Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La sérénité et la joie profonde se trouvent à la Source de notre être intérieur

Publié par wikistrike.com sur 14 Décembre 2011, 12:41pm

Catégories : #Culture - médias - Livres - expos - rencontres

 

La sérénité et la joie profonde se trouvent à la Source de notre être intérieur

 

ouaouh.PNG

 

Les êtres humains aspirent naturellement au bonheur. La majorité tente d’y accéder en ajoutant toutes sortes de choses : des connaissances, des idées, des expériences, etc. La sérénité et la joie profonde se trouvent à la Source de notre Être. Ceux qui y ont accédé disent que le chemin qui y mène est un chemin de renoncement et de bonheur. Quand toutes les couches apportées par les bruits du monde ont été enlevées, nous découvrons la radieuse beauté de l’Être.

La société, nous dit Sarkozy, nous invite constamment à «faire» davantage pour «avoir» plus. Et nous n’obtenons qu’un esclavage amélioré, nous n’obtenons que des chaînes plus lourdes à porter et plus difficiles à briser encore. Tant de gens se retrouvent dans une course effrénée contre la montre. Le but de cette course absurde ? Faire des milliers de choses qui vont leur permettre d’avoir des émotions, de la considération, des idées bien arrêtées sur une multitude de sujets, de l’amour, de la politique, des relations, de l’argent, du sexe, du plaisir, etc.

Au fil du temps, les gens accumulent des biens, mais aussi des souvenirs remplis d’émotions. Leur passé devient de plus en plus consistant, lourd. Pour échapper à la partie souffrante de leur passé, ils se projettent dans le futur, là où tous les rêves sont permis. Le futur devient un refuge pour les gens malheureux. Une espérance chimérique qui s’enfuit à jamais comme un horizon inatteignable.

Pouvez-vous décider ici et maintenant d’accueillir ce qui est ?

Une démarche philosophique et spirituelle est un processus de libération de nos croyances, de nos émotions, de nos identités, de tout le contenu de notre conscience. Et au bout du chemin nous nous reconstruisons. Car L’aboutissement est la réalisation qu’au cœur de toute chose, il y a le vide.

Les Bambara d'Afrique de l'ouest ont conçu l'un des mythes les plus complexes: Le vide primordial, Fu, a donné naissance au savoir, Gla gla zo. Savoir et vide constituent la force créatrice de l'univers à partir duquel commence un processus mystique d'énergie libérée et rétractée. Ce processus aboutit à la formation de la conscience humaine, principe de l'univers.

On retrouve le même enseignement de sagesse chez les bouddhistes, les grecs anciens, les celtes, les peuples chamaniques. Tous les sages et tous les enfants de la terre parlent la même langue primordiale.


248291 2087416230448 1396462897 2393886 3592215 n

 

Ce n’est que lorsque l’esprit se vide que l’on peut admirer  son immensité intérieure et ce qu’il recèle comme merveilles, se libérer pour mieux voir. Inconsciemment et inévitablement, nous sommes aspirés par le vide. Il ne s’agit pas d’un vide dangereux, mais d’un vide plein de vie et de promesses.

C’est parce qu’au départ il y a le vide que nous pouvons créer. Il faut une pièce vide pour mettre les meubles qui me plaisent et dont j’aurai besoin. Si la pièce est déjà remplie, c’est impossible d’y ajouter quoique ce soit et d’y vivre.

Regardez votre cœur, il n’y a rien dedans. Et pourtant réside en lui un potentiel immense, une formidable puissance de vivre et de vaincre. C’est pour cela qu’il peut aimer. Votre cœur est un espace vide et aimant qui peut accueillir toutes choses. Si votre cœur est rempli de tristesse ou d’enthousiasme, comment pourra-t-il accueillir la beauté d’un coucher de soleil ou le sourire d’un enfant. Pour accueillir, il faut un espace vierge, le plus vierge possible.

Les trois caractéristiques de l’être sont : la vacuité (le vide), le silence et l’immobilité.

Voulez-vous vivre dans la plénitude du moment présent ?

Si oui, vous devrez cesser d’accumuler des connaissances et commencer à voir en direct ce qui est. Je parle de voir sans préjugés et sans croyances. De voir sans juger, ni condamner, sans aimer ni détester. Simplement accueillir ce qui est, tel que ça se présente. C’est cela le véritable amour, accueillir sans volonté que ça disparaisse ou se transforme. Être avec quelque chose et rester avec, tout simplement. À partir de l’être, vous pouvez accueillir inconditionnellement. À partir de l’ego, ce n’est pas possible, car l’ego juge continuellement. L’ego veut tout contrôler. L’ego est un fasciste. L’ego, nous dit le Bouddha, n’est pas la personnalité.

Vous doutez de pouvoir accueillir inconditionnellement ?

Rappelez-vous que fondamentalement vous êtes un être. Votre véritable nature est donc vacuité, silence et immobilité. Vous n’avez rien à faire pour cela, c’est déjà là. C’est là depuis toujours. En vous et à jamais. Il est possible que vous croyiez le contraire. Rappelez-vous que vous pouvez changer une croyance, mais pas votre nature véritable.

En se libérant de nos vieilles peaux comme un serpent, nous arrivons à vivre de plus en plus dans la nudité de l’être. Vivre dans la nudité de l’être c’est vivre sans filet, sans aucune protection. C’est là que nous sommes nous-mêmes et vrai. L’âme n’a pas besoin d’habits mais d’amour et de sagesse. C’est dans la nudité de l’être que se trouve la plénitude du moment présent, le secret des secrets, le savoir des savoirs, le bonheur éternel.

 

Eluwi Lussit et Joseph Kirchner pour WikiStrike

 

 

197066_1930106977815_1396462897_2189457_7214431_n.jpg

 

 

Commenter cet article

eva 14/12/2011


superbe article!!!


merci

ID naze 14/12/2011


D'ou provient une sensation desagreable ?


Une douleur, mais le plus souvent les tensions en relation avec des pensées/ emotions se combinent pour rendre notre vie desagréable,je crois ?


Chèrchons sans vouloir changer quoi que ce soit, les tensions dans notre corps a partir de la relaxation profonde ,puis a chaque fois qu'une sensation desagréable surgit,je crois ?


Ainsi nous pouvons etre bien dans notre corps ,je crois ?


Bye.

Childéric 14/12/2011


Il est aussi naze que son ID...


 


"La vérité c'est soit même en soit même pour soit même"

ptitpère 15/12/2011


Je savais pas trop ou poster ce commentaire, mais je tenais à vous dire que ça fait quelques semaines que je fréquente (quotidiennement) votre site, et qu'il est vraiment
intéressant, il traite de tout, avec une grande ouverture d'esprit, il ouvre plein de portes, et je tenais à féliciter votre équipe pour ce très joli travail. Bonne continuation ;)

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog