Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La tombe de trois reines de l'empire Wari découverte au Pérou

Publié par wikistrike.com sur 29 Juin 2013, 19:43pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

La tombe de trois reines de l'empire Wari découverte au Pérou


 

 

les-archeologues-s-affairent-autour-de-la-massue-qui-marque.jpgBien que le site soit connu des pillards, une équipe a pu mettre au jour la première tombe intacte connue de tout l'empire Wari. Cette civilisation précolombienne du Pérou livre ainsi peu à peu ses secrets. De nombreux artéfacts en or ont été découverts.

 Il s’est joué une véritable course contre la montre dans le nord du Pérou. Les archéologues craignaient que, dès qu’ils rendraient publique la nouvelle de leur trouvaille, le site serait la proie des pilleurs. Pourtant il a bien fallu qu’ils annoncent, lors d’une conférence de presse le 27 juin, la découverte de la première tombe impériale Wari intacte connue. La civilisation Wari a fondé le premier empire précolombien entre 700 et 1000 de notre ère.


Vieux de 1200 ans, le "temple des morts" abrite un véritable trésor d’or et d’argent et les dépouilles de trois reines Wari ainsi que soixante autres individus, probablement sacrifiés. L’équipe a d’abord découvert une sorte de massue en bois plantée dans la maçonnerie en pierre. "Il s’agissait d’un marqueur de tombe, a expliqué au National Geographic Milosz Giersz qui dirige les fouilles. Nous avons alors su que nous avions trouvé l’entrée du mausolée principal."

Caché par 30 tonnes de gravats

Très mal connu par rapport à son cousin Inca, l’empire Wari intrigue les archéologues qui s‘y intéressent de plus en plus. Comme le souligne le National Geographic, sa capitale Hauri possédait environ 40 000 habitants à son apogée, contre 25 000 à Paris à la même époque.

Ce nouveau site, El Castillo de Huarmey, va aider les chercheurs à mieux connaitre cette civilisation. Les pilleurs arpentaient pourtant le site depuis des années, mais l’entrée du mausolée était scellée par pas moins de 30 tonnes de gravats. Cela n’a pas suffi à entamer la détermination des archéologues qui ont obtenu de premiers indices sur la présence d’une structure souterraine grâce à des photographies aériennes.

Des outils en or

Une fois les pierres dégagées, ils ont découvert les soixante corps, conservés assis et enroulé dans du tissu. Dans trois petites pièces attenantes ils ont pu trouver les reines et leurs trésors. Il y avait en particulier des outils à tisser en or, des céramiques décorées, des récipients à feuilles de coca…

Ce site a permis de comprendre à quel point les Wari étaient richement implantés dans la partie nord du Pérou. Cette zone délimite la frontière avec leurs anciens rivaux de la culture Moche, dont ils ont peut-être entrainé la chute.

Source: http://www.maxisciences.com/arch%e9ologie/la-tombe-de-trois-reines-de-l-039-empire-wari-decouverte-au-perou_art30001.html

Commenter cet article

Archives

Articles récents