Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La supercherie du SIDA: Ils ont voulu tuer l'amour !

Publié par wikistrike.com sur 29 Octobre 2013, 07:49am

Catégories : #Santé - psychologie

 

La supercherie du SIDA: Ils ont voulu tuer l'amour !

 

du-vih-au-sida.jpgLa supercherie scientifique la plus horrible et la plus meurtrière de l’Histoire reflète parfaitement l’arrogance, de l’ignorance, de la corruption et de la tromperie de la médecine générale, de l’industrie pharmaceutique et des gouvernements. Le public a été trompé par des médecins, des industriels et des politiciens sans scrupule et sans âme. Plus d’une centaine des plus éminents scientifiques au monde remettent en question l’hypothèse du SIDA, et leur nombre augmente chaque jour! Même si les risques encourus par ceux qui se dressent contre ce mensonge et s’engage pour la vérité, sont terribles. La perte de crédibilité, la carrière remise en cause, une image salie, mais au moins leur honneur est sauf, et leur âme est sauvée!

L’‘’Epidémie du siècle’’ ressemble plus à l’extermination du siècle. Aujourd’hui, en Occident, les gens meurent de maladie (cancer, ou autre maladie en tout genre), et c’est essentiellement à cause d’une médecine qui régresse et qui diagnostique des symptômes sans analyser les causes. S’il y a tant de «soi-disant cas de SIDA» en Afrique c’est principalement à cause des problèmes de mal nutrition et d’hygiène. Mais c’est bien sûr plus pratique pour les Occidentaux de se dire qu’ils meurent du SIDA ! Soutenir la thèse officielle du Sida est meurtrier ! ! ! Ça tue des gens et ça enrichit les grands groupes financiers qui sont en train de prendre le pouvoir des « démocraties ».

Le «virus» n’existe tout simplement pas : il s’agit d’un syndrome, (SIDA, Syndrome d’Immunodéficience Acquise). Le SIDA est décrit comme une immunodéficience ayant pour principale caractéristique une perte notoire en cellules T4, un type spécial de lymphocytes (cellules sanguines blanches, ou globules blancs). L’expression «le virus du sida» est dénuée de sens! Quant aux HIV que certains appellent «un virus», il n’existe aucune preuve clinique qu’il ait un rapport avec l’écroulement du système immunitaire! Le virus n’a jamais été isolé ni en France par Luc Montagnier, ni ailleurs par qui que ce soit ! ! ! Il faut remettre toute l’industrie chimique agro-alimentaire en question.

Notre santé dépend de notre mode de vie physique, émotionnel, mental, énergétique et spirituel, notre système immunitaire en dépend entièrement. Chacun doit comprendre comment il s’est éloigné de sa santé et apprendre à mieux se traiter pour que son corps puisse se guérir lui-même. Les vraies causes de l’effondrement du système immunitaire sont :

-          Les produits chimiques ajoutés dans l’alimentation qu’ils contaminent et doivent être rejetés ou transmutés, par le corps, ce qui représente un travail extrêmement important pour le corps.

-          Tous les aliments cuits à plus de 45° contiennent des «molécules dénaturées» et moins le corps en tire de nutriments!

-          La perte et/ou le gaspillage de nos énergies fragilisent en profondeur tout notre système.

-          Le fait d’être loin de la nature en générale et de notre nature spirituelle en particulier, dont la priorité est d’évoluer, d’apprendre, d’aimer et de créer.

-          La peur est l’élément crucial de la fragilité de tout notre système immunitaire.

Quand la perfidie se met au service du profit et du pouvoir. Dans une meurtrière conspiration du silence, la médecine établie ignore la preuve flagrante que le VIH ne se propage pas sexuellement. A cause de la confiance aveugle, que nous avons tous eu, en nos scientifiques, on s’est laissé aisément entraîner sur une voie trompeuse enjolivée d’un mystérieux jargon, avec lequel si peu était familier. Les mensonges sur le sida ont un impact direct très néfaste, dans la vie «spirituelle» des gens car le sexe est associé avec la peur. Ce mensonge tue l’Amour, en semant la terreur par la crainte de la mort. Un génocide sans précédent dans l’Histoire, est en train d’être commis consciemment par une poignée de scientifiques et de pseudo-chercheurs ! ! ! La colère et la révolte se propagent devant une tragédie qui ne peut laisser personne indifférent : derrière la maladie du sida se cache un scandale stupéfiant, la manipulation de l’information par un groupe de scientifiques, d’industriels et de politiciens qui ont réussi à imposer leurs dogmes et à instaurer une répression massive contre tous le scientifiques qui ne pensent pas comme eux. Le dogme officiel du VIH (virus biochimiquement inactif), est le dogme le plus funeste de toute l’histoire de la médecine. Ne croyez pas que ‘’si c’était vrai, cela se saurait’’. L’histoire nous a montré qu’on nous a mentit sur tout et depuis toujours. La naïveté ne doit persuader personne que la médecine s’élève au-dessus de l’avarice, de la politique, de la tromperie et de la corruption.

Nous n’attrapons aucune maladie, nous succombons simplement à notre inadaptation à notre environnement. Si tel n’était pas le cas, la première ‘’épidémie’’ sur terre aurait été la dernière. Et le sida persiste ?

  • Il n’existe pas un seul rapport prouvant que le ‘’VIH’’ soit la cause ou même un cofacteur du SIDA !
  • Beaucoup de causes du SIDA, probablement la plupart sinon toutes, sont déjà connues et le ‘’VIH’’ n’est pas recevable comme l’une d’entre elles !
  • C’est un politicien, et non une preuve scientifique, qui a décrété que le VIH était la cause du SIDA !

Les victimes de la supercherie se sont multipliées jusqu’à inclure des enfants hémophiles et des personnes sujettes à plus de 35 maladies. On leur refuse le traitement approprié et elles sont exposées à la maladie et à la mort iatrogènes (causées médicalement). L’impact psychologique est tellement violent que beaucoup de victimes de cette tromperie se sont suicidés ou ont perdu tout espoir et ont succombé à une affection qu’elles auraient pu vaincre. Le prix à payer, de ce mensonge, pour la population, est la privation du droit constitutionnel ‘’à la vie, à la liberté et à la recherche du bonheur’’.

La peur engendrée par cette ‘’épidémie’’ imaginaire, élaborée artificiellement, a favorisé les préjugés et la panique. Cette peur a façonnée des réactions violentes et a isolée des parties entières de notre population. Il y a déjà des tentatives de la part de certains gouvernements d’imposer un test obligatoire ainsi que les restrictions qui vont avec, aux individus porteurs du VIH et du SIDA, (on parle de personnes qui ont en fait souvent un simple affaiblissement du système immunitaire). Le Canada est l’exemple à ne pas suivre au monde en matière de discrimination par rapport au Sida.

L’homosexualité n’a rien à voir avec le SIDA !

Le diagnostic de la séropositivité implique que la maladie est incurable, transmissible sexuellement. La victime vit constamment dans l’ombre de la mort, le désespoir et la douleur de l’isolement. C’est l’obstacle suprême à la recherche du bonheur et de l’éveil. Mais cette tragédie provoque le rassemblement et fait ressortir chez l’humain l’altruisme, plus de 16 000 organisations, ont été créées pour aider les victimes de ce drame.

Dr Gallo déposa un brevet américain pour un test du HIV destiné à le rendre très riche, peu de temps après l’avoir prétendument isolé. Et Luc Montagnier a eu un prix Nobel, après ses découvertes en France, qu’il n’a jamais osé remettre en question : voilà nos Héros ? ? ?

Margaret Heckler attribua le juteux contrat pour l’AZT à la compagnie Pharmaceutique Burroufghs-Wellcome avant même la parution de la première étude scientifique dans aucun journal américain. L’AZT était un médicament en quête de maladie. Il était resté sr les rayons des Instituts Nationaux de la Santé pendant des années, c’était un médicament expérimental qui avait échoué dans le traitement du cancer. La rétrovirologie avait gagné en importance à cause de la ‘’guerre contre le cancer’’ de Nixon et de la croyance qu’un rétrovirus puisse être la cause du cancer chez les humains. En 1986, le Comité International des Rétrovirologistes désigna le VIH comme seule cause du SIDA, et devient complice de la conspiration.

En plus de la flagrante indifférence de Gallo à l’égard de toutes les exigences scientifiques nécessaires à la validation de ses affirmations, il fut finalement découvert que le HTLV-3 était un rétrovirus qui avait été envoyé à Gallo plus d’une année auparavant par Luc Montagnier de l’Institut Pasteur à Paris. A deux occasions, Montagnier avait envoyé des échantillons du virus, qu’il avait isolé dans le sang de quelques malades du SIDA, afin de le faire évaluer par Gallo. Un scandale éclata et une bataille s’ensuivit pour déterminer qui pouvait s’attribuer le mérite de la découverte et des droits d’auteur. Il fallut l’intervention du Premier Ministre français Jacques Chirac et du président américain Ronald Reagan pour parvenir à un accord qui stipulait le partage des bénéfices et du mérite de la découverte.

Le SIDA ne correspond ni à la définition d’une maladie, ni à celle d’un syndrome. C’est la compilation des symptômes de 35 maladies bien identifiées, qui affaiblissent clairement le système immunitaire. Il n’y a pas d’épidémie de sida. Quand une épidémie détruit la population prédisposée, elle cesse d’exister.

En 1987, le Dr Peter Duesberg, autorité internationale en matière de rétrovirus, publia dans ‘’Cancer Research’’ un article qui secoua le fondement même de la théorie VIH-SIDA et fit vaciller entièrement le ‘’gang du SIDA’’ à s’avoir Robert Gallo, Anthony Fauci, William Hazeltine, Max Essex, James Curran, Flossie Wong Stail, Dani Bolognesi, Margaret Fischler, Margaret Heckler.

Le coût de ce qui s’avère être le plus grand scandale médical de l’Histoire, n’est pas seulement inestimable en termes de milliards de dollars perdus en recherches mal dirigées, il détourne également l’attention des causes connues de l’immunodéficience acquises.

Le syndrome d’immunodéficience acquise est provoqué par de nombreux facteurs connus et prouvés : drogues, médicaments, pollution, radiations, malnutrition, mauvaises conditions d’hygiène, excès de stress émotionnel et physique et la peur, soit individuellement, soit combinés. Les immunodéficiences ne sont pas transmissibles.

Les médicaments employés dans le traitement du SIDA comme les antibiotiques, les stéroïdes, la chimiothérapie, approuvée par le FDA (Food and Drug Administration-Régie des Aliments et des Médicaments), l’azidothymidine (AZT), sont des causes établies d’immunodéficience.
L’AZT tue les cellules contaminées autant que les cellules saines. Il ne fait pas la différence. L’AZT détruit l’adénosynthèse de toutes les cellules, sans exception. Alors qu’il était l’objet d’une étude menée par Margaret Fischler au Jackson Memorial Hospital, à l’Université du Centre Médical de Miami, il fut abandonné après 24 semaines pour des raisons éthiques, à cause du taux élevé de décès dans le groupe de contrôle. Il fut dit à tous les malades du SIDA de la clinique qu’ils allaient mourir et que l’AZT était le seul traitement à disposition (alors qu’il était expérimental). La malhonnêteté de l’étude explosa, lorsqu’ils demandèrent au FDA l’autorisation de tester un plus grand nombre d’individus, et omirent de mentionner qu’après 48 semaines de test, le taux de mortalité était le même dans les deux groupes. L’AZT est hautement toxique et produit rapidement 56 effets secondaires, il n’est utile que pour commettre des meurtres légaux, et, alors qu’il n’est plus utilisé en Occident et en Amérique du nord, on écoule encore les stocks restants en Afrique ! Presque toutes les maladies sévissent plus là où le système sanitaire, l’hygiène et la nutrition sont inacceptables, surtout quand on traite, en plus, les populations avec du poison. Le nombre des cas de SIDA baisse et remonte officiellement. Enfin ils baissent surtout là ou l’AZT est remplacé par des traitements avec des muti-therapies plus adaptés.

Le MMS de Jim Humble, est une solution efficace, à moindre coût, simple et accessible facilement.

  • ’Le VIH ne provoque pas le SIDA …Ce que personne ne comprend, c’est que tous les rapports écrits par Gallo sur le VIH ont été déclarés frauduleux… L’hypothèse du VIH était basée sur ces rapports.’’ Dr Peter Duesberg.
  • ’Pour moi, le fait que des scientifiques se taisent face à un tel doute équivaut à de la négligence criminelle’’. Dr Charles A. Thomas.
  • ’Les scientifiques ne sont pas là pour croire, mais pour avoir des preuves…Il n’y a aucune preuve consistante (en référence au VIH comme cause du SIDA).’’ Kary Mullis.
  • ’Le fait est que toute cette affaire SIDA/hétérosexualité, est un canular’’. Gordon Stewart.
  • ’La présence de ce qu’ils appellent VIH dans le cadre de la maladie n’est pas plus une preuve qu’il en soit la cause que la présence de mouches dans les ordures n’est une preuve que les mouches soient la cause des ordures’’.

Ref. : Dr. Robert Wilner, Pr Peter Duesberg, Bryan Ellison, Dr Peter H. Duesberg, Dr Charles A. Thomas Jr. , Dr Kary Mullis, Dr Robert Root-Bernstein, Dr Gordon Stewart, Dr Joseph Sonnabend, Dr Jim Humble, T.C. Fry, Celia Farber, Claude Tracks, ……………

 

Article de Ryzz

Source

Commenter cet article

Arlette 14/11/2013 22:24


http://www.infectiologie.com/site/info-antibio.php 


à toutes fins utiles,
peu importe la dénomination.




StephN 01/11/2013 21:20

Pour ce qui est des vaccins, regardez les courbes d'évolutions des maladies et a quel moment les vaccins sont apparus dans les courbes.

stephN 01/11/2013 21:18

Je suis assez daccord avec john et poLoq, Le probleme de fond est la force du system immunitaire, et ce n'est pas avec de la triterapie que cela va resoudre le problème, puisque ce n'est rien
d'autre que de la CHIMIO en gellules, ce qui DETRUIT le systeme immunitaire qui est DEJA TRES AFFAIBLI. Pour ceux qui ne le savent pas la chimio est issue du GAZ MOUTARDE de la 2eme guerre
mondiale. C'est pour cela que cela attaque les cellules a division rapide et donc la perte des cheveux et les diarrhées par la destruction des intestins, haut lieu du systeme immunitaire. Pour les
détracteurs, désolé mais le MMS fonctionne TRES BIEN, et sur PLEIN de type de maladies, essayez et vous verrez par vous meme, ensuite seulement vous pourrez donner votre avis.

Miroir Magique 31/10/2013 14:50


Kaled regarde toi dans un miroir : c'est toi le neneu !


Vas te faire piquer neuneu, je te laisse tous mes vaccins.

Dalek 31/10/2013 09:33


"il suffit d'aller chercher les infos au bon endroit"... comprendre => sur des sites anti-vaccin.


C'est bien connu que ce sont les plus impartiaux, et qu'ils sont généralement tenus par de putains d'experts en médecines.


Comment expliquent-ils la disparitions de certaines maladies suite à des vaccinations massives ? Ils noient le poissons... Mais dans un certains sens, ils font oeuvre utile : convaincre les
neuneux de renoncer au vaccin, c'est favoriser la sélection naturelle

John 31/10/2013 08:24


Ce sont les médicaments qui empoisonnent en premier, en supprimant par exemple pour les antibiotiques, les défenses immunitaires. Certaines vaccinations sont responsables de beaucoup de maladies
: autisme, sclérose  en plaque, mort subite du nourisson, convultions, polyartrite  etc. il suffit d'aller chercher les infos au bon endroit. Ce ne sont pas les médicament ou les
vaccins qui ont augmenté la durée de vie, c'est l'hygiène en premier lieu.


Pour ce qui est du VIH, et sans doute Ebola, oui il a probablement été créé par l'homme dans des labos en Afrique au Congo (ex Belge) et au Gabon. C'est plus facile et discrèt dans ces pays, il
n'y a pas de contrôle ni de règlementation comme en Europe. Nos élites de la médecine ont participés, c'est une certitude, depuis 1978 à peu près, il suffit de chercher!


Si tu veux de l'info Franck, laisses les gens s'exprimer et va vérifier avant d'attaquer bêtement.


Une autre info en passant : en 1980 la France a fermé au Sahara un labo de recherches biologiques. L'info a été donnée une fois à la radio à cette époque, je l'ai entendu de ùmes oreilles, puis
silence radio si j'ose dire.


 

Franck - MLFB 31/10/2013 07:57


Les moderos de ce site scandaleux sont complices par leurs agissement sur les reactions, de negation d'empoisonnement, d'aide a la promotion et a la proliferation d'une maladie mondiale et de
complicité d'empoisonnement. Site signalé.


 

John 29/10/2013 18:08


Bandes de nazes, je vous ai trouvé le discours de Luc Montagné sur le sida qui va dans le sens de l'article ! Si après ceci certains croient encore à une machination, des complotistes, ils
n'ont qu'à prendre de l'AZT pour tester.


http://www.youtube.com/watch?v=bAPZnPuPuwc

pierre 29/10/2013 17:44


Honteux cet article


 


 

Dalek 29/10/2013 17:09


@barouk : Objection ! Ca peut très bien êter un virus alien créé par la CIA qui n'existe pas !


Combiner les délires est parfaitement possible, il suffit de ne pas être trop regardant avec la logique.


 


Sinon, moi aussi j'ai noté la petite pub subtile pour le MMS... bravo la crédibilité de l'article. C'est un peu comme lire une diatribe de 20 pages anti-transfusion sanguine dont la dernière
ligne serait "jéhova vous aime... mais il vous tuera quand même."

GG 29/10/2013 16:33


C'est la baise qu'ils ont voulu tuer bande de betes , alors qu'avec le vrai Amour point de maladie .

barouk hazzief 29/10/2013 15:53


Bon ben faudrait se décider un jour : soit c'est un virus alien ou synthetique créé par la cia, soit c'est un virus qui existe pas


ça peut pas être les deux

John 29/10/2013 12:57


Montagné lui même en quittant la France il y a quelques années pour aller travailler chez les chinois, avait évoqué et résumé en une phrase  exactement ce qui est dans cet article.


Bizarre que personne n'en parle !

fake le gouvernement 29/10/2013 12:02


yo m'a qui dise que les femmes africaine on eu des rapports sexuels avec des singe vraix/faux ? et que les pecheurs on eu egalement des rapports xxx avec c'est femmes
déja contaminé par se virus.


Un ami pecheur qui me l'a dit ya 4-5 ans

poLoq 29/10/2013 11:26


@liberté 10h47
J'apporte toujours une très grande confiance aux compétences dans les domaines, mais la vérité absolue et le miracle ne sont pas dans les domaines de compétence, ni la solution impromputue
individualisée.
Il ne faut dire ce qui n'est pas écrit. Je propose simplement de faire un test sans risques, sur quelques semaines, en complément du traitement médical.
Un test, parce que dans tout le tas des sidéens, il y en a forcément qui sont réactifs de façon allergique à une substance, sans le savoir.
Une réaction sournoise, continue 24/24, 7/7, l'organisme s'épuise sans jamais dire pourquoi.
Dans ce cas, l'évitement de la substance contaminante permet au système immunitaire de mieux aller.

Avatar 29/10/2013 10:49


 


De nombreuses traductions nous en ont été demandées déjà à l’étranger puissent-elles contribuer à faire connaître et hardiment combattre le pouvoir des Sectes
!


