Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La pollution atmosphérique chinoise atteint le symbole du Japon, le Mont Fuji

Publié par wikistrike.com sur 5 Octobre 2013, 07:09am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

La pollution atmosphérique chinoise atteint le symbole du Japon, le Mont Fuji

 


media_xll_6177098.jpg

 

Les vents qui viennent de Chine polluent au mercure le Mont Fuji, le symbole par excellence du Japon récemment inscrit par l'Unesco au patrimoine mondial de l'Humanité, affirme une étude japonaise.

"A chaque fois que les chiffres étaient élevés, les vents soufflaient du continent (la Chine), a indiqué à l'AFP Osamu Nagafuchi, le chef de l'équipe scientifique qui a réalisé cette étude en août dernier. Les relevés consignés font apparaître des niveaux de mercure pratiquement deux fois plus élevés que dans des zones non polluées. Les niveaux de mercure mesurés atteignent 2,8 nanogrammes par mètre cube d'air, bien au-dessus des taux d'un à 1,5 nanogramme normalement enregistrés dans des environnements considérés comme propres mais toutefois nettement en-dessous de 40 nanogrammes, le seuil fixé par les autorités japonaises au-delà duquel il y a un risque pour la santé humaine. Un nanogramme correspond à un millionième de gramme. 

Selon M. Nagafuchi, ces taux de pollution plus élevés qu'escomptés sont probablement dus aux usines chinoises qui fonctionnent au charbon et relâchent du mercure et d'autres substances toxiques dans l'atmosphère, notamment de l'arsenic.

La Chine est confrontée à de graves problèmes de pollution atmosphérique et va tenter de réduire d'un quart au maximum les niveaux de pollution atmosphérique à Pékin et dans les principales autres villes du pays d'ici 2017, selon un document officiel rendu public en septembre. Les concentrations souvent extrêmement élevées de "particules fines" dans la capitale devront chuter d'ici là d'"approximativement 25%" par rapport à celles enregistrées en 2012, est-il écrit dans ce document du Conseil d'Etat sur le site officiel du gouvernement central. 

La pollution de l'air dans les principales villes chinoises a atteint des records ces dernières années, dus essentiellement aux émissions des centrales à charbon, avec des niveaux de particules fines, les PM2,5, ayant dépassé en janvier dernier jusqu'à 40 fois les seuils fixés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Ces niveaux de pollution ont provoqué des centaines de milliers de décès prématurés.

 

Source

Commenter cet article

Antoine 05/10/2013 11:38


"Nucléaire = Risque technologique NON MAITRISABLE"


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Jean-Pierre-Petit-sur-l-accident-nucleaire-de-Fukushima-20522.html

Archives

Articles récents