Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La planète détectée autour de l'étoile Fomalhaut existe bel et bien

Publié par wikistrike.com sur 30 Octobre 2012, 21:52pm

Catégories : #Astronomie - Espace

La planète détectée autour de l'étoile Fomalhaut existe bel et bien

 

impression-d-artiste-de-la-planete-fomalhaut-b-dont-l-exist.jpgUne équipe internationale d’astronomes a confirmé grâce au télescope spatial Hubble de la NASA qu’il y avait bel et bien une planète massive en orbite autour de l'étoile Fomalhaut.

Fomalhaut est une étoile de classe A massive comme deux fois le Soleil et 20 fois plus lumineuse. Située dans la constellation du poisson austral, à 25 années-lumière de la Terre, cette étoile est entourée d’un anneau de poussière et de débris qui la rendent extrêmement intéressante à étudier. En 2008, les astronomes ont ainsi annoncé avoir découvert qu'une planète orbitait autour de l'étoile : la planète Fomalhaut b détecté grâce au télescope spatial Hubble.

Il s’agissait alors de la première exoplanète à être directement détectée dans la lumière visible (et pas dans l’infrarouge, donc). Les astronomes pensaient qu’il s’agissait d’une planète géante comme Jupiter ou Saturne mais les images infrarouges qui suivirent ne parvinrent pas à la retrouver. Du fait de l’absence de signaux infrarouges et de l’apparence de cette planète, les scientifiques avaient tout d’abord cru qu’aucune planète ne se trouvait dans l’orbite de Fomalhaut et que les nuages de poussière avaient faussé les informations.

Mais une nouvelle étude publiée dans l’Astrophysical Journal Letters indique que Fomalhaut existe bel et bien. Il s’agirait même possiblement de l’unique exoplanète complètement enveloppée de poussière. "Bien que nos résultats aillent à l’encontre de la découverte initiale, ils permettent d’interpréter clairement les objets observés et laissent intact le cœur de la conclusion de base, à savoir que Fomalhaut b est bien une planète massive", indique l’auteur principal de l’étude, le Dr Thayne Currie cité par Sci-News.

Une planète qui reste mystérieuse

Dans l'étude de 2008, les chercheurs avaient trouvé que la luminosité de Fomalhaut b variait d'un facteur deux. Ils avaient ainsi pris cela comme une preuve que la planète accumulait du gaz avant que ceci ne soit interprété comme un signe que l'objet détecté était en fait un nuage de poussières transitoire. Néanmoins, dans la nouvelle étude, le Dr Currie et ses collègues ont réanalysé les observations faites avec Hubble et ont facilement retrouvé la planète à différentes longueurs d'onde. Contrairement aux travaux précédents, ils ont alors vu que la planète montrait une luminosité constante. 

Mais Fomalhaut b est encore loin d'avoir dévoilé tous ses secrets, sa masse comme son orbite exacte et sa vitesse de déplacement restent pour l'heure inconnues. Les chercheurs comptent donc bien poursuivre leurs travaux pour en apprendre plus sur la planète. 

 

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Archives

Articles récents