Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Syrie accuse Israël d'avoir bombardé un bâtiment militaire, la Russie "très préoccupée"

Publié par wikistrike.com sur 31 Janvier 2013, 07:35am

Catégories : #Politique internationale

La Syrie accuse Israël d'avoir bombardé un bâtiment militaire


 

media_xll_5518319.jpgL'armée syrienne a annoncé mercredi soir que l'aviation israélienne avait "directement bombardé" à l'aube un centre de recherche militaire situé entre Damas et la frontière libanaise.

"Un avion de combat israélien a violé notre espace aérien à l'aube et a directement bombardé un centre de recherche sur l'amélioration de la résistance et l'auto-défense dans la région de Jomrayah dans la province de Damas", a affirmé l'armée dans un communiqué publié par l'agence officielle Sana.

L'armée fait état de deux employés tués et de cinq blessés dans ce centre, qui a subi "d'importants dégâts" et dont le "bâtiment a été partiellement détruit".

"Israël coopère avec les pays hostiles au peuple syrien et leurs alliés à l'intérieur (de la Syrie) pour frapper les sites vitaux et militaires de l'Etat syrien pour tenter d'affaiblir son rôle de soutien de la résistance", accuse encore le communiqué.

L'armée ajoute ensuite "que des groupes terroristes ont essayé en vain à plusieurs reprises ces derniers mois d'entrer et de s'emparer de ce site". Le régime affirme, depuis le début il y a 22 mois d'une révolte devenue guerre civile, lutter contre des "terroristes" armés et financés par l'étranger.

"Israël bénéficiaire et parfois acteur des actes terroristes visant la Syrie"
Cette attaque prouve "désormais à tous qu'Israël est le moteur, le bénéficiaire et parfois l'acteur des actes terroristes visant la Syrie et son peuple résistant, en coordination avec les pays soutenant le terrorisme, dirigés par la Turquie et le Qatar", poursuit l'armée.

Le communiqué explique en outre que "les avions de combat israéliens ont pénétré (en Syrie) en volant en-dessous de la hauteur détectée par les radars".

Des habitants près de Damas avaient dit auparavant à l'AFP que des missiles avaient touché mardi vers 23H30 (21H30 GMT) un centre de recherches sur les armes non conventionnelles.

Selon eux, ce centre qui se trouve à Al-Hameh, à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest de Damas, a été touché par six missiles qui l'ont détruit partiellement, déclenchant un incendie et faisant au moins deux morts.

Une vidéo mise en ligne par des militants anti-régime de la région ont montré des explosions dans la nuit, ainsi que des flammes au sol.

Tsahal refuse de commenter
Interrogée par l'AFP, une porte-parole de l'armée israélienne s'est refusée à tout commentaire.

L'armée syrienne dément dans le texte ces informations, affirmant qu'aucun convoi n'a été visé et qu'Israël s'est rendu coupable d'une "agression caractérisée contre la souveraineté syrienne" qui "n'affaiblira pas la résistance".

De son côté, l'armée libanaise a fait état d'un survol particulièrement intensif de son territoire, affirmant que 16 avions de combat israéliens étaient entrés dans l'espace aérien libanais durant la seule journée de mardi.

L'armée israélienne a redéployé dimanche deux batteries du système antimissile Iron Dome dans le nord du pays en vue d'une éventuelle action militaire contre des cibles en Syrie ou au Liban.

A Washington, Maison Blanche et département d'Etat se sont refusés à tout commentaire sur l'action israélienne. Le chef du renseignement militaire israélien, le général Aviv Kochavi, se trouve actuellement à Washington où il a notamment rencontré le plus haut gradé américain, le général Martin Dempsey, ont indiqué à l'AFP deux responsables américains de la Défense.

 

Source: 7s7.be

 

La Russie "très préoccupée" par une information sur un raid israélien

 

media_xll_5518749.jpgLa Russie s'est déclarée jeudi "très préoccupée" par une information concernant un raid israélien en territoire syrien et a indiqué qu'elle condamnerait cette attaque si l'information s'avérait exacte. "La Russie est très préoccupée par les informations concernant des frappes de l'armée de l'air israélienne sur des sites en Syrie, près de Damas", a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. 

"Si cette information est confirmée, cela signifie que nous avons à faire à des frappes sans aucun prétexte sur le territoire d'un Etat souverain, ce qui viole grossièrement la charte de l'ONU et est inacceptable, quel qu'en soit le motif".

 "Nous prenons des mesures d'urgence pour éclaircir cette situation dans les moindres détails", a-t-il souligné. "Nous appelons une nouvelle fois à la fin des violences en Syrie, sans intervention extérieure - ce qui serait inadmissible - et au début d'un dialogue intersyrien basé sur les accords de Genève du 30 juin 202".

 Damas a annoncé mercredi soir que l'aviation israélienne avait "directement bombardé" un centre de recherche militaire situé entre Damas et la frontière libanaise, pour la première fois en près de deux ans de conflit en Syrie.

 

"Un avion de combat israélien a violé notre espace aérien à l'aube et a directement bombardé un centre de recherche sur l'amélioration de la résistance et l'auto-défense dans la région de Jomrayah dans la province de Damas", a affirmé l'armée dans un communiqué publié par l'agence officielle Sana. 

L'armée syrienne fait état de deux employés tués et de cinq blessés dans ce centre, qui a subi "d'importants dégâts" et dont le "bâtiment a été partiellement détruit". Interrogée par l'AFP, une porte-parole de l'armée israélienne s'est refusée à tout commentaire. La Russie, un des derniers soutiens du régime syrien auquel elle livre des armes, s'oppose à toute ingérence dans le conflit qui a fait selon l'ONU plus de 60.000 morts depuis le début de la révolution il y a près de deux ans.

 

Seule grande puissance à entretenir encore des relations étroites avec Damas, la Russie a bloqué jusqu'ici avec la Chine tous les projets de résolution du Conseil de sécurité de l'ONU condamnant le président Assad. Dimanche, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev avait estimé que les chances de maintien au pouvoir du président syrien Bachar al-Assad s'amenuisaient "de jour en jour" et qu'il avait commis une "erreur peut-être fatale" en tardant à faire des réformes. 

 

Source: 7s7.be

Commenter cet article

Arlette 02/02/2013 23:34



La Russie se prépare-t-elle au pire ?

















Ouvrir dans DailymotionLire la vidéo


en construisant près de 5'000 abris de protection civile à Moscou ? Plus d'infos en Français ici 


http://minuit-1.blogspot.com/2010/11/video-la-russie-se-prepare-t-elle-au.html 












 samedi, 18 août 2012 :


 
http://www.crashdebug.fr/index.php/diversifion/2966-5000-abris-anti-atomiques-vont-etre-construits-a-moscou-pour-fin-2012 



  
http://share.lockerz.com





Inconnu 01/02/2013 19:02


Si l’aviation israélienne avait  bombardé un centre abritant des des missiles (Sam-7) l’explosion en résultant aurait suscité un retentissement dans toute la capital. Et si les armes
chimiques étaient bien là où on voulait qu’elles soient, la catastrophe écologique qui aurait suivi ne se serait guère limitées au bilan de deux morts.


à réfléchir....

Arlette 01/02/2013 00:49


Salut, petite info qui explique tout, et plausible :
http://www.dailymotion.com/video/xx64ao_thierry-meyssan-l-aviation-israelienne-a-frappe-une-cargaison-d-armes-sophistiquees-de-l-asl-saisie_news


