Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La première ‘pierre à malédiction’ paléochrétienne découverte en Écosse

Publié par wikistrike.com sur 27 Mai 2012, 14:21pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

La première ‘pierre à malédiction’ paléochrétienne découverte en Écosse

 

les-deux-pierres-qui-s-encastrent-decouvertes-en-ecosse-cre.jpg

 

Des archéologues et historiens britanniques s’enthousiasment pour la découverte récente, sur une île écossaise, du seul bullaun – un trou dans un monolithe, dans lequel s’encastre une autre pierre, en l’occurrence marquée d’une croix – jamais trouvé dans cette partie du Royaume-Uni. L’artéfact date des débuts de l’ère chrétienne dans la région.

Découverte dans un vieux cimetière de l’île de Canna (Hébrides extérieures, Ecosse), cette pierre de 25 centimètres de diamètre et gravée d’une croix chrétienne, a immédiatement intrigué Stewart Connor, l’employé du National Trust for Scotland (NTS) qui gère ce site. Un endroit où s’élève également un roc rectangulaire – percé d’un mystérieux orifice – surmonté d’une grande croix, vestige des premiers temps du christianisme dans la région, vers l’an 800.

"Nous savions l'importance de ces pierres à bullaun, et que cela pourrait donc être une très importante découverte. Nos dirigeants en matière d’archéologie ont confirmé un lien possible entre la pierre [trouvée] et la croix [érigée], et j'étais tellement excité que je suis retourné là-bas à 21H, ce soir-là, pour vérifier si la pierre s’ajustait au trou… et elle l'a fait !", a expliqué Stewart Connor cité par la BBC.

"Traditionnellement, le pèlerin doit réciter une prière tout en tournant la pierre dans le sens horaire, perçant une dépression dans le dessous de la pierre. Les pierres de ce genre se trouvent en Irlande, où elles sont connues comme ‘pierres à malédiction’, mais c'est la première à être découverte en Écosse", a précisé Katherine Forsyth, spécialiste de la culture celtique à l'Université de Glasgow soulignant ainsi l'importance de la trouvaille.

Source: Maxisciences

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog