Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La NASA révèle ce qui est arrivé à la comète ISON

Publié par wikistrike.com sur 11 Décembre 2013, 17:09pm

Catégories : #Astronomie - Espace

La NASA révèle ce qui est arrivé à la comète ISON


 

hubble-ison_0.jpgLa comète ISON n'a pas survécu à son passage à proximité du Soleil en raison de la faible taille de son noyau, selon des chercheurs de la NASA. Crédits : NASA, ESA, and the Hubble Heritage Team (STScI/AURA)

La comète ISON n'a pas survécu à son passage à proximité du Soleil en raison de la faible taille de son noyau, selon les analyses de la NASA.

On s'en souvient, le 28 novembre 2013, la comète ISON est entrée dans son périhélie (le point de son orbite le plus proche du soleil). Une épreuve à laquelle la comète, née avec le système solaire il y a 4.5 milliards d'années, n'a pas survécu. Et ce même si un fragment de la comète a poursuivi sa route quelques heures, avant de se transformer finalement en un nuage diffus de poussière…

Que s’est-il passé pour la comète ISON lorsqu'elle a ainsi frôlé le Soleil ? Pourquoi n'a-t-elle pas survécu ? Quel était exactement ce fragment qui a poursuivi sa route après le périhélie avant de se transformer finalement en un nuage de poussière ? Des questions auxquelles les scientifiques de la NASA ont répondu le 10 décembre 2013, à l'occasion de la conférence annuelle de l'Union Américaine de Géophysique (Fall American Geophysical Union), organisée à San Francisco.

Selon ces scientifiques, la principale cause du destin tragique de la comète ISON et à rechercher du côté de la taille de son noyau. D’un diamètre estimé à moins d'un kilomètre, le noyau de la comète ISON n'était tout simplement pas assez gros pour survivre au périhélie. D'après les chercheurs de la NASA, cette taille était légèrement inférieure à celle requise pour survivre au périhélie.

Résultat ? À cause de ce noyau trop petit, la masse de la comète ISON s'est réduite au fur et à mesure qu'elle approchait du soleil. Elle se serait alors vraisemblablement dissociée à ce moment-là. Un fragment de la comète poursuivant sa route quelques heures encore, avant de se disloquer définitivement…

 

Si la disparition de ISON a certes déçu les astronomes du monde entier, les scientifiques de la NASA rappellent toutefois que les nombreuses données recueillies depuis sa détection seront d'une grande utilité au cours des années à venir.

 

Source

Archives

Articles récents