Blog de :  http://allainjules.com/

Arlette 01/02/2013 00:36


Journal du 31/01/2013  de  la  SYRIE :


http://youtu.be/cmVgmOHOr3I

Arlette 31/01/2013 23:27


"ça c'est du POUTINE" :  ils ne feront pas le mariole avec celui-ci. Pas malléable ! Avant sa dernière
Election, il avait été indiqué sur un Site en BELGIQUE que le monsieur avait fait mettre une épouse dans un Hôpital Psychiatrique. Il avait divorcé d'1 première épouse pour une seconde,
20 ans plus jeune, - après, je ne sais plus...  Il suffit qu'une femme pas d'accord se révolte...  Plusieurs jeunes maîtresses -  une fillette adultérine... ils ont signalé sur lui à l'époque. Par ailleurs, il est un des hommes les plus riches de RUSSIE. (Il est susceptible de rester Président en
RUSSIE jusqu'en 2024...). Les missiles Russes ISKANDAR sont livrés à TARTOUS et SYRIE. Ils n'égalent pas, soi-disant, les Patriots Américains placés
 en TURQUIE.


http://youtu.be/35xRKQmp-TI

Arlette 31/01/2013 22:48


Lundi, 28 Janvier 2013 - Armes chimiques : Israël menace la SYRIE : 





http://www.lenouvelliste.ch/fr/monde/armes-chimiques-israel-menace-la-syrie-481-1109482



Publié par IsabelleQUEBEC -  http://www.conscience-du-peuple.blogspot.com/




Athos 31/01/2013 22:17


@ visiteur


Je vous ai lu , hé alors?


Vous n'en êtes pas plus crédible par là.


C'est d'une platitude platonesque

visiteur 31/01/2013 21:16


@Athos , vous gagnerez en crédibilité en apprenant à lire avant de répondre au commentaire d'autrui.


 

Athos 31/01/2013 18:45


Quand on veut de l'information, on va sur les sites spécialisés militaires


1"...De son côté, le commandement militaire syrien a indiqué qu’un centre de recherche sur “l’amélioration de la résistance et l’auto-défense” a été bombardé dans la région de Jomrayah, entre
Damas et la frontière libanaise. “Des groupes terroristes ont essayé en vain à plusieurs reprises ces derniers mois d’entrer et de s’emparer de ce site”, a-t-il également soulignéé Donc , il y
avait risque que le site tombe aux mains des islamistes.


2."...Quoi qu’il en soit, personne en Syrie n’a évoqué le bombardement d’un convoi d’armes destinées au Hezbollah. Pourtant, selon CNN, ce dernier aurait transporté des missiles antiaériens 9K37M1-2 “Buk-M1-2″ (code Otan
: SA-17 Grizzly)"


http://www.opex360.com/


Là bien sûr, tout le monde fait le canard ...


Quand aux catatrosphes produites par allah;, j'en connais qu'une: les terroristes islamistes, donc,s'el pouvait faire un truc de ce coté là..

CVV 31/01/2013 18:22


Israël redeviendra le Royaume Chrétien de Jérusalem quand le Grand Monarque triomphera de ces alliés de satan qui auront malheureusement déclenché entretemps la terrible et programmée WW3 avec
ses milliards de morts pour tenter de faire arriver leur faux messie l'antéchrist via l'ordo ab chaos illuminati et le NOM


Cette attaque est comme celle du 11/09 pilotée par ces mêmes suppôts sataniques pour enclencher sans remède possible de l'ONU un cycle de provocations et d'interventions exponentielles

Athos 31/01/2013 18:00


@visiteur et Iconnu!!


la difference entre une bombe aux phosphore et chimique est que une attaque par arme chimique autorise le pays qui le peut, à répondre par l'arme nucléaire. Peut être que c'est ce que veut le
hamas, mais avant tout, le demander aux libanais.


C'est marrant, sur ce forum, on entend plus les mamés aux chat qui criaient aux moindre bobos fait à un islamiste, alors que la gauche socialiste les déglingue et parle de destruction ....


Bizarre...

mehdi assem 31/01/2013 15:05


Ces catastrophes naturelles des punitions d'ALLAH après ces forts séismes en Chili et Alaska la fin d'israél la franc maçonnerie ou la fin de leurs patron et le patron des criminels depuis Adam a
ce jour et l'ennemi de l'humanité satan par un cataclysme probablement un astéroïde qui ne rate pas satan les astéroïdes des soldats d'ALLAH aux non musulmans de convertir a l'islam pour éviter
l'enfer le film de satan est fini

Inconnu 31/01/2013 14:43


L' Israel n'a aucune crédibilité, ils bombardent un bâtiment qui pourrait abriter des armes chimiques alors qu'eux mêmes utilisent des bombes à phosphore.


