Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Syrie menace Tel-Aviv d’une pluie de missiles. L’Iran visera les navires US

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 5 Octobre 2011, 00:02am

Catégories : #Politique internationale

 

La Syrie menace Tel-Aviv d’une pluie de missiles. L’Iran visera les navires US

us army missiles 


L’affaire est rapportée par l’agence iranienne Fars News. la déclaration martiale a été recueillie par le ministre des affaires étrangères turc (la Turquie est membre de l’Otan). C’est donc Israël que la Syrie visera immédiatement si l’Otan entreprend quoi que ce soit contre la Syrie.

Assad affirme qu’il ne lui faut que 6 heures pour transférer des centaines de missiles sur les hauteurs du Golan puis les tirer sur Tel-Aviv. La menace ne s’arrête pas là. Damas demandera au Hezbollah de frapper simultanément.

Une attaque que même les services de renseignements israéliens seraient à cent lieues d’imaginer se vante le Président syrien.  Il précise: tout cela ne prendra que 3 heures. Mais cela ne s’arrête pas là. Après ces 3 premières heures de déluge de feu, c’est l’Iran affirme-t-il péremptoire qui attaquera les navires de guerre américains dans le Golfe Persique. Et cerise sur le gâteau: les intérêts européens seront aussi visés.

Tout cela rapporté par l’agence iranienne. Tout cela étant confié au partenaire turc, lui même membre de l’Otan…Pour le Président syrien, il ne fait pas de doute que tous les troubles intérieurs survenus depuis la mi-mars sont le fait de gangs bien armés soutenus par l’étranger. Des hors la loi, des saboteurs et des terroristes selon ses termes.

Fars News s’indigne en conclusion que les Européens se soient fourvoyés à ce point en critiquant Damas, en demandant le départ du Président, en adoptant des sanctions, et en menaçant la Syrie d’une invasion militaire. L’agence iranienne ne dit pas quelle fut la réponse du ministre turc.

Elle rappelle simplement qu’en tant que membre de l’Otan, la Turquie a menacé en diverses occasions de prendre des mesures contre le gouvernement syrien. Pour faire bonne mesure, le 1er octobre les dirigeants iraniens rejetant toute concession au Proche-Orient appelaient conjointement avec le Hamas, à la destruction d’Israël.

On récapitule:  l’Iran, le Hamas, le Hezbollah, la Syrie multiplient déclarations et menaces. Soit  le scénario travaillé lors des récents exercices type Turning Point  dont on peut lire le rappel ici. (Des missiles chimiques sont tirés par la Syrie depuis le Golan, toutes les villes sont visées y compris les hôpitaux, etc, etc…). Il y a longtemps qu’Israël ne se demande plus si c’est du bluff, mais quand  cela aura lieu ? Demain, la semaine prochaine, dans 6 mois…

*

D.B.

Source : Copyright NanoJV (reproduction non-autorisée, extraits sourcés seulement).

Archives

Articles récents