il a un Nobel assuré qui l'attend.

Hercobulus 05/12/2013 22:15


D'après ce que j'ai trouvé on a constaté en effet des effets de l'évolution que je


ne remets pas en cause. C'est lié à l'adaptation rapide du lézard, rendue possible


par sa souplesse génétique. C'est quelque chose qui se rapproche du sujet de


l'article et j'ai parlé de l'épigénétisme humain, lequel autorise des changements


plus limités.


En revanche, je n'ai pas trouvé d'indication d'apparition d'une nouvelle espèce,


donc non interfécondable avec les précédentes. Il s'agit de variations autour


de l'espèce originelle me semble-t-il et les différentes variétés pourraient se


croiser entre elles.


Je reste donc sur ma faim mais toujours preneur en cas d'exemple significatif.

Hercobulus 05/12/2013 14:00


Mais Dalek, il n'y avait pas d'ironie dans ma question, car je ne suis pas biologiste,


juste un peu écologiste (en science) et je te remercie de m'avoir apporté un


exemple que je vais examiner. Cela me permet d'enrichir mes connaissances.


A aucun moment je n'ai nié le néo-darwinisme mais je reste ouvert à toute


remise en cause. Il n'y a pas d'esprit scentifique sans ouverture d'esprit.


Je n'ai pas les moyens de remettre en cause la théorie de l'évolution que je crois


possible pour le monde animal mais nettement moins pour l'homme. Voilà tout.

Dalek 05/12/2013 12:09


Il suffit de demander @herco, tu vas certainement pouvoir terminer ta thèse en biologie grace à ça.


Un exemple qui est un cas d'école : le Podarcis sicula, un petit lézard sur une île au large de la croatie.


Je ne doute pas une seule seconde qu'un grand scientifique comme toi, avec un esprit aussi ouvert... va bien trouver une pirouette ou un moyen de noyer le poisson. Mais les faits sont là, tu peux
y croire ou non, la science s'en cogne. Elle reste vraie, même quand les incultes se croient plus malin qu'elle.

Hercobulus 04/12/2013 17:02


Bon, Dalek, reconverti grand expert de la théorie (j'insiste sur le mot) néo-darwinienne


,donne-nous un exemple d'espèce (pas de race ou de variété) issue d'une autre


espèce connue, créée ou constatée par la biologie, depuis que cette science existe.


Les adversaires du néo-darwinisme affirment que cette théorie n'a aucun exemple


à fournir mais toi, je suis sûr que tu va y parvenir.

Dalek 04/12/2013 12:20


C'est vrai qu'avant de déboulonner la théorie de l'évolution vous avez encore Beeeeaucoup de boulots les gars.

Hercobulus 04/12/2013 09:58


Corentin, Darwin est une idole, une vache sacréé de la science. Ce sera long


pour déboulonner cette statue monumentale, car en face, il n'y a pas grand


chose de construit. Tu penses à quoi ?

Laurent Franssen 03/12/2013 21:11


C'est la question posée par un traître dans Matrix :
" Comment la matrice connaît'elle le gout du poulet ? " . 

corentin 03/12/2013 20:43


Enfin! depuis le temps que je me tue à dire à tous mes professeurs que Darwin est HS!! c'est qui le "borné" maintenant!!

Hercobulus 03/12/2013 20:19


Cette affirmation va à l'encontre de ce que considèrait la science auparavant ;


elle rejetait "l'hérédité des caractères acquis". Puis, elle a admis les facteurs


épigénétiques (ex. : mes parents ont été très/trop bien nourris, j'ai bien plus de


risques d'obésité). Il existe pourtant, depuis des siècles, des histoires d'héré-


dité des caractères acquis (ex :une femme enceinte a très peur, un moment,


d'un objet tranchant qui tombe sur son cou : son bébé porte une marque


à cet endroit, dès la naissance).


Enfin, les greffes cardiaques ont multiplié les histoires de souvenirs étrangers


au receveur mais appartenant au donneur : le coeur aurait une forme de


mémoire.


Encore un exemple d'une science qui doit réviser constamment ses certitudes.

Archives

Articles récents