Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La plus ancienne gravure chrétienne au monde montre de surprenants éléments païens

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 14 Novembre 2011, 08:09am

Catégories : #Les anciennes écritures

 

La plus ancienne gravure chrétienne au monde montre de surprenants éléments païens

 

La découverte de la plus ancienne gravure chrétienne au monde révèle les liens d'une secte païenne avec la religion la plus orthodoxe.


gravure_chretienne_elements_paiens.jpg 

Les chercheurs ont identifié ce qui semble être l'une des toutes premières inscription Chrétienne au monde, datant du deuxième siècle.


Des chercheurs des Musées Capitolins à Rome ont finalement traduit et daté le "NCE 156": une inscription gravée en grec dans la pierre.

Cette pierre, logée aux Capitolins, date de la seconde moitié du deuxième siècle, lorsque l'Empire romain était dans sa période faste; des enseignements païens sont apparemment mêlés à la doctrine chrétienne.

Gregory Snyder, un étudiant chercheur du Collège Davidson en Caroline du Nord, a révélé les détails de son travail dans la dernière édition du Journal of Early Christian Studies: «Si cela est bien une inscription du IIe siècle, comme je le pense, il s'agirait donc du plus ancien objet chrétien que nous possédons».


50 ans de recherches

Les recherches de Snyder chapeautent 50 ans de travail d'un ensemble d'experts, qui ont sourcé, daté et traduit cet ancien verset, qui serait un épigramme funéraire.
La mystérieuse inscription avait été publié dans une revue italienne archéologiques en 1953 par Luigi Moretti. Il avait pu découvrir qu'elle provenait de la banlieue de Rome, près d'une tour médiévale appelée Tor Fiscale qui, dans les temps anciens, aurait été proche d'une route historique appelée la Via Latina.

Son travail a été favorisé par la dernière épigraphiste italienne Margherita Guarducci, qui a, la première, avancé la date du deuxième siècle pour cette inscription; c'était il y a plus de 40 ans.
Son argument se basait sur la forme des lettres grecques de style classique dans l'inscription.

Les travaux de Snyder sont partis de
​​cette approche en étudiant plus de 1700 inscriptions romaines, dans lesquelles il a trouvé seulement 53 cas d'inscriptions grecques avec des lettres classiques.
L'analyse d'inscriptions de Naples a révélé que seul deux exemples similaires pourraient dater du troisième siècle, rétrécissant grandement le champ de datation de l'épigraphe.


Quand le Christianisme cherchait son identité


L'auteur original de l'épigramme serait un disciple d'un ancien maître gnostique et penseur nommé Valentinus. Il a vécu à Rome pendant environ 20 ans, mais a plus tard été déclaré hérétique par l'église chrétienne.
Il y a des similitudes dans l'imagerie énigmatique de l'inscription, à savoir celui de «la chambre nuptiale», qui se retrouve dans les enseignements gnostiques deValentinus et dont beaucoup ont été écrits au deuxième siècle.

L'emplacement de la découverte initiale suggèrent qu'il y avait une communauté de ses disciples sur la Via Latina au cours du deuxième siècle. Snyder a également noté que l'inscription présente des similtudes communes avec des épigrammes funéraires non-chrétiens où l'imagerie du mariage - généralement une métaphore de la mort - est utilisé.

Ayant également étudié de nombreuses peintures sur la Via LatinaSnyder affirme qu'il y a régulièrement des mélanges de systèmes de croyance; ainsi des personnages religieux tels que Samson se retrouvent avec des personnages mythiques comme Hercule: "Je trouve ce genre de choses particulièrement intéressant, parce qu'ils semblent suggérer une période de temps pendant laquelle l'identité chrétienne était flexible".

Source:

Commenter cet article

kaptain case 14/11/2011


Etant moi meme Gnostique et proche de l'ecole valentinienne, je connais un peu le sujet. Je peux vous assurer qu'historiquement parlant, jusqu'au 4eme/5eme siecle apres Jesus le nombre de Gnostique
et de Catholique etait sensiblement les mêmes. Mais de part le manque d'organisation des sectes gnostique( secte n'a pas le meme sens que celui de nos jours) ils se sont fait asse vite
exterminer... il est vrai qu'un enseignement esoterique et beaucoup plus axe pour les initiés pausai probleme a l'eglise des peres qui comptait sur les moutons de foi aveugle... merci pour cette
info que je ne connaissais pas, je vais m'y interesser !


Blog archives

Recent posts