Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La rupture entre l'Islande et l'UE semble définitive

Publié par wikistrike.com sur 13 Septembre 2013, 11:21am

Catégories : #Politique internationale

La rupture entre l'Islande et l'UE semble définitive

  

 

 

couple_in_front_of_summerhouse.jpg

 

 

La rupture entre l'Islande et l'Union européenne semble maintenant officielle, puisque le ministre des Affaires étrangères islandais Gunnar Bragi Sveinsson a annoncé jeudi soir que les négociations en vue d’une éventuelle adhésion seraient suspendues pour toute la durée de la législature, rapporte le quotidien français le Figaro.

« Nous avons dissous l'équipe et les groupes de négociation, et plus aucun sommet n'aura lieu. L'UE a décidé qu'il n'y aurait plus de dotation IAP (Instrument d'aide de pré-adhésion, une aide de 5,8 millions d’euros que l’UE avait attribuée à l’Islande après que celle-ci avait posé sa candidature pour son adhésion à l’UE, en 2009, ndlr)», a déclaré le ministre, s’adressant au parlement.

En Avril dernier, une coalition de centre-droit, opposée à l’adhésion à l’UE, avait remporté les élections en Islande. Le nouveau gouvernement avait d'abord envisagé d’organiser un référendum sur l'adhésion à l'UE, mais il a abandonné cette idée.

« Le processus a été suspendu. Mais les relations n’ont pas été suspendues pour autant, et nous voulons améliorer notre communication et renforcer nos liens avec l'UE, mais sans y adhérer», a ajouté Sveinsson.

 

L’Islande est déjà membre de l'Espace Schengen, mais on avait anticipé qu’elle pourrait avoir quelques difficultés dans ses négociations avec l’UE en raison d’un litige lié à la pêche. La Commission européenne lui reproche d’avoir augmenté ses quotas de pêche du maquereau, et elle menace de lui infliger des sanctions économiques si elle ne réduit pas son quota.

 

http://www.express.be/business/fr/economy/la-rupture-entre-lislande-et-lue-semble-definitive/195634.htm

Commenter cet article

Rensk 13/09/2013 21:29


L'Association européenne de libre-échange (AELE) a été instituée en 1960 par la Convention de Stockholm (Convention AELE). Les Etats signataires étaient l'Autriche, le Danemark, la
Grande-Bretagne, la Norvège, le Portugal, la Suède et la Suisse. Ces États ont par la suite été rejoints par l'Islande (1970), la Finlande (1986) et le Liechtenstein (1991). L'Autriche, le
Danemark, la Finlande, la Grande-Bretagne, le Portugal et la Suède ne sont plus membres de l'AELE puisqu'ils ont depuis lors adhéré à l'Union européenne (UE). Les membres actuels de l'AELE sont
l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège, et la Suisse.


Les Etats membres de l'AELE actuels sont l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. Contrairement à l'UE, l'AELE n'est pas une union douanière. Par conséquent, chaque pays
membre de l'AELE détermine en principe librement ses tarifs douaniers et sa politique commerciale vis-à-vis d'Etats non-membres de l'AELE (pays tiers).



L'Islande, le Liechtenstein et la Norvège sont parties à l'Accord sur l'Espace économique européen (EEE). Pour la mise en oeuvre des obligations découlant de l'EEE, l'AELE a institué une Autorité
de surveillance et une Cour de Justice EEE. (refusé par la Suisse car regardez ce qu'est cette "autorité" marquée en majuscule sans point dans la phrase)


Vous conaissez ces personnes ?


Depuis le début des années 1990, les Etats de l'AELE - la Norvège, l'Islande, le Liechtenstein et la Suisse - négocient ensemble des accords de libre-échange avec des pays tiers hors de
l'UE.


Les accords de libre-échange prenant de plus en plus d'importance dans l'économie mondiale, les pays de l'AELE ont commencé dès la fin des années 1990 à étendre leur politique de libre-échange à
des partenaires potentiels du monde entier. Ils furent les premiers pays européens à avoir des relations de libre-échange avec des pays asiatiques. A ce jour, l'AELE possède un réseau de 22
accords de libre-échange et plusieurs négociations sont en cours, respectivement en préparation.


(Avec la Chine (Suisse-Chine) c'est signé et plus en préparation, les USA peuves attendre..., les trois autres membres de l'AELE semble vouloir participer... "C'est selon notre expériences,
positives où négatives")


Par ailleurs, les Etats de l'AELE ont signé des déclarations de coopération avec plusieurs autres pays tiers. Ces déclarations prévoient typiquement l'instauration d'un comité mixte qui se réunit
normalement tous les 12 à 24 mois ; elles peuvent aboutir à la négociation ultérieure d'un accord de libre-échange.


Question : combien en a l'UE d'accords a part entre eux ??? (consanguin ?)

Dalek 13/09/2013 15:27


Tu exagères peut être un tout petit petit peu.

yop 13/09/2013 15:27


bien obligé d'être d'accord avec franck ...

Franck 13/09/2013 15:17


Pas con en islande... A moins d'avoir signé un blanc seing a l'europe obligeant a une adhesion obligatoire a l'euro, AUCUN PAYS NON ENCORE ADHERENT DE L'UE NE SERAIT ASSEZ CON POUR PACTISER AVEC
CETTE ORGANISATION TERRORISTE ET DANGEREUSE? (TERRORISTE ET DANGEREUSE CONTRE SA POPULATION)...


Les autres pays sont condamnés a adherer ou a rester dans le giron des despotes de l'UE tellement par leur bassesse et leur ignominie, ils ont signé de gré ou de betise des accords scelerats. La
France fait partie des meilleurs pays de l'UE... Nos dirigeants sont compromis, betes a manger du foin, et surtout d'une couardise sans fond...


 


ET NOUS? NOUS VOTONS POUR CES TRAITRES A NOS NATIONS SOUVERAINES...

Archives

Articles récents