 


 
 

Notons seulement, pour en prévenir le lecteur, que ces Mémoires d’une prostituée .et d’une possédée ne sauraient, malgré toutes les précautions de
langage que nous avons prises, être mis qu’entre des mains très averties.



Liberté 29/10/2013 10:47


Et si ce grand chercheur, biologiste et aussi virologue qu'est @poLoq vous le dis après ses multiples études en profondeur sur youtube... Alors c'est sans doute vrai... ou pas.

Avatar 29/10/2013 10:41


Clotilde Bersone L'Élue du Dragon 


http://www.yumpu.com/fr/document/view/13417374/lelue-du-dragonpdf-conspiration


Les ‘‘ MÉMOIRES ,, de Clotilde Bersone


 


 


Ce roman est tiré, presque page à page, des Mémoires inédits de Clotilde Bersone, qui aurait été, à Paris, de 1877 à 188o, la
maîtresse de J. A. Garfield, élu en 188o Président de la République des États-Unis, assassiné en 1881.


 


Garfield était clandestinement le chef de la Haute Loge de France des Illuminés, dont la Bersone, sous le nom de Nymphe de la Nuit, fut d’abord l’Affiliée, puis l’Initiée et l’Inspirée, Grande
Maîtresse élue de l’Esprit.


 


 


 
 

Il existe au Hiéron de Paray-le-Monial, — qui fut longtemps un centre occultiste à peine dissimulé, —
un double manuscrit authentique de ces Mémoires, datés de 1885. Ce sont, à notre avis, deux brouillons successifs de la déposition canoniquement exigée de Clotilde Bersone pour sa
réconciliation avec l’Eglise romaine, à l’adresse de l’autorité diocésaine ou du. Saint-Office. Ce témoignage sent la fugitive apeurée beaucoup plus que la vraie repentie, et il y reste, de ses
anciennes manières de voir et de sentir, des traces odieuses. Il se peut même que certaines descriptions de scènes magiques, bien invraisemblables, y soient à interpréter, dans un sens plus
allégorique que littéral, comme une menace d’en dire davantage au besoin, sur les dessous de certaines affaires.


 


 


 


 


N’importe ! Dans sa teneur originelle, en dépit des incertitudes et des contradictions, la pièce demeure un document du premier ordre. On a le droit d’en discuter plus d’un détail, non de lui
dénier toute valeur.


 


Nous en avons encore fait constater l’existence à l’endroit indiqué, postérieurement à notre première édition : toute disparition équivaudrait donc aujourd’hui à un aveu d’escamotage.


 


La copie sur laquelle nous avons travaillé, avait d’ailleurs été prise, colligée et enrichie de notes d’une rare pertinence par un religieux de la Compagnie de Jésus, dont ses confrères des
Etudes, en contestant son existence, nous contraignent aujourd’hui à préciser l’identité : c’était le R. P. Harald Richard, récemment décédé.


 


 


 
 

Ajoutons enfin qu’il reste à certains témoins autorisés, comme
Mme Juliette Adam, un souvenir assez précis de l’activité politique de la prétendue comtesse de Coutanceau, et que nous avons retrouvé mention, dans les journaux de l’époque, de quantité
d’incidents rapportés dans ces Mémoires. Si donc quelqu’un se résout à entamer à leur sujet une discussion sérieuse, nous sommes à sa disposition.


 


 


* * *


 


 


Pourquoi, dans ces conditions, n’avoir tiré de cette histoire vraie qu’un roman, dont la présentation — même réduite à quelques
arrangements secondaires, — amoindrit fatalement la portée ?


C’est qu’il nous était impossible de prendre juridiquement la responsabilité des graves imputations que l’auteur lance pêle-mêle, dans sa confession, contre
toutes sortes de personnages mêlés à l’histoire de la II ? République, non seulement parmi les anticléricaux au pouvoir, mais jusque dans les rangs les plus réputés de l’opposition.


