La remontée de monstres des profondeurs annoncerait l'imminence d'un gros séisme


 

serpent-de-mer.jpg

 

L'apparition de  "serpents de mer " rares sur les plages de Californie du Sud pourrait-elle présager une catastrophe ? La question se pose après la découverte de la carcasse d'un serpent de mer  long de 6 mètres au  large des côtes de l'île de Catalina le 13 octobre. Elle fut suivie d'un autre spécimen de 5 mètres de long trouvé le 18 octobre à Oceanside .

Les pêcheurs au Japon ont signalé une forte augmentation du nombre de serpents de mers observés en Mars 2010 consécutive au tremblement de terre au Chili du mois précédent , qui eu lieu pratiquement un an avant le séisme dévastateur de magnitude 8,9 dans le nord du Japon. Les serpents de mer, qui peuvent atteindre plus de 50 pieds de longueur (15 mètres), sont considérés comme les plus long poissons osseux du monde. Ils vivent généralement à plus de 3.000 mètres de profondeur , ce qui rend les observations rares et a contribué à alimenter diverses légendes à son sujet .

Selon une légende traditionnelle japonaise, la remontée de serpents de mer à la surface et sur la plage est une mise en garde contre un tremblement de terre imminent, une notion validée par certains scientifiques qui ont émis l'hypothèse que les poissons des profondeurs sont plus sensibles aux variations sismiques.

401497.jpg

Monstre marin à cornes échoué sur une plage d'Espagne



Connus en tant que " dieu messager du palais de la mer", plus d'une douzaine  de " Ryugu pas tsukai "» des serpents de mer minces se sont soit échoués soit ont été capturés dans des filets de pêche dans les régions de Ishikawa , Toyama , Kyoto, Shimane et de Nagasaki près de l'épicentre du tremblement de terre de 2011 et ce, un mois avant la date du séisme. Toutefois, les scientifiques affirment qu'ils ne diposent pas de  suffisamment de données pour confirmer un lien entre les deux phénomènes .

"C'est probablement juste une coïncidence ", a déclaré Rick Feeney, qui a étudié la faune marine depuis près de 35 ans pour le compte du musée d'histoire naturelle du comté de Los Angeles. Selon Feeney, quatre observations ont été rapportées depuis 2010 à partir de la côte centrale sud , y compris à Malibu en 2010 et Lompoc en 2011.

"Nous pensons qu'ils viennent mourir sur les côtes parce pour une raison quelconque, ils sont dans une situation de détresse, mais nous ne savons pas quelle en est la raison ", a déclaré Feeney , ajoutant que l'animal aurait pu mourir de faim ou de désorientation. Mais le serpent des mers reste un peu un mystère pour les chercheurs car il y a eu peu qui furent capturés, a t-il ajouté . Par ailleurs, un nombre record de d'observations de lions de mer ont été rapportés le long des plages de Southland plus tôt cette année incluant une " mortalité inhabituelle " en Avril qui a vu l'échouage de centaines de bébés lions de mer malades.

 


http://losangeles.cbslocal.com/2013/10/21/oarfish-or-harbingers-sea-serpents-washed-up-year-before-japan-quake/

Traduction :
http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/

Tag(s) : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog