Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La véritable situation économique de l’Europe en 4 graphiques

Publié par wikistrike.com sur 7 Avril 2013, 19:47pm

Catégories : #Economie

La véritable situation économique de l’Europe en 4 graphiques

 

 

«Le pire de la crise est fini », a déclaré cette semaine José Manuel Barroso, le Président de la Commission Européenne. Pourtant, les derniers indicateurs économiques ne pointent guère vers cette conclusion, ils indiquent plutôt que la dégradation de la situation économique se poursuit. Le site Zero Hedge a rassemblé 4 graphiques qui témoignent que la fin de crise n’est pas encore en vue :

Graphique 1 : les ventes de détail

Elles ont stagné en Allemagne, mais se sont effondrées dans les pays qui ont bénéficié d’un plan de sauvetage. Aux Pays Bas, comme en Hongrie, elles ont chuté de 10%.

Lighthouse2

Graphique 2 La production industrielle

En Allemagne et en France, elle avait atteint un nouveau pic. Pour les autres pays, c’est une baisse continue depuis le début de la crise.

Lighthouse3

Graphique 3 : Les dépôts bancaires des résidents

Les dépôts bancaires se sont érodés en Espagne et au Portugal au rythme de 10% par an. Cette décollecte se combine avec la hausse des défaillances des emprunteurs et les nouvelles exigences en matière de fonds propres des banques pour aboutir à un resserrement très net de l’offre de crédit (visible sur le graphique N°4).

Lighthouse1Graphique 4 : Les prêts aux résidentsLighthouse4

Source : express.be

Commenter cet article

Laurent Franssen 08/04/2013 21:32


Ce qui devrait sauter au yeux c'est surtout que au opint de depart de chaque graphique les courbes sont +- au meme niveau et qu'apres 2008 ca par clairement dans tous les sens...

Arlette 08/04/2013 19:41


http://lecitoyenengage.fr/lheure-du-grand-devoilement-4386


 

Arlette 08/04/2013 14:53


http://www.observatoiredeleurope.com
- précédemment j'avais mal recopié par l'europe et guère passé ! 


Sauver l'Euro coûterait 350
milliards de transferts annuels  08/04/2013. Dans un entretien
croisé accordé à Atlantico, l'économiste Jacques Sapir répond à la question "Finira-t-on par être obligés de sacrifier l'euro pour sauver l'Europe ?". Selon Sapir, "Le pire ennemi de l’Europe
aujourd’hui est l’Euro lui-même. L’Allemagne a imposé des solutions pour les pays connaissant de graves difficultés où ceux-ci doivent financer eux-mêmes les plans de sauvetage. On dit que cette
politique est celle de Madame Merkel, ce qui est exact. Elle a saisi l’occasion de la crise chypriote pour préciser cette nouvelle doctrine. Olli Rehn, le commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, a d’ailleurs confirmé le samedi 6 mars que les grands déposants des banques européennes pourraient souffrir si une banque venait à faire faillite. En fait, il faudrait, pour que
la zone Euro fonctionne, que l’on transfère vers les 4 pays du Sud un minimum de 260 milliards par an, plus environ 90 milliards pour les autres pays et pour assurer l’équilibre des balances
commerciales. On aboutit à 350 milliards de transferts annuels, dont l’Allemagne devrait
couvrir environ 200, voire 250 milliards, soit de 8 % à 10 % de son PIB. L’Allemagne, qui profite de l’existence de l’Euro à hauteur de 3 % de son PIB, se refuse bien entendu à une telle
solution. Donc, l’application de la nouvelle « doctrine » va conduire à une aggravation rapide de la crise dans ces pays et, en fin de compte, ne leur laissera pas d’autres alternatives
qu’une sortie de l’Euro ou d’être définitivement ruinés. Ceci va empoisonner les relations au sein de l’Union Européenne. Il vaudrait mieux que l’on en tire rapidement les leçons et que l’on
mette fin à cette tragique expérience qui s’appelle l’Euro. C’est d’ailleurs l’opinion de Hans-Olaf Henkel, ancien Président de la Fédération des industries allemandes, dans la revue
Europe’s World. ( lire l'ensemble de l'entretien avec Paul Goldschmit et Philippe Waechter)  http://www.observatoiredeleurope.com/notes/Sauver-l-Euro-couterait-350-milliards-de-transferts-annuels_b5395931.html

Arlette 08/04/2013 14:12


http://www.observatoiredel’europe.com/notes/Sauver-l-Euro-couterait-350-milliards-de-transferts-annuels_b5395931.html

cosmocats 08/04/2013 11:10


sympathique le commentaire a gwladys mais basé sur quels fondements ? du Jovanovic du san giorgio du delamarche j'm'en deguste autant que les autres mais au dela du toujours demain toujours
bientot toujours un jour rien de neuf que des suppositions d'suppositoires. 

Jules 08/04/2013 08:34


Je ne suis pas économiste, mais j'ai remarqué une chose.


Il me semble que la période entre deux "crises" est d'environ 8 ans. (Fouillez dans vos souvenirs !)


Et que chaque "crise" est précédée des 2 années de "prospérité". D'ailleur certains nous annoncent déjà que 2014 et 2015 vont être des "bonnes années".


Logiquement 2016 c'est le plongeon ! Vu comment les choses se sont passées depuis 2008, ça ne sent pas bon du tout !

CVV 08/04/2013 07:28


Lire cet excellent article à ce sujet http://lecitoyenengage.fr/lheure-du-grand-devoilement-4386 

gwladys 07/04/2013 22:52


La crise ne commencera que lorsque les palliatifs seront épuisés. Tant que l'on peut créer des dettes et de la monaie virtuelle, ca va. Actuellement, "on" paye, et ca va. La vie continue.


L'effondrement sera butal. La veille, "on" vous aura dit que tout était sous contrôle, et "que la crise était finie".


En fait, elle n'a encore commencée.


Un matin, toutes les banques européenne seront fermées pour 1 ou 2 mois. Et, à leur réouverture (sous garde militaire), plus rien ne sera comme avant.


Vos acquis et avantages sociaux, vos retraites, vos salaires,  vos placements...


Ce système Ponzi devrait tenir 2 ou 3 ans. Pas plus. La BCE a encore un peu de marge (impression monétaire). Mais, à terme, on va se prendre une vrai crise dans la gueule, et ce que l'on vit en
Europe aujourd'hui paraîtra des temps bien insouciants...

Laurent Franssen 07/04/2013 22:37


Le pire de la crise est fini ?

Y me semble avoir deja entendu ca en 2012 , 2011 , 2010 , 2009 etc 

Archives

Articles récents