Dimanche 21 août 2011 7 21 /08 /Août /2011 09:32

Le pape a mouillé, les prêtres dansent

 

_enfant-prie_m.jpgLe pape Benoît XVI a dû interrompre le discours qu'il avait à peine commencé. Le bas de sa soutane était complètement trempé. La foule, galvanisée par l'incident, battait des mains.

Surréaliste et jamais vu ! La soirée des Journées mondiales de la jeunesse a été subitement interrompue, à 21h35, par une pluie diluvienne d'orage obligeant Benoît XVI à interrompre son discours qu'il avait à peine commencé.

Abrité sous plusieurs parapluies blancs, il a attendu patiemment, serein, le sourire aux lèvres, que les éléments se calment. Le bas de sa soutane était complètement trempé, les organisateurs épongeant l'eau à ses pieds. Il a longuement parlementé sous l'œil des caméras avec son entourage pour savoir s'il devait continuer ou pas.

Pendant ce temps la foule galvanisée par l'incident, battait des mains, chantait, alors qu'elle était très recueillie depuis le début de la cérémonie accueillant sans doute cette pluie comme une bénédiction après une journée de chaleur insupportable frisant les 40°.

A un moment, le pape a récupéré son texte, mais c'était le micro qui ne marchait plus, lui laissant un large sourire, autant qu'une mine dubitative l'instant suivant.

Enfin, vingt minutes après le début de l'incident, le son est revenu et le vent s'est calmé. Le pape a pu reprendre son discours, acclamé par le million de jeunes présents. A chaque mot, prononcé, un déluge non plus de pluie, mais de cris. Benoît XVI était acclamé à chaque fin de phrase.

Le temps s'est calmé, la foule aussi

Il semble toutefois qu'il ait écourté son texte mais les conditions d'audition étaient tellement mauvaises qu'il n'est pas possible, pour le moment, de le vérifier.

Puis, nouveau coup de théâtre, le pape a dû se lever et quitter la scène alors que des pompiers, sont apparus pour vérifier la stabilité des installations du grand podium. Aucune information n'a été alors donnée pour savoir si Benoît XVI allait revenir ou non devant le million de jeunes qui continuait à l'acclamer.

Mais il est réapparu, habillé de ses vêtements liturgiques pour présider la deuxième partie de la soirée dédiée à une adoration eucharistique. Le temps s'est calmé, la foule aussi, plongeant dans la nuit et la prière silencieuse. Le pape a longuement prié à genoux devant le Saint Sacrement, considéré, dans l'Eglise catholique, comme la «présence réelle du Christ». Il devait ensuite quitter normalement l'assemblée, pour y revenir, dimanche matin, pour présider la messe de clôture des JMJ.

De notre envoyé spécial Jean-Marie Guénois

 

Natural News

Par wikistrike.over-blog.com - Publié dans : Religion
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés