Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La pauvreté devient un crime en Europe

Publié par wikistrike.com sur 11 Novembre 2013, 12:23pm

Catégories : #Social - Société

La pauvreté devient un crime en Europe

 

 

 

sipa_00571453_000012.jpg

 

La Suède veut pénaliser ses mendiants. Le pays scandinave succombe ainsi à un phénomène de mode européen. Des mesures pour restreindre la mendicité sont prises un peu partout, même dans les pays où cette pratique est autorisée par la loi. 


"Sus aux mendiants venus d'ailleurs!"C'est le cri de guerre du parti d'extrême droite suédois, les Démocrates de Suède. Les membres du parti ont proposé cette semaine auParlement suédois de :

Faire de la mendicité en Suède pour les étrangers un délit et assortir la peine d'une expulsion ou d'une interdiction d'entrée sur le territoire avec une interdiction de revenir plus longue."

Xénophobe jusque dans la mendicité, les Démocrates de Suède distinguent les miséreux suédois des étrangers. Ainsi, les premiers seraient à la rue du fait de problèmes liés à la toxicomanie ou à alcool. Les seconds eux, n'auraient qu'une idée en tête: détrousser le braves citoyens suédois. 

Les populistes suédois n'ont pas eu à chercher bien loin pour trouver une idée pareille. Le voisin norvégien part également en croisade contre les plus démunis. 

Le gouvernement de coalition, poussé par le Parti du progrès, veut permettre aux municipalités les moyens d'interdire la mendicité. Selon la chef de file de ce parti populiste, Siv Jensen, pénaliser la mendicité permettrait de lutter contre la criminalité, mais surtout, contre les Roms. Quand on parle délinquance, les parias favoris de l'Europe ne sont jamais loin. 

Si la mendicité est encore légale en Norvège, il pourrait en être autrement dans les prochaines années. Dans son programme, le Parti du Progrès souhaite l'interdire dans tout le pays. 

La prison en Hongrie 

Les pays profitent du vide juridique de l'Union européenne en matière de mendicité. Mise à part la loi sur la liberté de circulation des individus, rien n'empêche vraiment les Etats de l'interdire, si ce n'est les associations de lutte pour les droits de l'homme. La pénalisation peut aller de travaux d'intérêts généraux... à la peine de prison en cas de récidive. 

C'est,sans surprise, le cas de la Hongrie, révèle l'ONG Human Rights Watch. Le pays compte près de 30 000 sans-abris. Depuis 2010, le gouvernement de Viktor Orban s'est lancée dans un grand plan de lutte contre la pauvreté visible. 

Le "ministre-président" va jusqu'à modifier la constitution hongroise afin d'interdire aux personnes de dormir ou mendier dans les zones urbaines touristiques. Le texte de loi reste cependant évasif sur la définition de "zone urbaine touristique" et laisse cette appréciation aux forces de l'ordre. Dans sa grande mansuétude, le Parlement hongrois à toutefois autorisé les communes à créer des zones réservées aux sans-abris. Qui parle de ghettos ? 

La mendicité en Espagne coûte cher 

Les Espagnols, eux, préfèrent tout miser sur une amende élevée. Dès 2014, la municipalité de Madrid dressera des procès-verbaux à tous les sans-abris de 750 euros selon El Pais. Les amendes pourront atteindre les 1500 euros si le mendiant tente de nettoyer la vitre d'un automobiliste. Et 3000 euros s'il sollicite la générosité des passants accompagnés d'un enfant. Plusieurs municipalités espagnoles ont déjà été séduites, comme Valladolid. En Espagne, les régions sont libres de légiférer comme elles le souhaitent, concernant la mendicité. 

Les villes française font de la surrenchère 

En France, la mendicité est légale et ce depuis les années 1990. Les maires disposent cependant de droits permettant de la contrôler dans leur commune. Des ordonnances peuvent être instaurées par les maires, mais sont limités dans le temps et l'espace. 

Plusieurs villes françaises, comme Marseille, Bordeaux, ou Cannes, ont ainsi voté des arrêts "anti-mendicité agressive". Il est ainsi interdit de solliciter la générosité des passants si l'on est accompagné d'un "animal dangereux" ou "en réunion de manière agressive". Ces "dangereux" mendiants devront payer une amende de 38 euros. Et depuis 2011, les sans-abris d'origine étrangère, considérés comme "malveillants", sont directement renvoyés dans leur pays d'origine. 

Récemment, la candidate UMP à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko Morizet a déclaré lors du talk Orange-Le Figaro (voir vidéo) qu'elle souhaitait réactiver des arrêts similaires dans la capitale. Ces arrêts ont été suspendus en juin 2012. 


Les associations tentent de limiter ce type de dérives électoralistes. Emmaüs et la Fondation Abbé Pierre ont créé un site incitant les citoyens à rendre public les arrestations constatées sur la voie publique. Selon l'Insee, la France comptait, en 2012, près de 141 500 personnes sans domicile, dont 30 000 enfants. 

Les Allemands misent sur la solidarité 

La stratégie allemande diffère de ses voisins européens. Depuis le 1er avril 1976, les Landers sont chargés d'apporter un soutien aux personnes en grande difficulté sociale. A eux de mettre en place des structures capables d'accueillir les sans-abris. Il est cependant interdit de mendier dans les parcs ou d'inciter les mineurs à collaborer à tout acte de mendicité. 

L'Etat encourage les actions menées par les associations. Quant aux églises, elles ont l'obligation d'utiliser une partie de l'impôt payé par les croyants pour aider les plus pauvres. 

Charité italienne mal ordonnée 

Le droit italien sur la mendicité est empreint de catholicisme. L'Etat n'interdit pas aux plus plus démunis de demander de l'argent, seulement ces derniers doivent le faire dans le cadre:

d'une revendication légitime de la solidarité humaine (...) afin de faire ressortir chez l'autre le sentiment d'amour (...) sans pour autant troubler l'ordre public."

Le mendiant doit également vivre dans une situation de pauvreté réelle et peut être interpellé par la police s'il se sert de l'argent récolté pour acheter de l'alcool, de la drogue ou n'importe quel autre bien qui ne serait pas nécessaire à sa survie. 

Mais la mansuétude affichée de la loi, n'empêche pas les dérapages. En 2008, une Rom est arrêtée pour esclavagisme parce qu'elle mendiait avec son enfant. Elle est condamnée lors du procès ainsi qu'en cour d'appel, mais est relaxée par la Cour de cassation. La haute juridiction estimait que le mendicité faisait partie "du patrimoine culturel des Roms" et qu'il était donc hors de question de condamner cette femme pour une pratique ancestrale propre à son peuple!

 

Source

Commenter cet article

en reponse au porc 12/11/2013 14:13


car si la france enfante des porcs c'est qu'elle baise avec la chatte crade mdr


goiron nationaliste = racialiste, collonisateur, collabo... de la vermine


je souhaite que l'occident sombre et que tout ces soi disant dsouche soit exterminés mdr


sa te vas reficul ? alias lucifer lol l'ethnie la plus proche de satan qu'il n'y ai jamais eu...


au fait pauvre merde, jesus ne buvait pas d'alcool et ne mangait pas le porc tout crade que tu adore lol


 


 

le journal de personne 12/11/2013 11:31


Les pauvres
http://www.lejournaldepersonne.com/2013/05/les-pauvres/
Qu'est-ce qu'on m'a appris à l'école ?
Tout ce que je dois apprendre pour élever mes enfants en devenant une sorte de courroie de transmission.
Il faut sans cesse rappeler ce qui relève de la tradition, on ne peut pas s'élever autrement...
Grandir ou devenir grand
Qu'est-ce qu'il ne faut pas ignorer pour bien se conduire dans la vie ? Que faut-il retenir en premier ?
"Heureux les pauvres en esprit car le Royaume des cieux est à eux" s'écria le Christ sur le toit de monde. Qu'est-ce qu'un pauvre ?
C'est celui qui a peu... très peu... trop peu.
Presque rien. Pas grand chose... Peu pour vivre,  pour se nourrir, se loger ou se vêtir. Celui qui a du mal à joindre les deux bouts... il n'y arrive presque jamais... toujours tiraillé
entre la veille et le lendemain. Le pauvre est condamné à vivre au jour le jour.
Il a du mal à bien gérer le peu dont il dispose quand il en dispose.
Toute la difficulté est là : comment gérer l'infiniment petit ?
C'est quasiment ingérable. Toutes ces petites gens qui n'ont aucun avoir pour être, comment font-ils pour tenir le coup ? Pour subsister ?
Pour survivre ? Pour rester dignes ?
La vie leur a peut être appris à se contenter de peu. À lutter, à résister... à demeurer debout, les yeux rivés sur l'infiniment grand...
Se contenter de peu.... est le vrai et le seul nerf de la guerre. L'assise ou l'ascèse des pauvres : un art de vivre et de mourir.
On peut se demander : pourquoi Grand Dieu le monde est-il divisé en deux parts inégales : d'un côté les plus nombreux qui ont très peu et de l'autre les autres qui ont beaucoup trop?
Je voudrais savoir pourquoi? Qui distribue les sorts ? Dieu, le hasard ou l'histoire ? 
Il y a le proverbe : contre mauvaise fortune, on a intérêt à faire bon cœur... avoir un cœur sur la main plutôt qu'un esprit qui fait de l'esprit.
"Heureux les pauvres en esprit..."
Tous ceux qui se contentent de peu, le royaume des cieux est à eux... et parce qu'ils ont le cœur pur, ils verront Dieu.
Parce que figurez-vous, je n'appellerai jamais pauvres ceux qui cherchent à devenir riches mais uniquement ceux qui font de leur misère un foyer de lumière... un cœur qui déborde.
Une âme qui s'épanche et une main qu'on tend à une autre main pour soutenir le poids de l'existence... les plus généreux sont ceux qui ont peu.
Car, qui ne possède rien, rien ne le possède.
Seul l'être est réel... l'avoir est toujours illusoire... et puis, entre nous, cette idée de Dieu ne coûte vraiment pas beaucoup... presque rien.
À vrai dire, je ne l'ai pas... mais c'est la seule chose que je désire avoir... éperdument.

Franck - MLFB 12/11/2013 01:08


11 novembre 2013



Karim Benkeltoum :« Je vais égorger du Français »



 


11 novembre 2013


L’affaire date du 20
août mais n’a été révélée que plus tard.


Karim Benkeltoum, étranger délinquant multirécidiviste (12 condamnations !), qui n’a jamais été expulsé du territoire, se promène ce soir là dans les rues de Coudekerque-Brancavec, une autre
racaille. Il est armé d’un long couteau. Ils croisent la route d’un Français qui commande des frites dans un établissement, en compagnie de son jeune fils de 9 ans.


L’immigré attaque alors le Français en criant « je vais égorger du Français » et en brandissant son couteau. Un témoin qui avait constaté auparavant le comportement étrange
de l’Arabe intervient avec une matraque ; l’immigré fuit en gueulant : « sales Français, on va vous saigner ! »


Six mois de prison seulement ont été requis. Imaginons un instant l’hystérie politico-médiatico-judicaire si l’agresseur était un Français de souche et la victime un brave Maghrébin avec son
fils de 9 ans…



 


Posté par nonpenseeunique à 23:03

Laurent Franssen 11/11/2013 22:57


reficul ;

http://www.lavigerie.org/fr/contenu/foulard.htmlCoran et habit des femmes.



Sourate 24,30-31. En ville les femmes doivent ramener leur voile de tête, "khimâr", sur leur gorge (intervalle entre les seins). Elles
ne doivent pas se montrer dépoitraillées, comme les femmes des tribus qui voulaient exciter les combattants lors des guerres inter tribales. A noter que le khimâr est un vêtement aussi bien
masculin que féminin.



 

Laurent Franssen 11/11/2013 22:48


Se donner une apparence indésirable par les médias est aussi un moyen de rèfrèner les migrations vers l'intérieur.


 


* Traduire les slogans c'est hasardeux à l'instar de la poésie.


En phonétique peut être...


 


-Xenophobe- Ils confondent mendiants et brigands ?


 


Dites, les parias favoris de l'europe ce sont les Rroms ou les Juifs ? Faudrait savoir


- Oui, ok je sait, pas de différences, j'étais là...


 


http://www.thefreedictionary.com/mend


http://www.latin-dictionary.net/search/latin/mend


 


C'est tout de même une drôle de logique que d'emprissoner un mendiant.


N'est ce pas lui interdire de quémander et forcer les citoyens et civils à payer , par la prison, sa subsistance?


Quid des prisons dites " privatisées " ? Je doute qu'elles veuillent de ce genre de prisonniers.


Le Cartel banquaire serait t'il tenté de faire payer les états s'ils souhaitent emprissoner des administrés?


 


 


-Le "ministre-président"- C'est donc à l'instar d'une t^te connue simplement une question de caché les apparences.


 


J'imagine bien en Espagne, 


des "sommes" qui vont elles-aussi servir à s'aligner en livres de comptes, pour justifier le maintien d'un système déjà éffondré.


Demander/verbaliser/exiger de l'argent d'un mendiant, ridicule.


 


 


Plusieurs villes françaises, comme Marseille, Bordeaux, ou Cannes, ont ainsi voté des arrêts "anti-mendicité agressive". Il est ainsi interdit de solliciter la générosité des passants si l'on est
accompagné d'un animal dangereux ou "en réunion de manière agressive" ( en groupe ) . Ces dangereux "mendiants" devront payer une amende de 38 euros.


 


Correct.


Il ne s'agit pas de " mendicité " mais bien de sollicitation aggresive, intimidation.


 


+1 les Allemands!


Bravo ,


p.s. les "églises" auxquelles ils faut rapeller l'obligation envers les démunis n'en sont pas.


Fermez donc ces institutions au passage.


 


Italie,


étrange et bon.

reficul 11/11/2013 17:17


un jour la france entiere serat en prison


toutes la france sauf ce qui ne mangent pas d'alcool qui ne boivent pas d'alcool et qui metent la burka

GagnerPlus 11/11/2013 13:42

Il n'y a plus qu'a devenir riche alors. http://gagner-plus-travailler-moins.fr

Archives

Articles récents