Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La ménopause pourrait être apparue à cause... des hommes

Publié par wikistrike.com sur 14 Juin 2013, 11:14am

Catégories : #Santé - psychologie

La ménopause pourrait être apparue à cause... des hommes


 

 

la-menopause-pourrait-decouler-de-la-preference-des-hommes-.jpgLa ménopause représente un véritable tournant dans la vie d'une femme. Elle apparait généralement à la fin de la quarantaine ou au début de la cinquantaine, et se caractérise par un arrêt définitif des règles. La femme n'ovule plus et connait une baisse importante de la production de deux hormones : la progestérone et les oestrogènes. Autant de changements organiques qui entrainent une série de symptômes plus ou moins importants et gênants, selon les femmes.

Mais pourquoi un tel arrêt est-il apparu chez la femme au cours de l'évolution, alors que la majorité des animaux restent fertiles toute leur vie ? Plusieurs théories ont été évoquées sans pour autant être confirmées. Mais des chercheurs canadiens pensent aujourd'hui avoir trouvé les coupables : les hommes ! C'est du moins ce qu'ils affirment dans leur étude publiée par la revue PLOS Computational Biology. Selon eux, la ménopause serait en fait le résultat d'une sélection naturelle causée par la tendance des hommes à vouloir s'accoupler (et donc se reproduire) avec des partenaires plus jeunes.

Stérile pour être une bonne grand-mère ?

"La ménopause est considérée comme étant unique aux humains, mais personne n'a été capable de fournir une explication satisfaisante à la question de pourquoi elle se produit", explique Rama Singh, principal auteur et biologiste à l'université McMaster au Canada. Jusqu'ici, la théorie la plus répandue est la "théorie de la grand-mère". Celle-ci dit que les femmes auraient évolué pour cesser d'être fertiles après un certain âge afin d'aider à élever leurs petits-enfants, améliorant ainsi les chances qu'ils survivent. 

Mais selon Singh, cette hypothèse ne tient pas d'un point de vue évolutionniste. "Comment évoluez-vous pour devenir stérile ? C'est contraire à la notion entière de sélection naturelle. La sélection naturelle choisit la fertilité, pour la reproduction, elle ne choisit pas de la stopper", estime-t-il dans un communiqué de l'université. Ce scientifique et ses collègues ont donc envisagé la chose d'un autre point de vue. Et si les hommes avaient joué un rôle dans l'apparition de cet évènement organique ?

Des mutations génétiques qui rendent stérile

Pour tester cette théorie, les chercheurs ont utilisé des modèles mis en oeuvre grâce à des simulations informatiques, considérant différents paramètres. Ils sont ainsi parvenus à établir un lien entre la survenue de la ménopause et la tendance des hommes à vouloir se reproduire avec des partenaires plus jeunes. Concrètement, leurs travaux ont montré que cette préférence pouvait avoir conduit à une accumulation de mutations génétiques préjudiciables à la fertilité féminine, provoquant ainsi l'apparition de la période ménopausique.

Selon Singh, les forces de la sélection naturelle sont concentrées uniquement sur la survie des espèces à travers leur aptitude physique individuelle. Elles font donc en sorte de protéger la fertilité des femmes au moment où elles ont réellement des chances de se reproduire. Puis après cette période, la sélection naturelle cesse de réprimer les mutations génétiques qui aboutissent à la ménopause, marquant la fin de la fertilité pour les femmes. 

Une ménopause réversible ? "Si les femmes s'étaient reproduits du début à la fin, et qu'il n'y avait eu aucune préférence contre les femmes plus âgées, alors les femmes se reproduiraient toute leur vie comme les hommes", estime Singh. Le spécialiste va même plus loin en ajoutant que si c'était les femmes qui avaient eu une telle préférence pour des partenaires plus jeunes, alors la situation aurait pu être inversée : ce sont les hommes qui auraient perdu leur fertilité à partir d'un certain âge. Les chercheurs expliquent que le développement de la ménopause n'a pas été un changement  qui a amélioré la survie de l'espèce, mais qui a simplement reconnu que la fertilité ne servait plus aucun objectif futur au-delà d'un certain âge.

Reste que la ménopause n'est pas juste un arrêt des règles puisqu'elle se manifeste aussi par une plus grande vulnérabilité à certaines maladies, due à la baisse hormonale.

 

 Singh suggère ainsi que de prochaines recherches pourraient se pencher sur une nouvelle possibilité : si la ménopause est apparue au fil du temps, elle pourrait peut-être être inversée. 

Source: http://www.maxisciences.com/m%e9nopause/la-menopause-pourrait-etre-apparue-a-cause-des-hommes_art29832.html
Copyright © Gentside Découvertes

Commenter cet article

dimitri 15/06/2013 00:51


n'importe nawak....   

isatis 14/06/2013 21:31


Heureusement qu'on est pas en 1789, ils auraient été emmerdés pour réaliser leur étude.


http://referentiel.nouvelobs.com/archives_pdf/OBS1333_19900524/OBS1333_19900524_008.pdf

Mouahahah !zarmagh 14/06/2013 19:40


Encore une fois, c'est la faute des hommes..

karen 14/06/2013 17:10


nul nul nul

Laurent Franssen 14/06/2013 13:32


Et les salles de muscu avec amphet' c'est la faute des femmes ?

Quelle betise que cette logique d'opposition. 

Archives

Articles récents