Ils veulent peut être par ce moyen être les seuls à utiliser les armes non conventionnelles...

visiteur 31/01/2013 13:27


Le Bombardement israélien est un acte de guerre d'un état contre un autre état. Il bafoue toutes les lois internationnales et en rien n'est justifié. La Syrie que cela plaise ou non a le droit de
remettre son armement à qui elle veut attendue qu'elle n'a pas ratifiée ni été soumise à des restrictions de l'ONU. En droit internationnal ceci est un acte de guerre qui selon la logique des
aliances locales devraient mobiliser ses aliés. Tsahal le sait et n'est il pas ce qu'il recherche en la matière en obligeant ainsi l'administration américaine à le défendre face à des réponses de
l'Iran, Hezbolah de la Jordanie et de la Syrie ? Le gouvernement Israélien sous prétexte d'agir pour sa sécurité n'a de cesse de jouer de la gachette et exposer de plus en plus son peuple à une
guerre ouverte internationnale tant prédite , pour ne pas dire attendue... Ce bombardement n'est hélas pas une surprise et trois facteurs l'ont rendus possibles : D'abords les opérations réussis
en Iran et leur mutisme par embarras. La fragilisation du pouvoir Egyptiens avec la crise actuelle, et enfin les dernières critiques russes  sur la gestion dAssad du début de la contestation
syrienne. Cependant, Aliance ou non, tous les experts s'accordent à dire que les aliés de la syrie et la syrie elle même ne répondront pas se contentant juste de relever leur niveau d'alerte.
Bien que prévenus de l'imminence du bombardement, les US aussi mit face aux faits, vont surement jouer la discrétion et le mutisme. Ce qui ne sera pas le cas de la Russie et de laChine qui ont
déja prévenus qu'en cas d'agression extérieure de la Syrie , qui embraserait le moyen Orient, la syrie imposera un embargo pétrolier et la Chine de menacer les US qu'en cas d'intervention, de
geler les avoirs us chez eux. Or sans l'or chinois, l'économie US s'écroule. Tout le monde a à perdre dans cet embrasement où israel s'amuse à y créer des étincelles. Si un convoi vraiment
d'armes chimiques allaient vers le Liban, ils auraient pu attendre que ce convoi soit entre les mains du Hezbolah pour agir...or ils ont choisit de violer l'espace aérien du Liban et celui de la
Syrie, pour frapper en Syrie. Le choix est clair. .. celui de la provocation car l'Otan n'est pas loin pour jouer les boucliers si ils vont trop loins cette fois ci... Un choix bien pathétique et
inconscient.

Jean-Claude French 31/01/2013 11:25


Armes chimiques aux mains des terroristes de Hezb, comprend trés bien Israel,.

Athos 31/01/2013 11:02


Israel et les pays occidentaux avaient bien averti la syrie de surveiller ses lieux de stockage d'armes chimiques;


Des troupes issus du hezbollah stationnaient pas très loin , attendant la première occasion de s'en emparer, ils ont detruit l'usine ( imaginer les terroristes avec des armes chimiques sachant
déjà que pour eux, femmes, enfants bref, la vie humaine n'a aucun prix)


D'ailleurs, il ne s'est pas passé que çà, israel a detruit, mais au liban, à la frontière syrienne, un convoi de missiles recents, soviétiques, qui était au main du hezbollah.

joker 31/01/2013 08:50

et alors ??? c est pas bien de bombarder un fabrique d arme non conventionnel... cependant y a aucunes preuve que ce soit Israel ... perso je leur donne raison, les armes passent tres vite les
frontieres, on a eu un exemple avec les terroristes en Algerie dont l armement venait de Lybie... pourtant je ne vois pas le regime Syrien s effondrer. . y a vraiment des choses pas clair com dab

Archives

Articles récents