Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Terre dans toute sa gravité

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 2 Avril 2011, 13:20pm

Catégories : #Terre et climat

La Terre dans toute sa gravité

C’est une autre façon de voir la Terre, du moins de la représenter : en tenant compte des variations fines de son champ gravitationnel. Ce nouveau géoïde est fourni par le satellite européen GOCE.

Un nouveau géoïde de la Terre, actualisé avec les dernières données transmises par le satellite GOCE, a été dévoilé jeudi 31 mars 2011 lors d’un congrès scientifique qui se tient à Munich, en Allemagne. Cette représentation de la Terre dévoile toutes les anomalies de sa gravité : en effet le champ gravitationnel n’est pas le même partout car la masse de notre planète n’est pas également répartie. Le géoïde obtenu grâce à GOCE (Gravity field and steady-state Ocean Circulation Explorer : Mission d’étude de la gravité et de la circulation océanique en régime stable) (ESA/HPF/DLR)Le géoïde obtenu grâce à GOCE (Gravity field and steady-state Ocean Circulation Explorer : Mission d’étude de la gravité et de la circulation océanique en régime stable) (ESA/HPF/DLR)


Ce qui ressemble à une boule de pâte à modeler mal façonnée offre aux scientifiques un précieux outil de travail pour mieux comprendre la circulation océanique. Le géoïde permet de se représenter l’océan sans courant et sans marée, façonné uniquement par la gravité.


Crédit (ESA/HPF/DLR)
Le nouveau géoïde de GOCE
 par sciencesetavenir

Les données du satellite européen GOCE de l’ESA, lancé en mars 2009, s’accumulent depuis plus d’un an. Le satellite a été conçu pour fournir des résultats en 3D cinq fois plus précis que ceux de la mission GRACE (USA-Allemagne). Pour cela, GOCE est placé sur une orbite basse, à 250 km de la Terre, et stabilisé grâce à un système de propulsion ionique. Il est équipé des trois paires d’accéléromètres, des masses qui perçoivent les forces exercées par le champ gravitationnel de la Terre. Grâce à un gradiomètre ultrasensible, les différences d’accélération sont détectées sur de courtes distances afin de fournir une cartographie très précise.

Les données de GOCE continueront à améliorer le modèle de géoïde dans les mois qui viennent. Le financement de la mission est assurée jusqu’à la fin 2012 mais ses réserves de carburant pourraient lui permettre d’aller plus loin.

Cécile Dumas
Sciences et Avenir.fr

Le point le plus éloigné du centre de la Terre, du fait qu'elle n'est pas une sphère parfaite, est le sommet du Chimborazo, distant de 6 384,4 km (le sommet de l'Everest n'est distant du centre de la Terre que de 6 382,3 km).  
  • Le point le plus élevé est le sommet de l'Everest8 848 m au-dessus du niveau de la mer.
  • Le point émergé le plus bas est la Mer Morte, à 422 m au-dessous du niveau de la mer.
  • Le point le plus bas est la fosse Challenger, au fond de la fosse des Mariannes : 10 911 m au-dessous du niveau de la mer.
  • Le point le plus proche du centre de la terre est probablement situé au fond de l'océan Arctique, par à peu près 4 000 m de fond, et en est distant d'environ 6 353 km (la fosse des Mariannes en est distante de 6 366,4 km).

Archives

Articles récents