Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Russie a perdu tout contact avec ses satellites

Publié par wikistrike.com sur 14 Novembre 2012, 19:45pm

Catégories : #Astronomie - Espace

La Russie a perdu tout contact avec ses satellites

 

a-cause-de-la-rupture-d-un-cable-la-russie-a-perdu-le-conta.jpgMercredi, des sources du secteur spatial russe ont annoncé que le Centre de contrôle des vols avait perdu tout contact avec les satellites du pays et ne pouvait plus envoyer de commandes à la Station spatiale internationale (ISS). En cause : la rupture d'un câble dans la région de Moscou.

Cela faisait plusieurs mois que le spatial russe n'avait pas connu de problème majeur. Mais le pays a aujourd'hui déclenché le branle-bas de combat devant un incident de taille : le Centre de contrôle des vols (Tsoup) a perdu tout contact avec ses satellites civils et est désormais dans l'impossibilité de transmettre toute commande aux segments russes de la Station spatiale internationale (ISS).  L'incident est survenu lorsqu'une entreprise a accidentellement causé la rupture d'un câble lors de travaux de terrassement sur la chaussée Chelkovskoe, dans la banlieue de Moscou.

"Un câble a été rompu, et le Centre de contrôle des vols est privé de communication", a indiqué une source du secteur spatial à l'agence Interfax. "Une équipe de réparation a été dépêchée sur place. Elle a besoin d'au moins 48 heures pour réparer le câble. Il y a déjà eu des problèmes de liaison avec les satellites Canopus-V, Loutch-5A, Loutch-5B, Resurs-DK et Elektro-L", a précisé une autre source à RIA Novosti.

Selon celle-ci, les équipes n'ont plus la possibilité de commander à distance les satellites civils mais les satellites militaires eux ne sont pas concernés par le problème. "L'accident n'est aucunement lié avec les militaires ni avec les spécialistes des Troupes russes de défense aérospatiale (VVKO). Nous sommes toujours en contact avec les satellites militaires" puisque le ministère de la Défense utilise des câbles autonomes, a ajouté le responsable.

Le retour des spationautes de l'ISS compromis ?

Du côté de la Station spatiale internationale (ISS), la situation est un peu moins critique. "Nos spécialistes n'ont plus la possibilité de commander le segment russe de la Station spatiale internationale (ISS), ils voient l'équipage et peuvent communiquer avec lui, mais ne peuvent envoyer de commandes au segment russe", a précisé la source de RIA Novosti.

Dans un premier temps, elle a ainsi indiqué que cet incident serait susceptible de compromettre le retour des spationautes prévu pour ce week-end. En effet, il pourrait empêcher d'effectuer le désarrimage du vaisseau Soyouz. "Cet accident peut empêcher le chargement du programme de désarrimage de Soyouz, et le test nocturne du système d'approche Kours-NA, or sans ce test il n'y aura pas de désarrimage", a t-elle affirmé.

Toutefois, Alexeï Krasnov, chef du département des vols habités de Roskosmos a semble t-il écarté cette hypothèse. "Nous contactons sans problème le segment russe de l'ISS. Nous faisons toujours doubler nos commandes via les moyens de télécommunications américains et le segment américain de l'ISS. Un câble a été endommagé sur la chaussée Chtchelkovskoïe, mais cela n'a aucun effet sur le fonctionnement du segment russe de l'ISS. Nous pouvons envoyer nos commandes via les équipements américains. Cette possibilité a été prévue dès le début de notre programme", a t-il ainsi indiqué.

Aucun impact sur le fonctionnement des engins spatiaux

De son côté, Alexeï Kouznetsov, porte-parole de Roskosmos a affirmé à l'agence Interfax que la rupture du câble "n'influe pas sur le fonctionnement des appareils spatiaux russes et sur celui de la Station spatiale internationale". Il a également précisé que le retour des spationautes Iouri Malentchenko, Sunita Williams et Akihiko Hoshide était maintenu au 19 novembre. 

Le directeur général de la société publique Tsnimach dont dépend le Centre de contrôle des vols, Guennadi Raïkounov, a également démenti un problème majeur. "La rupture du câble ne va influer en rien sur le pilotage des appareils spatiaux et sur la sécurité de l'ISS", a-t-il déclaré, cité par Interfax avant d'ajouter que l'ISS se trouve jusqu'à 22H30 GMT hors de portée des installations de contrôle russes, c'est pourquoi elle est suivie jusqu'à cette heure par la NASA. "Nous espérons que d'ici-là le câble sera réparé, mais même si cela ne se produit pas, nous pouvons piloter les appareils spatiaux par l'intermédiaire de satellites de retransmission", a-t-il assuré. 

 

Source: Maxisciences

Archives

Articles récents