Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

LIVE - La Turquie s’enflamme contre le gouvernement extrémiste d'Erdogan, deux morts

Publié par wikistrike.com sur 2 Juin 2013, 10:13am

Catégories : #Social - Société

 

 La Turquie s’enflamme contre le gouvernement Erdogan, deux morts



Des manifestants font face à la police sur la place Kizilay, dans le centre d’Ankara, le 1er juin 2013 (Burhan Ozbilici/AP/SIPA)

Des manifestations de grande ampleur, alimentées par la répression des forces de l’ordre, ont lieu en Turquie depuis deux jours pour s’opposer à la politique du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Amnesty International a affirmé qu’il y avait eu deux morts et plus d’un millier de blessés, des chiffres qui n’ont pas été confirmés de source officielle. Parmi les blessés, on compte trois parlementaires et plusieurs touristes.

ARRESTATION D’UN HOMME PAR UN POLICIER À ANKARA

 

A l’origine, la contestation portait sur un projet d’aménagement urbain à Istanbul, prévoyant la destruction du parc Gezi et la construction d’un centre commercial.


Des manifestants place Taksim, le 1er juin 2013 (AP/SIPA)

 

La contestation est abondamment relayée sur le Web, notamment via les réseaux sociaux (sur FacebookTumblr, où sont publiées de nombreuses photos), sous le mot d’ordre « #occupyGezi » (en référence au mouvement Occupy Wall Street de New York, fin 2011).

Les manifestants envahissent la place Taksim

D’autres manifestants sont venus en renfort pour dénoncer plus globalement la politique du gouvernement islamo-conservateur au pouvoir depuis dix ans. Sont notamment en cause la modernisation urbaine à marche forcée ou des mesures de restriction sur les ventes d’alcool.


Les manifestants place Taksim, le 1er juin 2013 (Lu Zhe/NEWSCOM/SIPA)

Face à la pression, la police turque s’est retirée samedi en milieu d’après-midi de la place Taksim au centre d’Istanbul, haut-lieu de la contestation. Des milliers de personnes brandissant des drapeaux turcs ont alors envahi les lieux dans une immense clameur de victoire.

Tandis que le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan refuse toujours la moindre concession, les manifestations se sont étendues samedi à d’autres villes du pays.

 

Source

#OCCUPYGEZI – Suivre les manifestations en Turquie en ligne


La colère contre un projet gouvernemental visant à raser le parc Gezi, à Istanbul, pour y construire des casernes, a explosé, vendredi, entraînant des affrontements entre la foule, composée d'environnementalistes, de riverains et de syndicalistes, et les forces de l'ordre. Depuis, c'est la méthode et l'attitude du gouvernement du premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, qui sont de plus en plus en cause.

 

Depuis le début du mouvement, les manifestants s'organisent en grande partie en ligne, et utilisent les réseaux pour faire passer leurs messages. Sur Twitter, cinq des six "hashtags" le plus partagé samedi en début d'après-midi étaient en rapport avec les manifestations en Turquie.

 

Par Big browser

http://occupygezipics.tumblr.com/


Archives

Articles récents