Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La météorite atterrit sur le toit de la maison de... la famille Comette

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 10 Octobre 2011, 09:05am

Catégories : #Astronomie - Espace

La météorite atterrit sur le toit de la maison de... la famille Comette

 

0000000000000000000000000000000.jpgFin août à Draveil dans l'Essonne, une famille a eu la surprise de découvrir plusieurs morceaux d'un étrange caillou sur le toit de leur maison. Il s'agit de fragments d'une météorite qui proviendrait de la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter.

C'est une histoire plutôt insolite et un évènement rare qu'a relaté ce week-end le journal Le Parisien. Cet été, un caillou extraterrestre est retombé sur le toit d'un pavillon de la ville de Draveil dans l'Essonne. Or, les locataires de ladite maison ne sont autres que la famille Comette ! "Un joli clin d'oeil venu du ciel", comme l'explique le quotidien.

En vérité, ce n'est qu'en rentrant de vacances fin août que ces Essonniens ont constaté une fuite d'eau dans leur toit. Ils ont alors fait venir un couvreur qui a découvert la présence de fragments étranges dans l'isolation en dessous d'une tuile brisée. Martine Comette a raconté au Parisien : "Le couvreur était stupéfait et m'a dit qu'il faudrait être Superman pour casser une tuile comme ça !" et que le caillou "ne pouvait provenir que du ciel".

Pour s'assurer de la découverte, la famille a fait appel à Alain Carion, scientifique spécialiste des minéraux et détenteur d'une collection exposée dans sa galerie parisienne. Celui-ci a alors confirmé les soupçons : les étranges fragments proviennent bien d'une météorite, un "caillou avec une croûte de fusion noir qui caractérise sa traversée dans l'atmosphère". Plus précisément, il s'agit d'une "chondrite" d'une taille qualifiée de "conséquente" et qui "provient de la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter", a précisé le docteur en sciences.

Une cinquantaine de météorites en France en quatre siècles

Au total, une centaine de grammes de fragments "aimantés avec du zinc et du fer" ont été retrouvées, mais le plus gros pèse environ 88 grammes, a indiqué l'heureuse propriétaire qui n'en revient toujours pas. Et pour cause : "c'est hyper rare. On dénombre une cinquantaine de chutes de météorites en France sur quatre siècles. Mais on en a jamais retrouvé à moins de 80 kilomètres de Paris" à ma connaissance, a commenté le spécialiste.

Quant à la valeur de l'objet extraterrestre de Draveil, bien que certaines météorites se vendent une fortune, celui-ci ne vaudrait lui que quelques centaines d'euros. Détail qui importe peu à Martine Comette, bien décidée à conserver son précieux bien : "C'est l'histoire de la vie sur Terre qui tombe dans mon jardin, l'histoire de l'espace dont on ne connait rien et qui est passionnant", cite le Parisien. 

 

Source : Maxisciences

Archives

Articles récents