Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Réserve fédérale piratée par Anonymous

Publié par wikistrike.com sur 6 Février 2013, 11:45am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

 

La Réserve fédérale piratée par Anonymous

 

 

anonymous_emblem.pngSuite à la disparition d'Aaron Swartz, des membres du collectif Anonymous ont lancé l'opération OpLastResort pour venger l'activiste américain. Depuis janvier, plusieurs sites web ont été piratés ou rendus inaccessibles par des attaques DDOS. Dernière opération en date, le piratage de la Réserve fédérale américaine, qui a débouché sur la fuite de données concernant 4000 employés.


L'affaire Aaron Swartz, jeune militant pro-Internet qui s'est donné la mort le mois dernier, continue de faire des remous outre-Atlantique. Devenu martyr de la libre diffusion du savoir, victime de "harcèlement judiciaire", le jeune homme est devenu un cas de casus belli pour certains internautes se revendiquant de la mouvance Anonymous. Ces derniers ont ainsi lancé l'opération OpLastResort pour le venger.

Lancée au nom d'Aaron Swartz, la campagne a enregistré quelques victoires. L'opération a débouché en particulier au piratage de l'un des réseaux intranet de la Réserve fédérale des États-Unis, sans pour autant affecter le travail de la banque centrale américaine. C'est en tout cas le commentaire fait par la porte-parole de l'institution, qui assure que le piratage n'a pas mis en péril les opérations de la Fed.

"La Réserve fédérale est consciente que des informations ont été obtenues en exploitant une vulnérabilité temporaire sur le site web d'un fournisseur. La faille a été résolue peu après sa découverte et n'est plus un problème. Cet incident n'a pas affecté le cœur des opérations de la Réserve fédérale". Mais si le piratage n'a pas mis en péril les missions de la Fed, des données personnelles ont toutefois été récupérées.

Selon le Guardian, pas moins de 4000 employés sont concernés par cette affaire. Parmi les informations récupérées se trouvent des adresses de courrier électronique, des numéros de téléphone professionnels, des numéros de téléphone mobile, des adresses de courrier électronique professionnelles et des numéros de fax. Selon la porte-parole de la Fed, les victimes concernées ont été contactées peu après cette fuite.

En revanche, la Réserve fédérale dément les allégations d'Anonymous laissant entendre que des mots de passe font partie des éléments qui ont été récupérés lors de l'attaque informatique. Dans les cas les plus problématiques, des numéros de téléphone privés et des adresses de courrier électronique personnelles se sont retrouvées en ligne, selon la banque centrale.

Avant l'attaque de la Réserve fédérale, les membres d'Anonymous s'en sont pris à plusieurs autres institutions américaines. Il y a eu le piratage des sites du Massachusetts Institute of Technology (MIT) - qui avait porté plainte après le piratage de la base JSTOR en 2010 -, de la Commission des condamnations (US Sentencing Commission) et du bureau des probations (US Probation Office).

 

Source: Numerama

Commenter cet article

Damstounet 16/02/2013 02:18


de ttes manière, mm si la fed a été gravement atteinte, elle ne le dirè pa vu ke tt le système repose sur 1 confiance illuzoir.

zara 07/02/2013 10:52


Rhoooo Blablbablabla ! et blablablaaa


S'il vous plait, si il y a quelques "informaticien rssi de niveau master ou doctorat" remarquez que même un bon ntic en licence pourra confirmer.


une attaque en deny de service ou bus overflow... c'est de la rigolade...


il tombent à pic les A NOM Y Mouse !!!.


le jeux de, j'utilise une info ou un problème de gestion de l'info à mon avantage par les services spécialisés, voilà un bel exemple.


Donc, pour recentrer, qui ici est prêt à croire que des gamins de 15 ans qui se rencontre sur des sites guet-apens (vérifier les irc et autres...) qui télécharge sur des télécharger.com et
utilisent un windows de chez papa ou manman pour haquez les plus gros site du monde et donnez des excuses à des lois liberticides....


Arrêtons les fabulations; sinon pourquoi ces petits génies qui ne passe pas par les universités ne retourne pas des stuxnet ou autres contre leurs auteurs... réponse pas-qu’ils sont sur leur mule
à télécharger des films de c...l et s'enflammer sur des sujets qu'ils ne maitrisent pas.


ce sont les mêmes que l'on retrouvera comme Troll dans quelques années pasqu’il leurs faudra payer leurs colocations....


la force de calcul pour casser des algorithmes en clef public et clef privé et la force brut (ordi en ligne) n'est pas abordable par le premier venue. de plus à partir de bac+2 tous les
spécialistes info sécurité sont listés et suivis pour savoir si il ne bosse pas pour les mafia des pays de l'est qui utilise des système de cracking bancaire  ponctuel


un Pool de cybergendarme Européen (l'armée )de formation rssi européen existe,(des approches se font dans toutes les facs européennes pour évaluer les risques et opportunités), basé près de la
grêce, y sont détectes touts les infos du darc web, pedo, cb, hack...


la volonté, d’arrêter les auteurs, après détections se décide à des niveaux ou plus haut c'est le soleil.


n'oubliez pas que 95% de ces activités sont....false pour....enfin je me comprend.


faut bien permettre à ceux qui achètent des armes de produire des trucs pas légaux pour rentrer des sous rapidement pas légaux pour financer des actions de contre pas legal qui au bout de la
chaines : "On est moralement indéfendable et absolument nécessaire."!


Voilà dsl pour ceux qui croient y encore.

Archives

Articles récents