 


Il nous aurait fallu soutenir la plupart de ces accusations dans une édition critique ; nous avons voulu au contraire, dans une adaptation, n’en retenir que le moins que nous avons pu, en les
dépouillant de tout caractère de mise en cause personnelle. Même les noms des Grévy, Ferry, de Lanessan, Tirard ou d’autres moins connus, que nous avons conservés au hasard et souvent laissés à
leur orthographe de fantaisie, ne doivent donc pas être pris ici à la lettre, d’une façon à porter à la mémoire de ces hommes publics le moindre préjudice privé. Qu’on les entende seulement, à la
place de pseudonymes, comme des appellations quasi obligées, puisqu’il s’agissait d’une époque déterminée et encore toute proche, où rien ne pouvait éviter que certaines physionomies connues
figurassent l’Etat, dans cette espèce de procès criminel ouvert, non contre tel ou tel homme en particulier, mais contre le régime.


 


L’impression principale que nous avons cherché à dégager des pages qui suivent, c’est, en effet, que, depuis 1871, le pouvoir est en France aux mains d’une Puissance occulte, dont le Grand Orient
et la Grande Loge ne sont eux-mêmes que des instruments.


 


En un mot, Satan est notre vrai maître politique ; c’est notre Troisième République qui doit faire régner, au compte de Lucifer, l’Internationale maçonnique ; c’est elle la véritable « Elue du
Dragon» : voilà tout le sens, le but et la portée de cet ouvrage.


 


Nous ne sommes pas même en démocratie, pour reprendre un mot de Mgr Gouthe-Soulard ; nous sommes en démonocratie.


 


 


* * *


 


 


 
  

L’accueil fait par le public à la première édition, si vite épuisée, de l’Élue du Dragon, nous est un gage
de l’intérêt qu’il réserve à ce nouveau tirage.


 


 


 


De nombreuses traductions nous en ont été demandées déjà à l’étranger puissent-elles contribuer à fai

Ayer Esher Ayer 29/10/2013 10:25


Je c'ai pas ce qu'il en reste,
mais de la tristesse , ça y en à ...

poLoq 29/10/2013 10:21


Je suis plutôt d'accord avec l'article.
Les sidéens (sidaïques, sidatiques) sont en premier lieu malades de la façon de vivre chimiquement dans leur environnement.
Ils devraient faire l'expérience d'un isolement chimique prolongé de plusieurs semaines, salle blanche peinte au lait de chaux, vêtements neufs en coton blanc, aucune lessive, aucun produit,
aucun parfum, uniquement de l'eau de bonne qualité pour se laver et boire.
La nouriture sera librement choisie non industrialisée, issue des jardins et d'élevages individuels.
Un test comme ça doit se prépare longuement, c'est difficile.
Une contamination continue, comme les allergies, les intolérances, les nombreuses substances chimiques difficiles pour l'organisme, sans laisser des effets violents immédiats effondrent lentement
la vitalité de l'organisme, et les défensses immunitaires avec.
Ce sont les défences immunitaires qui luttent contre toutes les substances chimiques indésirables.
Les gens n'ont aucune idée de l'effet d'une simple lessive. Un nombre incroyable est réactif sans le savoir, par une réaction lente chronique.
Une simple odeur d'ambiance est une mollécule "grasses"; comme le beurre dans le frigo ramasse toutes les odeurs, le cholestérol du sang ramasse toutes les mollécules d'odeur.
Toute la chaine des homones et de l'immunité dépend du cholestérol.
Les mollécules odorantes, et toutes les mollécules organiques, les résidus de pétrôle, les essences... viennent gravement perturber la circulation des matières grasses dans le sang. Il n'est déjà
pas facile de faire circuler du gras dans de l'eau.
Il est probable que le sida de dénutrition et le sida "Gras" occidental n'ont peut-être pas la même cause, ou des toxiques communs (colorants, vêtements...)

Liberté 29/10/2013 09:52


@Philadelphia

Cet article en plus d'une arnaque et surtout une bonne grosse pub pour une autre jolie arnaque : le MMS.
Malin, juste une petite phrase glissé à la fin pour vendre cette merde... 

Philadelphia 29/10/2013 08:55


Honteux ce site, vous devez pas connaitre beaucoup de séropositifs pour poster de telles conneries.

Archives

Articles récents