Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La testostérone, l'hormone qui rendrait honnête

Publié par wikistrike.com sur 12 Octobre 2012, 11:04am

Catégories : #Santé - psychologie

La testostérone, l'hormone qui rendrait honnête


Selon l'étude, la testostérone rendrait les hommes plus honnêtes

 

La testostérone est plus qu'un stéroïde dopant ou une simple hormone de l'agressivité. Une équipe de l'université allemande de Bonn a montré qu'après une injection de testostérone, les hommes étaient moins enclins à tricher que d'habitude. Les chercheurs pensent que ce phénomène est dû à une poussée de fierté provoquée par l'hormone en question.

Des pneus crissent et une jeep se gare brutalement devant vous en plein trottoir. La porte s’ouvre et Chuck Norris, au volant, vous hurle de lui faire confiance et de monter dans la voiture. Que faire ? Si on en croit la science, un homme aussi viril est probablement honnête. En effet, une équipe de chercheurs allemands vient de montrer que ceux qui ont un fort taux de testostérone tendent à moins mentir que les autres. L’étude qui a mené à cette splendide conclusion a été publiée le 10 octobre dans la revue PLoS ONE.

Bien que les femmes en produisent aussi, la testostérone est davantage reconnue comme une hormone masculine et est souvent associée aux penchants les plus vils de la virilité comme les comportements agressifs et à risques. Au niveau organique, elle joue notamment un rôle dans l’accroissement de la masse musculaire et sur la libido. Mais les chercheurs ont voulu en savoir plus et ont observé plus en détail les effets de cette hormone.

Pour cela, ils ont recruté 91 hommes d’environ 25 ans qu'ils ont séparé en deux groupes à peu près égaux. Le premier s’est vu appliquer un gel qui contenait 50 milligrammes de testostérone, les autres ont eu droit à un placebo. Tous les volontaires ont alors été placés dans des cabines individuelles où personne ne pouvait les observer. Ils ont ensuite joué aux dés les uns contre les autres, par ordinateur interposé, avec la possibilité de gagner de l’argent.

Une question de fierté

"Ces expériences ont été réalisées pour que les sujets puissent mentir, explique Bernd Weber de l’université de Bonn. Comme les cabines étaient séparées, personne ne savait si les patients avaient inscrit leurs vrais scores dans l’ordinateur ou de meilleurs résultats, afin de gagner plus d’argent. D’un point de vue statique, les probabilités des résultats sont les même pour tous. S’il y a des résultats anormalement hauts, c’est une indication claire que les gens ont triché."

Lorsque les résultats des deux groupes ont été comparés, celui avec les vrais ajouts de testostérone a clairement moins menti que le groupe avec un simple placebo. "Ce résultat contredit clairement l’approche à une seule dimension selon laquelle la testostérone provoque des comportements antisociaux", souligne l’économiste Armin Falk, l’auteur principal de l’étude. Pour lui l’hormone booste le sentiment de fierté que les quelques euros qu’il était possible de grappiller ne suffisaient pas à entacher.

 

Source: Maxisciences

Archives

Articles récents